Banque et finances : Quand la BDC viole ses statuts pour appuyer la dictature d'Azali

Incapable depuis plusieurs mois d'honorer, sans grande difficulté, le salaire des fonctionnaires de l'État, le gouvernement Azali...

Incapable depuis plusieurs mois d'honorer, sans grande difficulté, le salaire des fonctionnaires de l'État, le gouvernement Azali se tourne vers les banques de la place pour solliciter des emprunts colossaux. 

Cela oblige certaines institutions financières à aller jusqu'à violer leurs propres statuts pour satisfaire le régime dictatorial et au passage espérer ramasser un magot.

C'est le cas de la BDC qui a du débloquer au mois de mai 2019, 1,5 milliards de francs pour permettre au gouvernement illégal de payer un mois d'arriéré de salaire. Et cela en violation manifeste de l'article 7 du règlement intérieur de la banque tenue aujourd'hui par le groupe français Duval.

"La Banque ne peut pas consentir de prêts à l'Etat et aux collectivités publiques", stipule l'article 7 portant sur les "domaines d'intervention, Objets et emprunteurs exclus" de la BDC.

Ce prêt en attente toujours d'être régularisé avec un taux d'intérêt de 9% viole d'autres articles du même règlement intérieur, notamment l'article 4 qui fixe le montant maximum des engagements de la banque: «les engagements pris par la Banque au titre de ses opérations propres sur un seul client, qu'il soit une personne physique ou morale, sous forme d'octroi de crédits, de garantie et de prise de participation ne doivent pas dépasser 25 % des fonds propres de la Banque ».

L'on sait très bien pourtant surtout au niveau de la Banque centrale que les fonds propres de la BDC n'ont pas encore atteint le milliard de francs comoriens.

La question est donc la suivante : pourquoi la BDC s'aventure dans de telles opérations risquées et illégales? Est-elle devenue la nouvelle vache à lait de la dictature d'Azali.

En tout cas le nouveau repreneur de l'institution, le groupe Duval, n'as toujours pas apporté les fonds qu'il avait promis dans le contrat d'acquisition, et il ne serait pas pressé à le faire malgré les injonctions de la Banque centrale des Comores.

Ali Mmadi

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,82,Abdou Elwahab Msa Bacar,41,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,68,Abdourahamane Cheikh Ali,18,Aboubacar Ben SAID SALIM,39,Actualité Sportive,1692,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1456,AHMED Bourhane,237,Akram Said Mohamed,65,Ali Mmadi,183,Ali Moindjié,62,Anli Yachourtu,72,Assaf Mohamed Sahali,30,Ben Ali Combo,409,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,904,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,32,Cookies,1,Culture et Société,6674,Daoud Halifa,185,Darchari MIKIDACHE,195,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,111,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1303,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3000,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,340,France,1475,Hamadi Abdou,440,High Tech,801,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,300,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,137,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,101,Mayotte,2241,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,456,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1564,Moudjahidi Abdoulbastoi,31,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,158,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,421,PERSONNALITÉS COMORIENNES,138,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5044,Publication Article,1,Rafik Adili,42,SAID HALIFA,22,Said HILALI,59,Said Yassine S.A,140,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,803,SOILIHI Ahamada Mlatamou,41,Toufé Maecha,444,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,985,Tribune libre,3976,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Banque et finances : Quand la BDC viole ses statuts pour appuyer la dictature d'Azali
Banque et finances : Quand la BDC viole ses statuts pour appuyer la dictature d'Azali
https://1.bp.blogspot.com/-HGwRXXts--Q/XlzsQVA2lEI/AAAAAAAC3go/n32pfF_TwzUqDPojZq65G3aSfcj6JVAGwCLcBGAsYHQ/s320/azalibdc.jpg
https://1.bp.blogspot.com/-HGwRXXts--Q/XlzsQVA2lEI/AAAAAAAC3go/n32pfF_TwzUqDPojZq65G3aSfcj6JVAGwCLcBGAsYHQ/s72-c/azalibdc.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2020/03/banque-et-finances-quand-la-bdc-viole.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2020/03/banque-et-finances-quand-la-bdc-viole.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières