Crimes de Montluçon : la communauté mahoraise craint la stigmatisation

Deux jeunes originaires de Mayotte sont jugés à partir de ce lundi devant la cour d'assises des mineurs de l'Allier pour avoir tu...

Deux jeunes originaires de Mayotte sont jugés à partir de ce lundi devant la cour d'assises des mineurs de l'Allier pour avoir tué "sauvagement" trois retraités et violé une jeune femme à Montluçon en 2017. Le procès doit durer cinq jours et se tenir à huis clos, l'un des deux accusés était mineur au moment des faits.

L’affaire des crimes de Montluçon a laissé des traces au sein de la communauté mahoraise, dont sont issus les deux accusés. Pour Justine Adinani, présidente de l’association culturelle Mawa Tsara, les Mahorais de Montluçon doivent désormais faire avec la méfiance du reste de la population.

En mars 2017, une série de crimes sont commis à Montluçon. Le 13 mars, deux suspects sont arrêtés, dont un dénommé Zaki A.T., 18 ans. Du 18 au 22 novembre, ils seront jugés pour des faits de meurtres, tortures ou actes de barbarie, de viol en réunion ou encore de séquestration devant la cour d'assises de l'Allier.

À l’époque des faits, Justine Adinani, présidente de l'association culturelle mahoraise Mawa Tsara, apercevait souvent Zaki A.T., dans son quartier de la Verrerie. Un garçon qu’elle trouvait alors plutôt discret et renfermé.

« Je connais pratiquement tout le monde dans la communauté. Lui ne parlait jamais, il ne disait même pas bonjour », se souvient-elle. Elle a été surprise après l’arrestation des deux jeunes suspects en mars 2017.
On était sous le choc, tout le monde en parlait tout le temps. Moi je ne voulais pas y croire, que des gamins puissent massacrer des gens comme ça, c’est impensable.
JUSTINE ADINANI (Présidente de l'association mahoraise MawaTsara )
Les Mahorais de Montluçon se sont alors mis à faire « profil bas », confie Rahima, membre de l’association Mawa Tsara.
On sentait qu’il y avait comme une distance, les gens étaient méfiants. Comme si tous les Mahorais étaient tous comme ça.
Les deux femmes affirment même avoir fait face à une discrimination manifeste quelque temps après les crimes.

« J’ai essayé de louer une salle pour organiser une manifestation de l’association, indique la présidente de Mawa Tsara. La propriétaire m’a dit clairement “vous les Mahorais, vous êtes trop violents”. »

Aujourd’hui, elles craignent que l’ouverture du procès n’entache un peu plus la réputation de la communauté mahoraise. « L’image qui reste des Mahorais, c’est l’image de ces crimes », regrettent-elles.

Sid Benahmed ©lamontagne.fr

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,311,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,67,Abdou Elwahab Msa Bacar,38,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,58,Abdourahamane Cheikh Ali,15,Aboubacar Ben SAID SALIM,39,Actualité Sportive,1652,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1433,AHMED Bourhane,237,Akram Said Mohamed,65,Ali Mmadi,173,Ali Moindjié,58,Anli Yachourtu,71,Assaf Mohamed Sahali,30,Ben Ali Combo,407,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,809,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,30,Cookies,1,Culture et Société,6118,Daoud Halifa,183,Darchari MIKIDACHE,195,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,102,Djounaid Djoubeir,82,Economie et Finance,1226,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Est africain - Océan Indien,2910,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,339,France,1437,Hadji Anouar,15,Hakim Mmadi Malik,41,HALIDI IBRAHIM Farid,27,Hamadi Abdou,440,High Tech,795,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,272,IMAM Abdillah,17,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,132,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,96,Mayotte,2136,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,440,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1519,Moudjahidi Abdoulbastoi,31,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,500,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,152,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,421,PERSONNALITÉS COMORIENNES,136,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4867,Publication Article,1,Rafik Adili,40,SAID HALIFA,22,Said HILALI,59,Said Yassine S.A,131,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,774,SOILIHI Ahamada Mlatamou,40,Toufé Maecha,437,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,929,Tribune libre,3037,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Crimes de Montluçon : la communauté mahoraise craint la stigmatisation
Crimes de Montluçon : la communauté mahoraise craint la stigmatisation
https://1.bp.blogspot.com/-AL1P3MMElrk/XdJQhrh8pKI/AAAAAAAC2As/mtHrlBWSXfMO0PkxHjisnNTwNRNcsIgTQCLcBGAsYHQ/s320/florian-salesse-montlucon-le-04-11-19-rahima-justine-temoign_4543603.jpeg
https://1.bp.blogspot.com/-AL1P3MMElrk/XdJQhrh8pKI/AAAAAAAC2As/mtHrlBWSXfMO0PkxHjisnNTwNRNcsIgTQCLcBGAsYHQ/s72-c/florian-salesse-montlucon-le-04-11-19-rahima-justine-temoign_4543603.jpeg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2019/11/crimes-de-montlucon-la-communaute.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2019/11/crimes-de-montlucon-la-communaute.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATEGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aao Sep Oct Nov Dec juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier.