Le politicien est pire que le coronavirus

Idriiss dans une manifestation à Paris - archive Le politicien est pire que le coronavirus Par politicien, il faut entendre cet esp...

Idriiss dans une manifestation à Paris - archive
Le politicien est pire que le coronavirus

Par politicien, il faut entendre cet esprit partisan poussé à l’extrême qui consiste à mettre son camp au dessus de tout. Dans notre pays cela prend des proportions ahurissantes. Pire dans l’émigration comorienne en France, une bonne partie de la jeunesse est atteinte. 

La lutte pour protéger le pays contre la propagation du coronavirus dépasse les deux camps : le pouvoir et l’opposition. Malheureusement il n’en est rien et cela est dangereux.

Dans l’organisation mise en place par le pouvoir pour faire face au coronavirus, tous ceux qui ne sont pas fan du pouvoir sont écartés. Même des médecins, spécialistes en épidémiologie dont chacun connaît leur peu de goût pour la politique. Résultat, on sent de la crainte chez les médecins retenus. Ce qui explique pour une grande part cette désorganisation flagrante qui confine à de l’incompétence crasse et qui sème la panique sur la base de fausses rumeurs. 

Comment expliquer que l’hôpital de Samba n’ait pas été réellement apprêté à recevoir les malades gravement contaminés en terme d’équipements, d’équipes, direction comme soignants ? On a même vu les travaux d’Hercule réalisés quand il a fallu transférer des malades de EL MAROUF à Samba. 

Pourquoi les soignants de toutes les structures sanitaires du pays, du poste de santé aux CHR ne sont pas encore bien dotés en équipements de sécurisation ? On a été horrifié par la grève des soignants de Samba ! On apprend avec stupeur que des soignants de Samba sont contaminés !

Comment se fait-il qu’on ait attendu plus d’un mois pour disposer d’un PCR ? Que c’est seulement au moment où le PCR est réceptionné qu’on découvre qu’il faut un labo spécial, puis qu’il fallait une salle sécurisée, ...? 

Comment comprendre que c’est seulement la semaine dernière que les questions logistiques de base (nourriture des malades, hébergements des soignants dans des hôtels, etc.) ait été posées ?

Pourquoi la route vers Samba n’ait pas été refaite (au moins combler les nids de poule pour la rendre plus praticables)? 

Comment est ce qu’on ne peut pas disposer de statistiques fiables en terme de testés, de contaminés, de guéris qui rassureraient la population et permettraient de suivre l’évolution de la pandémie ?

Comment, comment...en sommes-nous arrivés à cette extrémité stupéfiante ? Principalement par l’option du pouvoir de tirer la couverture à soi. On a même eu parfois l’impression que le pouvoir était en campagne par le type d’implication d’Azali en personne, par les mise en scène de la gouverneure de Ngazidja autour de la propreté des marchés, etc.

En face on ne fait pas mieux. Les fous du « gozibi » ne veulent même pas reconnaître les bonnes mesures prises par le pouvoir. Quiconque le reconnaît suscite leur foudre, heureusement qu’ils ne peuvent vomir que sur les réseaux sociaux. On les voit s’arc-bouter sur leur slogan stupide : « Azali n’est pas mon président ». Comme s’il leur fallait un président personnel !

Azali est le président du pays. Il est illégitime certes mais il est le président et il n’est pas le premier usurpateur du pouvoir, j’espère qu’il sera le dernier. En tout cas sur les grandes causes nationales, on ne peut rien entreprendre de concret sans lui et son gouvernement. Dans certains pays africains pouvoir et opposition s’unissent pour affronter le coronavirus. Se font-ils subitement confiance ? Non bien sûr. Ils agissent ensemble pour stopper la pandémie dans leur pays.

Chez-nous, le pouvoir comme l’opposition ne veulent pas de l’unité. Les chamailleries des mêmes personnes pour des fauteuils passent avant la vie des citoyens. Ces gens qui se succèdent au pouvoir depuis des lustres au grand malheur de notre pays continuent à nous nuire, même face à un gros danger de mort.

Il faut tirer les leçons du coronavirus : ne pas se laisser embobiner par ces gens de pouvoir, cette classe politique sans vision et donc lamentable. Tenter de comprendre la situation pour faire émerger une nouvelle force politique capable d’incarner les aspirations des citoyens et de créer des nouvelles perspectives.

Idriss (11/05/2020)

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,87,Abdou Elwahab Msa Bacar,49,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,72,Abdourahamane Cheikh Ali,22,Aboubacar Ben SAID SALIM,40,Actualité Sportive,1725,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1469,AHMED Bourhane,239,Akram Said Mohamed,66,Ali Mmadi,186,Ali Moindjié,64,Anli Yachourtu,75,Assaf Mohamed Sahali,31,Ben Ali Combo,410,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,952,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,41,Comoropreneuriat,11,Cookies,1,Culture et Société,7016,Daoud Halifa,188,Darchari MIKIDACHE,195,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,119,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1359,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3044,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,340,France,1497,Hamadi Abdou,441,High Tech,808,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,330,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,142,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,103,Mayotte,2318,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,456,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1573,Moudjahidi Abdoulbastoi,31,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,162,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,421,PERSONNALITÉS COMORIENNES,139,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5161,Publication Article,1,Rafik Adili,43,SAID HALIFA,22,Said HILALI,62,Said Yassine S.A,151,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,803,SOILIHI Ahamada Mlatamou,46,Toufé Maecha,444,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1024,Tribune libre,4069,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Le politicien est pire que le coronavirus
Le politicien est pire que le coronavirus
https://1.bp.blogspot.com/-oNNk_F-Z_9I/XrkAhXapmeI/AAAAAAAAFT0/n5RPD5i5akATR0OFAaHHKhkov32zwrncACLcBGAsYHQ/s320/288BF752-AA49-4F21-8B95-3233471BD912.jpeg
https://1.bp.blogspot.com/-oNNk_F-Z_9I/XrkAhXapmeI/AAAAAAAAFT0/n5RPD5i5akATR0OFAaHHKhkov32zwrncACLcBGAsYHQ/s72-c/288BF752-AA49-4F21-8B95-3233471BD912.jpeg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2020/05/le-politicien-est-pire-que-le.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2020/05/le-politicien-est-pire-que-le.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières