«Nous sommes excédés par le traitement méprisant fait au secteur privé»

Marché Volovolo de Moroni Grève des commerces contre les tarifs douaniers Un appel à la grève lancé par le patronat et le syndicat ...

Marché Volovolo de Moroni
Grève des commerces contre les tarifs douaniers

Un appel à la grève lancé par le patronat et le syndicat des commerçants (Synaco) comoriens contre les tarifs douaniers était très largement suivi lundi dans la capitale Moroni, a constaté un journaliste de l'AFP.

Supermarchés et commerces ont baissé leurs rideaux. Restaurants, boulangeries, pharmacies et stations-service étaient fermés. Les deux marchés de la capitale étaient quasi-déserts, de même que les trottoirs habituellement encombrés par les vendeurs ambulants. Quelques magasins ont cependant ouvert sous la pression des forces de l'ordre.

«Nous sommes excédés par le traitement méprisant fait au secteur privé», a expliqué Mahamoudou Mohamed Ali, président de l'Organisation patronale des Comores (Opaco), qui représente l'essentiel des chefs d'entreprises de l'archipel. «La douane s'amuse à modifier à la hausse nos factures commerciales au motif qu'elles seraient falsifiées... Depuis 2016 (année du retour au pouvoir du président Azali Assoumani), la loi de Finances augmente chaque année les droits de douane de façon exorbitante», a-t-il affirmé à l'AFP.

Tout comme le patronat, les commerçants dénoncent l'augmentation continue des tarifs douaniers. «Le gouvernement se fixe des objectifs financiers et, s'il ne les atteint pas, il augmente les tarifs douaniers», a ajouté pour sa part un responsable du Synaco qui a requis l'anonymat. Il a cité le cas d'un commerçant qui «pensait dédouaner son conteneur avec 9.600 euros mais à qui on a exigé 22.000 euros». «Son container est toujours à la douane», a-t-il expliqué.

Les commerces ont largement ignoré l'ordre du procureur général Mohamed Soilihi Djae, qui a exigé au nom de «l'intérêt général» l'ouverture des «magasins et boutiques aux jours et horaires habituels». La grève était suivie lundi dans la capitale Moroni, située sur l'île de la Grande-Comore, l'une des trois îles de l'archipel, mais les commerces étaient ouverts à Anjouan et Mohéli. Le mouvement doit durer jusqu'à mercredi. Par Le Figaro avec AFP

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,86,Abdou Elwahab Msa Bacar,45,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,71,Abdourahamane Cheikh Ali,20,Aboubacar Ben SAID SALIM,39,Actualité Sportive,1703,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1462,AHMED Bourhane,238,Akram Said Mohamed,65,Ali Mmadi,185,Ali Moindjié,62,Anli Yachourtu,74,Assaf Mohamed Sahali,31,Ben Ali Combo,410,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,930,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,40,Comoropreneuriat,2,Cookies,1,Culture et Société,6867,Daoud Halifa,186,Darchari MIKIDACHE,195,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,116,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1335,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3029,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,340,France,1488,Hamadi Abdou,440,High Tech,804,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,313,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,142,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,102,Mayotte,2285,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,456,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1567,Moudjahidi Abdoulbastoi,31,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,160,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,421,PERSONNALITÉS COMORIENNES,139,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5089,Publication Article,1,Rafik Adili,43,SAID HALIFA,22,Said HILALI,60,Said Yassine S.A,148,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,804,SOILIHI Ahamada Mlatamou,45,Toufé Maecha,444,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1007,Tribune libre,4036,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: «Nous sommes excédés par le traitement méprisant fait au secteur privé»
«Nous sommes excédés par le traitement méprisant fait au secteur privé»
https://1.bp.blogspot.com/-5psZv8il7CQ/Xi7gYILjQ_I/AAAAAAAC3Eo/0N1zjr4QadMpv8pEvY9G279R3W6W3Z7OQCLcBGAsYHQ/s320/elm.jpg
https://1.bp.blogspot.com/-5psZv8il7CQ/Xi7gYILjQ_I/AAAAAAAC3Eo/0N1zjr4QadMpv8pEvY9G279R3W6W3Z7OQCLcBGAsYHQ/s72-c/elm.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2020/01/nous-sommes-excedes-par-le-traitement.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2020/01/nous-sommes-excedes-par-le-traitement.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières