De la justice aux Comores !

La condamnation de Agwa à 5 ans de prison illustre, s’il le fallait encore, l’état désastreux de la justice comorienne. L’in...


La condamnation de Agwa à 5 ans de prison illustre, s’il le fallait encore, l’état désastreux de la justice comorienne. L’indignation est générale. Des avocats en sont arrivés à considérer une décision de justice comme illégale. 

Une caricature de justice qui ne respecte rien. Les avocats illustrent leurs propos de façon vraiment évidente, incontestable malgré toutes les circonvolutions verbales propres aux intellectuels en services commandés. 

Si le délit était confirmé, selon Maître Idriss, la peine prévue par la loi est de 6 mois à un an. Comment les juges ont pu prononcer une peine de 5 ans !?

De son côté, Maître Mzimba souligne n’avoir jamais vu, en plus de 20 ans de métier, des juges prononçant une peine supérieure à celle demandée par le procureur. 2 ans demandés, plus du double prononcé !?

D’où la stupéfaction générale. D’où cette quasi révolte spontanée qui s’exprime largement dans les réseaux sociaux ? Mais alors comment des « professionnels » du droit peuvent-ils considérer cette colère légitime en « avis hâtifs ». Un vieillard interviewé sur l’affaire « Agwa et consort » après le procès s’interrogeait sur la jeunesse instruite qui devait aider le pays à se relever et qui s’avèrent pire que la première génération de dirigeants qui n’avait pas fait des longues études. 

Dans ses explications, Maître Idriss, a clarifié les choses aux yeux de nous autres étrangers au domaine. Dans un procès il y a 2 parties (le procureur et les avocats) et un juge au dessus des parties. Si le procureur est au service du gouvernement, le juge non. Il rend la justice au nom du peuple souverain. Dans la condamnation de Agwa à 5 ans, tout citoyen endosse une part de responsabilité et Maître Idriss l’a mis en relief dans son interview magistral à un média comorien indépendant. Et c’est là où le bas blesse. 

On peut disserter sur la droiture, la conscience, etc. On peut ergoter sur l’environnement politique et organisationnel. Cela n’aboutira à rien. Il se trouvera toujours des personnes, quelle que soit leur moralité, qui plieront face aux exigences de la vie quotidienne de leurs enfants. Il est difficile voire intenable, d’entendre ses enfants crier de faim. La question concrète se rapporte à l’assurance effective de l’indépendance des juges face au pouvoir : recrutement, affectation, sanction, rémunération, carrière, etc. sans une interférence quelconque de l’État. 

Cela est-il possible ? En tout cas il vaut la peine de se battre sur cet objectif. 

Idriss (22/06/2021)

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,91,Abdou Ada Musbahou,88,Abdou Elwahab Msa Bacar,55,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,85,Abdourahamane Cheikh Ali,31,Aboubacar Ben SAID SALIM,42,Actualité Sportive,1855,Adinani Toahert Ahamada,30,Afrique,1495,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,189,Ali Moindjié,68,Anli Yachourtu,75,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,411,Biographie,1,Chacha Mohamed,45,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1023,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,49,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,7702,Daoud Halifa,200,Darchari MIKIDACHE,195,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,130,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1470,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3120,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1532,Hamadi Abdou,443,High Tech,822,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,387,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,149,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2405,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,458,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1591,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,175,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,422,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5384,Publication Article,1,Rafik Adili,43,SAID HALIFA,22,Said HILALI,63,Said Yassine S.A,164,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,814,SOILIHI Ahamada Mlatamou,49,Toufé Maecha,445,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1059,Tribune libre,4502,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: De la justice aux Comores !
De la justice aux Comores !
https://1.bp.blogspot.com/-PN6TkW3FNak/YNH6LKSJXGI/AAAAAAAAMKw/RgI6g0tkXrMQOpJkiRr5ku9fi0yeRsR3gCLcBGAsYHQ/s320/85EE9D49-B6D5-4C37-9C63-EA58A89CCDE7.jpeg
https://1.bp.blogspot.com/-PN6TkW3FNak/YNH6LKSJXGI/AAAAAAAAMKw/RgI6g0tkXrMQOpJkiRr5ku9fi0yeRsR3gCLcBGAsYHQ/s72-c/85EE9D49-B6D5-4C37-9C63-EA58A89CCDE7.jpeg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2021/06/de-la-justice-aux-comores.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2021/06/de-la-justice-aux-comores.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières