Monsieur le président Azali, par pitié, faites les taire !

Avec tout le respect dû à votre statut : Permettez moi de m'adresser à vous sans ambages mais avec beaucoup de sincérité. Je n...

Avec tout le respect dû à votre statut : Permettez moi de m'adresser à vous sans ambages mais avec beaucoup de sincérité.

Je n'ai pas la prétention de connaître la stratosphère politique comorienne (j'attends toujours la parution du titre "La politique comorienne pour les nuls") ni de défendre un parti politique .

Les électeurs comoriens ont montré en vous faisant revenir en 2016 à la tête de la destinée du pays, qu'ils croient au fait que la vie est un éternel recommencement. Vous leur avez apporté le téléphone portable et l' université, sans qu'ils aient de l’électricité en continu, sans que ceux qui sortent des études trouvent un emploi à la sortie, mais ils vous ont fait confiance. Vous avez bien compris que le fatalisme est plus qu'un sentiment collectif, il est devenu un état de fait en chacun de vos concitoyens.

Vous avez compris qu'être dans l'opposition pour un politicien comorien ne peut être une traversée du désert et que vos adversaires d'un jour, peuvent très rapidement devenir des alliés. (Ils se dit en shikomori " kayiri wufiwa, hana hufa")

Vous avez compris qu'au pays de la Lune, on ne vote pas pour un projet, (c'est pour cela que ça ne mange pas de pain d'avoir des slogans) mais pour des hommes, tout comme on ne s'oppose pas à des idées, mais à ceux qui les énoncent.

Vous avez compris, Monsieur le président que :" Komori sina ma issilamu, sha si wahara" , comme disait le comorien à Marseille à un de ses compatriote agressé dans la rue qui avait crié " yepvanu hunu kahuna ma issilamu?".

Vous avez compris que votre jeunesse ne se sent [next] pas suffisamment en confiance et n' a pas la confiance de ces aînés, pour prendre son avenir en main. (Vous avez suffisamment rappeler votre période de chômage pour que nous comprenions que ce serait difficile pour votre génération de passer la main) nous savons pointer les erreurs de nos parents, tout en les reproduisant.

Alors pourquoi laissez-vous vos subordonnés (collaborateurs, ministres...) nous scandaliser, nous donner la nausée parfois, et surtout, terroriser la population, en tenant des propos dignes de petits chefs de gangs ? Vous êtes le président de tous les comoriens, et chaque comorien devrait se sentir en sécurité physique et économique.

Vous avez créer un ministère de la Cohésion sociale, s'il vous plaît Monsieur le président, faites imprimer la définition du mot cohésion afin qu' elle soit affichée dans tous les bureau de vos collaborateurs.

Respectueusement.
Une citoyenne de deux mondes qui s'interroge.
Par Marie Simati

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,319,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,55,Abdou Elwahab Msa Bacar,33,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,48,Abdourahamane Cheikh Ali,13,Aboubacar Ben SAID SALIM,38,Actualité Sportive,1529,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1401,AHMED Bourhane,230,Akram Said Mohamed,57,Ali Mmadi,162,Ali Moindjié,48,Anli Yachourtu,58,Assaf Mohamed Sahali,28,Ben Ali Combo,384,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,676,Comores Développement,88,ComoresDroit,403,COMORESplus,26,Cookies,1,Culture et Société,5305,Daoud Halifa,160,Darchari MIKIDACHE,193,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,87,Djounaid Djoubeir,76,Economie et Finance,1049,Élections 2016,370,Est africain - Océan Indien,2792,EVENEMENTS,49,Farid Mnebhi,339,France,1398,Hadji Anouar,13,Hakim Mmadi Malik,35,HALIDI IBRAHIM Farid,22,Hamadi Abdou,425,High Tech,782,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,235,IMAM Abdillah,16,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,104,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,80,Mayotte,2017,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,417,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,103,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,26,Monde,1507,Moudjahidi Abdoulbastoi,30,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,465,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,143,Omar Ibn Abdillah,14,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,25,People,420,PERSONNALITÉS COMORIENNES,132,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4299,Publication Article,1,Rafik Adili,35,SAID HALIFA,20,Said HILALI,54,Said Yassine S.A,62,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,764,SOILIHI Ahamada Mlatamou,35,Toufé Maecha,412,Toyb Ahmed,233,Transport Aérien,888,Tribune libre,2631,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,65,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Monsieur le président Azali, par pitié, faites les taire !
Monsieur le président Azali, par pitié, faites les taire !
https://2.bp.blogspot.com/-mSkidhp3dXM/W0ttO_9dTRI/AAAAAAACoQs/NPeR3RIeRCE6gnJ60-RjPe-_i_c35weOQCLcBGAs/s320/azalpolice.jpg
https://2.bp.blogspot.com/-mSkidhp3dXM/W0ttO_9dTRI/AAAAAAACoQs/NPeR3RIeRCE6gnJ60-RjPe-_i_c35weOQCLcBGAs/s72-c/azalpolice.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2018/07/monsieur-le-president-azali-par-pitie.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2018/07/monsieur-le-president-azali-par-pitie.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé correspondant à votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow Partagez cet article et Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour lire la suite ÉTAPE1: Partager. ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour déverrouiller Copier tout le code Sélectionner tout le code Tout le code a été copié dans votre presse-papier Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy