« Les conférences de bailleurs de fonds organisées par Azali et Sambi n’ont rien apporté aux Comores »

E YAHOWA Y’A RIDJA : Conférence des bailleurs, un coup d’épée dans l’eau Lors de sa conférence de presse commune, organisée le 22 jui...

E YAHOWA Y’A RIDJA : Conférence des bailleurs, un coup d’épée dans l’eau

Lors de sa conférence de presse commune, organisée le 22 juillet dernier avec le président français Emmanuel Macron, le colonel AZALI Assoumani a indiqué que le Président français avait « accepté de nous accompagner pour l'organisation à Paris d’une conférence des bailleurs de fonds ». On avait l’impression que rien que cet accord, les Comores allaient basculer dans une nouvelle ère de développement. Les autorités actuelles se sont tout de suite mises à rêver d’essor économique et social.

Il est vrai que les conférences des bailleurs de fonds ont pour finalité d'attirer des investisseurs afin de mobiliser le maximum de financements venant de l'extérieur pour que l'on puisse assurer la croissance. Elles débouchent à la mise en place des Plans qui permettraient un développement économique et une vision pour un pays sur le long terme. Mais s’agissant des Comores, les choses ont tendance à se dérouler différemment.

Sur les 13 dernières années, les autorités ont à deux reprises mobilisé les Comoriens et les partenaires pour des évènements de cette nature. Il y a eu d’abord l’île Maurice en janvier 2006 sous le président d’alors, Azali Assoumani, ensuite Doha le 9 et 10 mars 2010 sous Sambi.

En 2006, selon Azali Assoumani, la conférence des bailleurs entrait dans le processus de réconciliation nationale et visait à mobiliser des fonds pour lutter contre la précarité, la pauvreté et le désespoir. En 2010, la conférence patronnée par le gouvernement d’alors, le Qatar et la ligue arabe avait réussi à réunir la France, les États du golf, les Émirats arabes-unis, la banque islamique. 540 millions de dollars constituaient la promesse faite par les bailleurs pour financer des projets de développement et ce pendant 5 ans.

Aujourd’hui, malgré l’échec retentissant de Maurice 2006, après sa rencontre avec Macron, le colonel Azali Assoumani reprend les mêmes procédés alors que nous savons que les mêmes causes produisent les mêmes effets.

Il tente de sensibiliser et associer la communauté internationale sur la conférence des bailleurs de fonds en faveur des Comores, utilisant les mêmes procédés et formats comme ceux utilisés lors des assises afin de donner plus de crédibilité à sa démarche. Le colonel Azali Assoumani n’a pas tiré les leçons des échecs que le pays a enregistrés durant les 10 ans de sa présidence sur 43 ans d’indépendance. N’oublions pas en effet que sur 43 ans d’indépendance, il en assume à lui seul les échecs de 10 ans.

Une nouvelle fois, il pense pouvoir embobiner et manipuler la population comorienne et la communauté internationale, les opérateurs économiques et nos partenaires sur sa volonté d’effectuer des réformes susceptibles de mobiliser les moyens nécessaires à la relance de l’économie.

Les conférences de bailleurs de fonds que ce soit celle organisée par Azali Assoumani ou celle de Sambi ont été inefficaces, n’ont rien apporté aux Comores et ont eu peu d’impacts sur son développement.

Le colonel Azali Assoumanni peut toujours multiplier des actions et des manœuvres pour tenter d'obtenir avec la ruse et la manipulation, une légitimité et la confiance que les comoriens ont refusé et continuer de refuser de lui donner. Habituellement, les conférences des bailleurs consistent à attirer des partenaires et favoriser les investissements pour lutter notamment contre le chômage. Mais avec le colonel, ces évènements prennent une tout autre tournure visant à faire sa promotion. Cette fois-ci encore, il ne déroge pas à sa règle qui vise à s’acheter de la légitimité internationale.

Contrairement à ce qu’il tente de faire croire aux Comores, ce projet de conférence des bailleurs de fonds ne rapportera rien parce que tout dépendra ensuite de la volonté et de la transparence des institutions. Nous savons qu’il donne peu de crédit à ce genre de choses, la preuve, il a supprimé l’institution qui luttait contre la corruption et ce, dès son arrivée au pouvoir en 2016 et malgré l’avis contraire de la cour constitutionnelle. Pour que cette conférence apporte quelque chose au pays, tout dépendra de la volonté de revenir sur les voies et moyens pour sortir de la crise électorale et de ses conséquences néfastes. Visiblement, c’est le cadet des soucis du colonel.

Les assises Nationales tenues en février 2018 constituaient une très belle opportunité pour dégager un processus inclusif de réformes structurelles et donner à notre pays une vision de long terme mais hélas, Azali Assoumani les a manipulées et détournées à des fins personnelles.

Comme quoi, « il est des Présidents qui occupent des fonctions du chef d’État, il en est d'autres qui l'incarnent ». Chacun aura compris dans quelle catégorie s'inscrit le colonel AZALI Assoumani. Il n’a pas su faire profiter aux Comores de l'élan patriotique extraordinaire autour de l'idée des assises nationales pour inscrire notre pays dans une dynamique, un processus de démocratisation qui aurait pu améliorer l'environnement économique et instaurer les conditions économiques et de confiance dans la classe politique. Les seules réformes engagées concernent son mandat et les recommandations des assises nationales n'ont pas été mises en place.

Pire, le pouvoir judiciaire et le pouvoir législatif sont sous les ordres du pouvoir exécutif. Depuis deux exercices, les Comores n'ont pas de loi de finances et les fonds sont utilisés par ses proches sans le moindre contrôle judiciaire ou parlementaire. La corruption, le climat de terreur, la répression et les tortures ainsi que les assassinats politiques ne rassurent pas. Les assassinats des militaires et des civils par des militaires restent également impunis. Alors vouloir prêcher la bonne gouvernance et le développement sous ces conditions riment avec de l’utopie.

Les Comores s'enlisent dans la dictature et l'arbitraire et la confiance des investisseurs potentiels ne peut qu’être très réservée pour ne pas dire inexistante. En dix ans d’exercice, aucun acte sérieux n’a été posé pour relever sérieusement les défis de la justice sociale, de la réduction de la pauvreté et du chômage. En réalité, le système répressif, autoritaire et arbitraire n'est pas compatible avec une volonté de changement souhaitée par les comoriens.

Depuis son retour au pouvoir en 2016, et le coup d’état électoral de mars 2019, Azali a reconduit la même équipe qui l'avait emmené à l'échec de 1999- 2006 et reproduit le même système de gouvernance très corrompu et répressif. Son système s'est avéré incapable de relever les défis des inégalités, de la justice sociale, des libertés, de la Démocratie et de la bonne gouvernance.

Sans une transition démocratique, une stabilité institutionnelle et politique, il n'y aura ni opportunités ni confiance en l'avenir des Comores. Le colonel Azali Assoumani est incapable d'assurer aux Comoriens une gouvernance transparente, de dynamisme avec la liberté d'entreprendre. Seule une vraie transition démocratique permettrait aux Comores d'obtenir un consensus qui conduirait à la mise en place d'un modèle de développement inclusif. La suppression par décret de la commission nationale de lutte contre la corruption est en contradiction du discours officiel du colonel.

Said Larifou

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,311,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,67,Abdou Elwahab Msa Bacar,38,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,58,Abdourahamane Cheikh Ali,15,Aboubacar Ben SAID SALIM,39,Actualité Sportive,1652,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1433,AHMED Bourhane,237,Akram Said Mohamed,65,Ali Mmadi,173,Ali Moindjié,58,Anli Yachourtu,71,Assaf Mohamed Sahali,30,Ben Ali Combo,407,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,810,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,30,Cookies,1,Culture et Société,6121,Daoud Halifa,183,Darchari MIKIDACHE,195,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,102,Djounaid Djoubeir,82,Economie et Finance,1227,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Est africain - Océan Indien,2910,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,339,France,1437,Hadji Anouar,15,Hakim Mmadi Malik,41,HALIDI IBRAHIM Farid,27,Hamadi Abdou,440,High Tech,795,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,273,IMAM Abdillah,17,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,134,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,96,Mayotte,2139,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,441,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1519,Moudjahidi Abdoulbastoi,31,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,500,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,152,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,421,PERSONNALITÉS COMORIENNES,136,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4872,Publication Article,1,Rafik Adili,40,SAID HALIFA,22,Said HILALI,59,Said Yassine S.A,131,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,774,SOILIHI Ahamada Mlatamou,40,Toufé Maecha,437,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,929,Tribune libre,3038,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: « Les conférences de bailleurs de fonds organisées par Azali et Sambi n’ont rien apporté aux Comores »
« Les conférences de bailleurs de fonds organisées par Azali et Sambi n’ont rien apporté aux Comores »
https://1.bp.blogspot.com/-SG7G6QDFxJQ/XWi-K1Aae9I/AAAAAAAC1LM/X68PYLn1UGAho_dTgwF9DHxu5bip_YWhwCLcBGAs/s320/ari.jpg
https://1.bp.blogspot.com/-SG7G6QDFxJQ/XWi-K1Aae9I/AAAAAAAC1LM/X68PYLn1UGAho_dTgwF9DHxu5bip_YWhwCLcBGAs/s72-c/ari.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2019/08/les-conferences-de-bailleurs-de-fonds.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2019/08/les-conferences-de-bailleurs-de-fonds.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATEGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aao Sep Oct Nov Dec juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier.