Le patronat proteste contre les droits de douane

DG des douanes et le ministre des Finances ©Alwatwan Un bras de fer s'est engagé entre le patronat comorien et la direction général...

DG des douanes et le ministre des Finances ©Alwatwan
Un bras de fer s'est engagé entre le patronat comorien et la direction générale des douanes qui augmentent, arbitrairement selon lui, les frais de dédouanement.

La loi aux Comores prévoit que l'on paye des droits de douane « ad valorem » sur le prix coûtant de votre marchandise. Or, « cette loi est bafouée », s’indigne Mahamoud Ali Mohamed, le président de l’Organisation patronale des Comores.

« Vous avez une facture, vous montrez que vous avez payé : vous avez un ordre de virement, pour payer votre fournisseur à un million, ils changent les valeurs, explique-t-il. Vous commandez une marchandise d’un million, ils disent "non, non,non, votre marchandise aurait dû coûter 1,5 million, donc vous allez payer des droits de douane sur 1,5 million. Payez ce qu’on a calculé et non pas ce qui doit être payé". C’est illégal. Nous tenons un discours de bonnes pratiques au FMI et à la Banque mondiale. Il faudrait que dans la réalité ça se passe correctement et ce n’est pas le cas aujourd’hui ».

AGK, l’un des plus importants importateurs économiques local, préfère voir ses containers, principalement chargés de cigarettes, pourrir au port plutôt que de se soumettre à des tarifs douaniers excessifs. La société est prête à payer 150 000 euros en droits d’importation mais pas les 40 000 euros supplémentaires que lui réclament les douanes. L’organisation patronale des Comores monte au créneau et dit vouloir éviter que tous les grands importateurs ne fassent de même.

Souhaitant ménager un opérateur économique de poids, Houmed Msaïdié, le ministre de l’Économie, met le directeur des douanes au pied du mur. « J’en ai discuté avec le directeur général des douanes qui a admis qu’il y a un contentieux, affirme-t-il. Maintenant, si les choses ne vont pas assez vite ou qu’elles ne satisfont pas une partie, cela est compréhensible. Mais la douane admet qu’il y a un problème et elle entend le régler. Il a reconnu qu’il ne devrait pas encaisser cette somme et qu’il entendait régler la différence autrement. Maintenant, on attend que cela se traduise par les faits ».

Par RFI

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,86,Abdou Elwahab Msa Bacar,47,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,72,Abdourahamane Cheikh Ali,21,Aboubacar Ben SAID SALIM,40,Actualité Sportive,1712,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1469,AHMED Bourhane,238,Akram Said Mohamed,66,Ali Mmadi,186,Ali Moindjié,63,Anli Yachourtu,75,Assaf Mohamed Sahali,31,Ben Ali Combo,410,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,941,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,40,Comoropreneuriat,11,Cookies,1,Culture et Société,6969,Daoud Halifa,187,Darchari MIKIDACHE,195,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,119,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1348,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3040,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,340,France,1492,Hamadi Abdou,441,High Tech,805,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,323,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,142,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,103,Mayotte,2312,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,456,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1571,Moudjahidi Abdoulbastoi,31,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,161,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,421,PERSONNALITÉS COMORIENNES,139,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5123,Publication Article,1,Rafik Adili,43,SAID HALIFA,22,Said HILALI,62,Said Yassine S.A,148,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,804,SOILIHI Ahamada Mlatamou,45,Toufé Maecha,444,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1020,Tribune libre,4062,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Le patronat proteste contre les droits de douane
Le patronat proteste contre les droits de douane
https://1.bp.blogspot.com/-1V0rrN3khuw/XfiGv8tgGGI/AAAAAAAC2cE/ieZW5wvXRIkrdy2FaQtHJ103bCiDtL1kgCLcBGAsYHQ/s320/Souef%2BKamaldini-Cheyhane.jpg
https://1.bp.blogspot.com/-1V0rrN3khuw/XfiGv8tgGGI/AAAAAAAC2cE/ieZW5wvXRIkrdy2FaQtHJ103bCiDtL1kgCLcBGAsYHQ/s72-c/Souef%2BKamaldini-Cheyhane.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2019/12/le-patronat-proteste-contre-les-droits.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2019/12/le-patronat-proteste-contre-les-droits.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières