Madagascar: une foule en colère attaque le commissariat d'Ambilobe

Une patrouille de police emmène un homme suspecté d'avoir participé aux lynchages, sur l'île de Nosy Be, le 6 octobre 2013. AFP PH...

Une patrouille de police emmène un homme suspecté d'avoir participé aux lynchages, sur l'île de Nosy Be, le 6 octobre 2013. AFP PHOTO / RIJASOLO
À Madagascar, des centaines d'habitants s'en sont pris au commissariat de la ville d'Ambilobe, dans l'extrême nord du pays. Depuis dimanche 16 février, une foule en colère réclamait que la police leur livre un homme soupçonné d'avoir tué une femme enceinte.

La population voulait punir et tuer le présumé criminel. Une vingtaine de personnes, auteures de dégradations et de blocages des routes, ont été arrêtées dimanche puis libérées, dans un but d'apaisement et après des discussions entre la population et les autorités. Un manifestant et un policier ont été blessés, indique la gendarmerie. Le calme est revenu dimanche soir.

Selon des témoins, plus de 500 personnes s'en sont pris au commissariat. Un policier a d'ailleurs été brièvement séquestré par les habitants puis libéré par les gendarmes. Quatre autres policiers se sont retrouvés piégés à l'intérieur du commissariat, incapables de sortir face à une foule furieuse, indique une source au sein de la gendarmerie. Jets de pierres, pneus brûlés et une voiture incendiée... Le calme est revenu vers 2h du matin mais les habitants ont repris leurs manifestations dans la matinée, en bloquant les routes.

Des forces de l'ordre des grandes villes voisines, Diego Suarez et Ambanja, ont dû se rendre sur place en renfort, mais c'est finalement une mission gouvernementale, dépêchée en urgence, qui a mis un terme à la situation très tendue.

Le ministre de la Sécurité publique et le secrétaire d'État en charge de la Gendarmerie, avec les autorités locales, ont pris part à une réunion publique avec la population.

« C'est une grande foule qui nous a accueillis. Ils réclamaient encore la vindicte populaire en disant que l'homme était un assassin mais on leur a expliqué que ce n'est pas la solution et qu'on ne peut tuer qu'en cas de légitime défense », indique le général Richard Ravalomanana, secrétaire d'État en charge de la Gendarmerie.

Les vindictes populaires sont courantes dans le pays, notamment parce que la population n'a pas confiance en la justice et aux forces de l'ordre qui ont montré, à de nombreuses reprises, leur capacité à se laisser corrompre.
Ce laxisme, aussi bien des forces de l’ordre que du personnel judiciaire, fait que des Malgaches ont décidé de se faire justice eux-mêmes. Malheureusement, depuis une dizaine d’années, c’est devenu récurrent à Madagascar alors qu’auparavant, c’était un phénomène assez rare. Ketakandriana Rafitoson.
Par RFI

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,82,Abdou Elwahab Msa Bacar,41,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,68,Abdourahamane Cheikh Ali,18,Aboubacar Ben SAID SALIM,39,Actualité Sportive,1692,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1456,AHMED Bourhane,237,Akram Said Mohamed,65,Ali Mmadi,183,Ali Moindjié,62,Anli Yachourtu,72,Assaf Mohamed Sahali,30,Ben Ali Combo,409,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,904,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,32,Cookies,1,Culture et Société,6674,Daoud Halifa,185,Darchari MIKIDACHE,195,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,111,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1303,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3000,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,340,France,1475,Hamadi Abdou,440,High Tech,801,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,300,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,137,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,101,Mayotte,2241,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,456,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1564,Moudjahidi Abdoulbastoi,31,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,158,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,421,PERSONNALITÉS COMORIENNES,138,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5044,Publication Article,1,Rafik Adili,42,SAID HALIFA,22,Said HILALI,59,Said Yassine S.A,140,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,803,SOILIHI Ahamada Mlatamou,41,Toufé Maecha,444,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,985,Tribune libre,3976,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Madagascar: une foule en colère attaque le commissariat d'Ambilobe
Madagascar: une foule en colère attaque le commissariat d'Ambilobe
https://1.bp.blogspot.com/-IiGcVKDpxJQ/Xkun4aEheII/AAAAAAAC3Vs/kfYer2cqwAQBbfW5_GI6Fj50OxrPVlOqQCLcBGAsYHQ/s640/Ambilobe.jpeg
https://1.bp.blogspot.com/-IiGcVKDpxJQ/Xkun4aEheII/AAAAAAAC3Vs/kfYer2cqwAQBbfW5_GI6Fj50OxrPVlOqQCLcBGAsYHQ/s72-c/Ambilobe.jpeg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2020/02/madagascar-une-foule-en-colere-attaque.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2020/02/madagascar-une-foule-en-colere-attaque.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières