Ligne continue et discontinue : quand les villages impriment leur code de la route

Les Comores est un pays très spécial. Un poignée d’opportunistes nous chante à longueur de journée ce qu’il appelle « émergence », mais p...

Les Comores est un pays très spécial. Un poignée d’opportunistes nous chante à longueur de journée ce qu’il appelle « émergence », mais pour de vrai, c’est du pipeau. Dans cet archipel rien ne marche. Par exemple pour conduire à Moroni il faut s’armer d’une grande gueule pour crier aux chauffards de Vintz et des camionneurs qui ignorent le code de la route comme ils ignorent leur vrai date de naissance. Puis, il faut gérer la colère des agents de la police et de la gendarmerie nationale qui embrouillent davantage la circulation au lieu de la fluidifier. 

Le code de la route est quasi inexistant : pas de panneaux de signalisation, pas de feu, pas de passage piéton, pas de bande d’arrêt d’urgence ni parking. Seuls les grandes cylindrées de VIP munies de sirènes ont accès facile. Camions d’ordures, camions des marchandises, taxis ville s’emboîtent sur les ruelles zigzaguées de la capitale causant des bouchons monstrueux. 

En dehors de la capitale Moroni, les villageois imposent leur propre règle, leur propre code de la route. Ils installent des poutres en béton à la place des dos d’ânes et des ralentisseurs réglementés. Ils tracent des lignes continues et discontinues ignorant leur utilité et leur sens. Devant un établissement scolaire par exemple la ligne est discontinue c’est-à-dire que les voitures peuvent rouler à vive allure et se doubler. La faute ne revient pas aux jeunes villageois qui font la loi dans leur contré mais au ministère du transport qui laisse les gens faire ce qu’ils veulent ignorant les préceptes du code de la route, c’est-à-dire de la sécurité des gens. 

Je dirai que celui qui veut comprendre vers quoi se dirigent notre pays aujourd’hui doit s’attendre à des sévères maux de têtes. Il y a trop de laisser-faire en matière de sécurité routière et chaque jour des vies sont fauchées. Je dirai que nos dirigeants ont aussi le nez dans le guidon, pas pratique pour y voir loin et clair. Mgu ngenasi.

Soilihi Ahamada

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,86,Abdou Elwahab Msa Bacar,47,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,72,Abdourahamane Cheikh Ali,21,Aboubacar Ben SAID SALIM,40,Actualité Sportive,1710,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1466,AHMED Bourhane,238,Akram Said Mohamed,66,Ali Mmadi,186,Ali Moindjié,63,Anli Yachourtu,75,Assaf Mohamed Sahali,31,Ben Ali Combo,410,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,939,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,40,Comoropreneuriat,9,Cookies,1,Culture et Société,6952,Daoud Halifa,187,Darchari MIKIDACHE,195,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,119,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1344,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3038,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,340,France,1492,Hamadi Abdou,441,High Tech,805,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,320,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,142,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,103,Mayotte,2309,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,456,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1569,Moudjahidi Abdoulbastoi,31,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,160,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,421,PERSONNALITÉS COMORIENNES,139,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5119,Publication Article,1,Rafik Adili,43,SAID HALIFA,22,Said HILALI,62,Said Yassine S.A,148,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,804,SOILIHI Ahamada Mlatamou,45,Toufé Maecha,444,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1017,Tribune libre,4059,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Ligne continue et discontinue : quand les villages impriment leur code de la route
Ligne continue et discontinue : quand les villages impriment leur code de la route
https://1.bp.blogspot.com/-2m8rrar_YdA/XuKmZxTi7bI/AAAAAAAAGOw/YfFgx7iG79AwnSyIftJ159LWZjiHbhPUACLcBGAsYHQ/s320/route.jpg
https://1.bp.blogspot.com/-2m8rrar_YdA/XuKmZxTi7bI/AAAAAAAAGOw/YfFgx7iG79AwnSyIftJ159LWZjiHbhPUACLcBGAsYHQ/s72-c/route.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2020/06/ligne-continue-et-discontinue-quand-les.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2020/06/ligne-continue-et-discontinue-quand-les.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières