«J’exhorte mes compatriotes à unir nos forces [...] pour que le 26 mai 2024 nous puissions célébrer la réalisation des grands chantiers»

Allocution de Son Excellence Monsieur AZALI Assoumani Président de l’Union des Comores, Bilan de la 1ère année de mandat Je rends hom...

Allocution de Son Excellence Monsieur AZALI Assoumani Président de l’Union des Comores, Bilan de la 1ère année de mandat

Je rends hommage à nos médecins, à nos infirmiers, et à l’ensemble du personnel soignant ainsi qu’aux autres employés, en première ligne dans la guerre déclarée contre cet ennemi invisible.

Mes chers compatriotes,
Honorable assistance,
Mesdames et Messieurs, et surtout de la presse,

J’ai souhaité m’adresser à vous aujourd’hui pour marquer ensemble avec vous, le premier anniversaire de mon Investiture, à la Magistrature Suprême de notre pays.

Je remercie à nouveau le peuple comorien pour sa confiance renouvelée et pour son accompagnement dans la politique que nous mettons en œuvre pour redresser le pays.

Je réitère ma gratitude aux Gouverneurs des îles pour leur franche collaboration dans l'intérêt de notre pays.

Comme vous le savez, les circonstances liées à la COVID-19 et la coïncidence du 26 mai avec l’Aïd-El-Fitr très singulière de cette année, ne nous ont pas permis de le faire.

Cette Adresse à la Nation, qui sera suivie d’une conférence de presse, constitue donc pour moi, l’occasion de commémorer avec vous cette date importante, de l’histoire récente de notre pays.

Je saisis cette opportunité pour vous renouveler mes souhaits de bonne santé, de bonheur et de prospérité, à l’occasion de la Ide El-Fitr et joindre mes prières aux vôtres, pour qu’Allah, le Tout Puissant et le Tout Miséricordieux, nous comble de Ses bienfaits et accorde à notre pays, paix, progrès et prospérité.

Mes chers compatriotes, honorable assistance,

Pour la première fois, dans notre histoire, et plus précisément dans l'histoire récente, une pandémie mondiale, nous a contraints de prendre des mesures difficiles, notamment la fermeture des mosquées et la suspension des rassemblements.

Ces circonstances exceptionnelles nous ont obligés à changer les codes de notre vivre ensemble et à méditer plus longuement sur la vulnérabilité de ce monde, à affermir le sens de la vertu et à renforcer davantage notre esprit de solidarité et de partage. 

De fait, après la décision de fermer nos frontières, de nombreux compatriotes se sont trouvés bloqués à l’étranger et en dépit de nos moyens limités, nous avons déjà réussi à en rapatrier une grande partie.

Les efforts se poursuivent pour qu’ils puissent, le plus tôt possible, tous retrouver le pays et leurs familles respectives. 

En outre, l’Etat, soutenu par de nombreux pays amis, des organisations internationales et surtout par la société civile comorienne, la nouvelle OPACO et autres et la diaspora, a déployé des efforts colossaux, dès le début de cette crise sanitaire, pour appuyer les efforts déjà engagés par les communautés de nos villes et villages. 

Je tiens à leur exprimer ici, notre gratitude, pour l'élan de solidarité sans précédent qu'ils ont su donner à la lutte contre cet ennemi commun.

Je rends hommage à nos médecins, à nos infirmiers, et à l’ensemble du personnel soignant ainsi qu’aux autres employés, en première ligne dans la guerre déclarée contre cet ennemi invisible.

La prime exceptionnelle qui est allouée aux personnels particulièrement mobilisés pour la lutte contre la Pandémie ne saurait récompenser les sujétions auxquelles ils sont soumis mais il s’agit d’un acte de l’Etat, en reconnaissance de leurs efforts exceptionnels, durant cette période.

Je voudrais enfin saluer l’implication active des Forces de l’ordre et la direction de la sécurité civile dont l’engagement sur le terrain, a permis à notre pays de contenir la propagation du virus.

A ce jour, selon le comité scientifique, 162 cas positifs ont été confirmés, 97 patients ont été déclarés guéris et nous déplorons malheureusement deux décès. 

Que Dieu accepte les défunts dans son Paradis éternel Incha-Allah.

Les patients hospitalisés actuellement à Samba, que ce soit, El-Maarouf, Bambao Mtsanga et Fomboni sont dans un état encourageant et certains d’entre eux sont en instance de guérison et ne tarderont pas à regagner leurs domiciles le plus tôt possible Insha-Allah.

Mesdames et Messieurs,

Je voudrais ici prévenir contre le relâchement des mesures barrières que nous avons heureusement prises à temps et rappeler que seul leur respect, a retardé l’apparition de ce virus et empêché sa propagation fulgurante dans notre pays, contrairement à d'autres.

La levée progressive de ces mesures contraignantes imposées pour notre bien à tous ne sera possible que si nous continuons à respecter les instructions données, pour ne pas mettre nos vies en danger et pouvoir surmonter cette épreuve.

La première de ces mesures sera comme promis, la rentrée scolaire le premier juillet prochain Insha-Allah.

L’Etat déploiera tous les efforts pour cela et mettra à disposition tous les moyens de prévention mais pour ce faire, nous devons redoubler de vigilance.

Mesdames et Messieurs,

Cette pandémie du Covid-19 a révélé nos faiblesses, nos manquements et notre vulnérabilité et nous a permis de mesurer les défis qui se présentent à nous, en ce début de la deuxième année de ce nouveau mandat de 5 ans que les Comoriennes et les Comoriens m’ont confié.

Nous avons le devoir de revoir nos politiques et de les ajuster.

Ainsi, après le chantier des réformes Institutionnelles, et l’élaboration du « Plan Comores Emergentes», nous avons devant nous, de nouveaux défis à relever, pour construire les Comores de demain, à saloir : permettre à notre pays de passer dans la tranche supérieure à plus de 4000 $ par habitant à l’horizon 2030 et créer une dynamique de croissance qui devrait atteindre une moyenne de plus de 7,5% d'ici 2030. 

La réussite de la Conférence des Partenaires au Développement, à Paris, nous a permis de mobiliser les moyens indispensables à la réalisation effective des objectifs fixés par les Assises Nationales.

La CPAD a permis d’enregistrer des promesses de financement qui ont atteint 3,95 milliards d’euros, somme suffisante pour nous permettre de réaliser l’ensemble des projets présentés par le PCE, notamment ceux relatifs à la réforme de la Justice, aux infrastructures, au renforcement des capacités du capital humain et à la réduction du chômage en particulier celui qui frappe les jeunes et les femmes. 

Le Haut Comité de Suivi de la CPAD a été mis en place pour assurer le suivi de la concrétisation des annonces et de la mise en œuvre des projets présentés à Paris.

Durant cette première année de mandat, le Gouvernement a poursuivi les réformes mises en œuvre depuis 2016 ainsi que la politique d’investissements publics et l’orthodoxie financière que nous avons imposée au train de vie de l’Etat.

Cela a permis entre autres, de redresser la situation économique du pays, de payer régulièrement les salaires des fonctionnaires, avec un impact direct sur la consommation et un passage au vert des indicateurs macro-économiques, de consolider la politique stratégique de l’énergie, notamment avec plus de 9 milliards de nos francs investis sur fonds propres pour un achat de groupes électrogènes et un soutien du Fonds Saoudien dans le renouvellement de notre réseau électrique et de lancer 2 grands chantiers de centrales photovoltaïques à Pomoni, ici à Anjouan et à Foumbouni à Ngazidja, afin de protéger notre environnement et lutter contre la détérioration de la couche d’ozone.

Honorable assistance, Mesdames et Messieurs,

Nous avons mené une politique soutenue contre la vie chère, avec la baisse des frais d’inscription à l’Université, du prix des produits pétroliers, du coût des appels téléphoniques, des frais de transport, et du prix du riz ordinaire entre autres avec comme résultat une inflation maîtrisée à 3%.

Toutes ces initiatives ont eu pour résultat, un taux de croissance qui dépassait les 3,5% et le classement de notre pays par la Banque Mondiale, dans le cercle des pays à revenus intermédiaires.

Hélas, nous avons subi les effets du cyclone Kenneth, qui a causé une destruction importante de nos cultures agricoles et ramené notre croissance à moins de 2%.

Toutefois, tous les indicateurs affichent un rebond possible de notre économie avec des perspectives qui nous dirigent vers 4% de croissance d’ici 2021. 

Pour le volet des Investissements, 192 entreprises ont été créées en 2019, 20 entreprises ont été agréées et ont créé un total cumulé de près de 500 emplois au démarrage de leurs activités. 

Le climat des affaires s’est amélioré et dans l’édition du rapport Doing Business du Groupe de la Banque Mondiale paru en octobre 2019, notre pays a rejoint le groupe des pays en progression avec un gain de quatre places dans le classement, passant de la 164ème à la 160ème place sur 190 pays.
notre pays a poursuivi l’adoption de réformes-clés, avec l’installation des Tribunaux de Commerce.
Le toilettage et l’unification du fichier des agents de l’Etat et le contrôle physique des agents de l’Etat ont permis des économies évaluées à 2.476.066.500 KMF.

La maîtrise de la masse salariale, la suppression de certains postes budgétivores, ont quant à eux, permis de faire des économies annuelles s'élevant à 987. 773. 616 KMF.

Ainsi, la masse salariale passera de 28,5 milliards de nos francs en 2019 pour se situer autour de 24,2 milliards en 2020, soit une baisse de près de 18% de la masse globale.

En matière de diplomatie, notre pays a déployé des efforts sans relâche pour redynamiser la coopération bilatérale et multilatérale et mis tout en œuvre pour honorer ses engagements relatifs aux questions internationales.

Pour ce qui est des Nouvelles Technologies, l’opérationnalisation de la transformation numérique, avec la création d’une Agence Nationale de Développement du Numérique rattachée à la Présidence de l’Union des Comores, a donné corps à une stratégie numérique comorienne dont l'objectif principal est la modernisation de l’administration, et par conséquent la maîtrise des dépenses de l'État.

Ainsi, on note une croissance de 20 à 40 % en 2020 avec plus d'une cinquantaine d'entreprises qui œuvrent dans le secteur, plus de 150 emplois créés depuis 2019 et une part du Produit Intérieur Brut qui est passée de 2,2 à 4,4%.

Le secteur du numérique est donc le seul à avoir résisté à la pandémie du Covid-19 qui a eu un effet accélérateur dans la transformation numérique du pays; le secteur ayant connu une hausse de 4,5 % à l’instar de ce qui se passe dans le monde.

Honorable assistance,
Mesdames et Messieurs,

La pandémie du Covid-19 vient nous rappeler à quel point il est essentiel de revoir les politiques de gestion de nos pays.

Nous allons donc redoubler d’efforts pour mettre sur les rails le Plan Comores Emergentes tout en l’adaptant aux réalités du jour et nous espérons retrouver, dans ces efforts, l’élan qui nous a conduits au succès de la Conférence des Partenaires au Développement. 

Au niveau de la Santé, Outre la mise en œuvre de la Loi sur la Couverture Sanitaire Universelle, nous visons, la mise en place d’un système de santé performant qui permettra à toute la population, d’accéder à des soins de santé de qualité, dans un esprit de solidarité, d’égalité, d’équité et de justice sociale.

La finalisation rapide et à la mise en service de notre Hôpital de référence, le C.H.U d’El-Maarouf.

Le renforcement des capacités de nos personnels de santé la dotation de nos hôpitaux en matériel médical d’urgence en équipements de pointe.

S’agissant du secteur de l’Education, la pandémie qui a occasionné la fermeture des Etablissements scolaires, nous a rappelé l’importance d’associer les Nouvelles Technologies à l’Enseignement et toutes les dispositions vont être prises dans ce sens, en collaboration avec l’Agence du Numérique. 

Dans l’Agriculture, la fermeture de nos frontières pour contrer la pandémie conforte notre détermination à maintenir, à juste titre, la sécurité alimentaire parmi nos priorités notamment à travers une agriculture modernisée. 

Nous allons donc continuer à encourager et convaincre nos jeunes à se former aux métiers de l’Agriculture car celle-ci constitue l’un des secteurs porteurs de notre pays et l’un de ceux qui peuvent mener à la création d’emplois et au développement durable.

Dans le domaine des Investissements, tout en encourageant les investissements étrangers, nous comptons réaliser, dans les meilleurs délais, notre objectif stratégique pour 

promouvoir un tissu industriel viable, constitué de petites et moyennes entreprises, à fort potentiel de création de valeur ajoutée et d’emplois, en mesure de répondre aux besoins de la population.

Procéder à la conclusion de nouveaux partenariats publics-privés pour financer les infrastructures de développement, réformer le code des investissements pour l’aligner sur le PCE avec comme objectifs, des garanties et incitations afin d’accompagner l’éclosion du tissu entrepreneurial local et les Investissements Directs Étrangers dans les projets phares, structurants et sectoriels encourageant ainsi la création d’emplois.

Mes Chers Compatriotes, 

Je suis conscient que le cyclone Kenneth et la pandémie du Covid-19, risquent d’entrainer une récession profonde et un impact social sans précédent. 

Toutefois, pour contrecarrer les effets de ces catastrophes sur notre économie, mon Gouvernement compte miser sur un secteur privé dynamique et soutenu pour emprunter une nouvelle trajectoire de croissance, en encourageant la créativité et l’initiative entrepreneuriale. 

Un Plan d’actions opérationnel 2020-2024 est d’ailleurs en cours pour identifier les programmes, les actions prioritaires, et les réformes indispensables pour les cinq prochaines années.

Ce Plan de développement intérimaire constituera le cadre de référence et de mise en œuvre du PCE, basé sur les cinq socles et les cinq catalyseurs du PCE.

J’exhorte mes compatriotes à unir nos forces pour promouvoir durablement la paix, la stabilité et le développement socio-économique dans notre pays, pour que le 26 mai 2024, nous puissions célébrer la réalisation des grands chantiers porteur d’espoir et de meilleur devenir pour notre jeune nation.

En matière de sécurité, je ne saurais terminer sans rappeler l'impérieuse nécessité de préserver nos richesses les plus précieuses : la paix, la sécurité et la concorde nationale. Ensemble, nous pouvons et nous devons la consolider.

Mes chers compatriotes, 

Notre pays présente des formidables potentialités qui suscitent un réel intérêt dans le monde et j’en appelle donc à un nouvel élan patriotique qui fera de chacun de vous un ambassadeur de l’émergence de notre pays. Oui, nous le pouvons ! J’y crois profondément

Je vous remercie
Beit-salam

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,86,Abdou Elwahab Msa Bacar,43,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,70,Abdourahamane Cheikh Ali,18,Aboubacar Ben SAID SALIM,39,Actualité Sportive,1703,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1462,AHMED Bourhane,237,Akram Said Mohamed,65,Ali Mmadi,183,Ali Moindjié,62,Anli Yachourtu,73,Assaf Mohamed Sahali,31,Ben Ali Combo,410,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,923,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,39,Cookies,1,Culture et Société,6793,Daoud Halifa,186,Darchari MIKIDACHE,195,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,113,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1328,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3018,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,340,France,1483,Hamadi Abdou,440,High Tech,802,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,310,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,139,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,101,Mayotte,2274,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,456,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1565,Moudjahidi Abdoulbastoi,31,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,158,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,421,PERSONNALITÉS COMORIENNES,138,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5073,Publication Article,1,Rafik Adili,42,SAID HALIFA,22,Said HILALI,60,Said Yassine S.A,146,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,804,SOILIHI Ahamada Mlatamou,43,Toufé Maecha,444,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,996,Tribune libre,4014,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: «J’exhorte mes compatriotes à unir nos forces [...] pour que le 26 mai 2024 nous puissions célébrer la réalisation des grands chantiers»
«J’exhorte mes compatriotes à unir nos forces [...] pour que le 26 mai 2024 nous puissions célébrer la réalisation des grands chantiers»
https://1.bp.blogspot.com/-KQNbMbLJJfA/XuILjw-y9EI/AAAAAAAAGNA/y3SSyM0HlGsBXJ-WQnu0pofXjuDO64g1QCLcBGAsYHQ/s320/AZA.jpg
https://1.bp.blogspot.com/-KQNbMbLJJfA/XuILjw-y9EI/AAAAAAAAGNA/y3SSyM0HlGsBXJ-WQnu0pofXjuDO64g1QCLcBGAsYHQ/s72-c/AZA.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2020/06/jexhorte-mes-compatriotes-unir-nos.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2020/06/jexhorte-mes-compatriotes-unir-nos.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières