Marseille : de la Savine à la Friche, hommages à Ibrahim Ali

Inlassable défenseur de la mémoire de ce jeune Marseillais tué en 1995 par des colleurs d’affiches du FN, Mbaé Tahamida Mohamed, alias « So...

Inlassable défenseur de la mémoire de ce jeune Marseillais tué en 1995 par des colleurs d’affiches du FN, Mbaé Tahamida Mohamed, alias « Soly », lui rend hommage ce jeudi à la Savine, puis dimanche à la Friche Belle de Mai dans le cadre du festival « Massilia Afropéa ».
Devant le studio B Vice, Mbaé Tahamida Mohamed alias « Soly » rappelle le combat restant à mener pour honorer la mémoire d’Ibrahim Ali. photo P.A. L'utilisation de l'article, la reproduction, la diffusion est interdite - LMRS - (c) Copyright Journal La Marseillaise
En contrebas de la Savine, cité perchée sur les hauteurs du 15e arrondissement de Marseille, un rond-point. Un vulgaire rond-point, tout ce qu’il y a de plus banal. « Il y a une dizaine d’années, je prends le bus pour aller dans le centre-ville. Un jeune du quartier me dit : "bien, ils ont mis une plaque Ibrahim Ali" », se remémore Mbaé Tahamida Mohamed, plus connu sous le blaze de Soly, qui s’empresse alors d’aller voir le fameux écriteau. « Un truc fait en catimini, on ne sait par qui ni quand.

Personne n’était au courant. Ni la famille d’Ibrahim Ali, ni nous », regrette celui qui écrit dans la foulée une lettre à la mairie. Dans laquelle il explique : « Ce qu’on demande, ce n’est pas un rond-point, mais une rue qui porte le nom d’Ibrahim Ali. Là où des gens qui y habitent peuvent recevoir leur courrier et se demander : pourquoi ma rue s’appelle-t-elle Ibrahim Ali ? », souligne ce dernier dans son bureau du studio B Vice, « centre culturel à usage de la rue », comme aime à le préciser cette force tranquille.

Une force tranquille pourtant « hantée » à jamais par l’assassinat du jeune Marseillais d’origine comorienne de 17 ans, tombé sous les balles de colleurs d’affiches du FN en 1995, chemin des Aygalades. Une morne adresse où se tient tous les ans, le 21 février, un rassemblement pour se souvenir. Mais aussi demander à ce que le nom d’une rue porte celui d’Ibrahim Ali.

« Cela devrait être le combat de tous les Marseillais »

Voilà « un combat politique » qui ne devrait pourtant plus être à mener, surtout quand on repense aux promesses, après le drame, de Jean-Claude Gaudin, alors en pleine campagne électorale pour accéder à la mairie de Marseille, sur laquelle il règne depuis maintenant 23 ans. Une éternité qui lui aurait pourtant laissé le temps de tenir ses engagements. Mais autant de dédain municipal pour cet adolescent marseillais qui a « toujours été ramené à ses origines comoriennes », regrette Soly, qui a imaginé un concert-hommage autour de la figure d’Ibrahim Ali, et qui se tiendra à la Savine ce jeudi, puis dimanche, à la Friche Belle de Mai.

« Une sorte de thérapie de groupe » au cours de laquelle il déclamera certains de ses textes et poèmes derrière un pupitre, avec « une configuration qui permettra de faire comme si l’on se trouvait au 4, chemin des Aygalades », précise celui qui a bien connu Ibrahim Ali à B Vice. Les textes seront aussi déclamés par des chanteurs et rappeurs sur certaines compositions du membre d’IAM, Imhotep. Mais également par l’un des neveux d’Ibrahim Ali, tous accompagnés par Boras, « chorale de femmes comoriennes qui chantent des berceuses ».

De belles mélopées qui renvoient aussi, hélas, à celles plus moroses et hypocrites, dispensées par la Ville qui n’a jamais rien fait pour reconnaître officiellement la mémoire d’Ibrahim Ali. Lorsque l’on demande à Soly, ce qu’il penserait dire au maire de Marseille s’il le rencontrait un jour, il répond : « Alors cette rue Ibrahim Ali, quand verra-t-elle le jour ? On en a besoin pour réconcilier les Marseillais avec cette mémoire. On traîne cette douleur depuis 1995 ».

Une question et une fragmentation des mémoires qui lui rappellent un épisode : « J’ai vu un jour qu’Yves Moraine [actuel maire LR des 6 et 8e arrondissements] avait dit qu’il n’avait pas reçu d’invitation pour le rassemblement qu’on donne chaque année aux Aygalades ». Une piètre défense pour cet avocat de formation, que les propos universalistes de Soly remettent en place : « C’est triste d’entendre cela. Moi, quand je me déplace pour honorer la mémoire de Missak Manouchian, par exemple, je ne reçois pas d’invitation.

Le combat pour Ibrahim Ali n’est pas juste celui de sa famille ou le mien. Il devrait être celui de tous les Marseillais et même de tous les citoyens ».

Jeudi à la Savine dès 19h ainsi que dimanche à 20h, à la Friche Belle de Mai. Programme complet de Massilia Afropéa sur www.mp2018.com

P.A. ©amarseillaise.fr
Nom

A la Une,322,Abdillah Saandi Kemba,89,Abdou Ada Musbahou,55,Abdou Elwahab Msa Bacar,32,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,45,Abdourahamane Cheikh Ali,13,Aboubacar Ben SAID SALIM,38,Actualité Sportive,1508,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1398,AHMED Bourhane,229,Akram Said Mohamed,55,Ali Mmadi,161,Ali Moindjié,48,Anli Yachourtu,56,Assaf Mohamed Sahali,28,Ben Ali Combo,379,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,658,Comores Développement,88,ComoresDroit,386,COMORESplus,65,Cookies,1,Culture et Société,5133,Daoud Halifa,139,Darchari MIKIDACHE,193,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,84,Djounaid Djoubeir,75,Economie et Finance,1019,Élections 2016,370,Est africain - Océan Indien,2764,EVENEMENTS,49,Farid Mnebhi,339,France,1380,Hadji Anouar,13,Hakim Mmadi Malik,34,Hamadi Abdou,421,High Tech,783,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,225,IMAM Abdillah,16,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,101,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,76,Mayotte,1983,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,412,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,96,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,26,Monde,1502,Moudjahidi Abdoulbastoi,29,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,463,Nassuf Ahmed Abdou,22,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,139,Omar Ibn Abdillah,14,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,25,People,420,PERSONNALITÉS COMORIENNES,130,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4141,Publication Article,1,Rafik Adili,34,SAID HALIFA,20,Said HILALI,52,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,46,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,764,SOILIHI Ahamada Mlatamou,34,Toufé Maecha,405,Toyb Ahmed,232,Transport Aérien,882,Tribune libre,2572,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,64,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Marseille : de la Savine à la Friche, hommages à Ibrahim Ali
Marseille : de la Savine à la Friche, hommages à Ibrahim Ali
https://1.bp.blogspot.com/-CIpLx8Gui9Y/Wypz3ZBK00I/AAAAAAACnCE/gztc8ZJLIIgX3TPVvnxYQp2AxbehcVbSACLcBGAs/s640/ibrahimAli.jpg
https://1.bp.blogspot.com/-CIpLx8Gui9Y/Wypz3ZBK00I/AAAAAAACnCE/gztc8ZJLIIgX3TPVvnxYQp2AxbehcVbSACLcBGAs/s72-c/ibrahimAli.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2018/06/marseille-de-la-savine-la-friche.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2018/06/marseille-de-la-savine-la-friche.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé correspondant à votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow Partagez cet article et Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour lire la suite ÉTAPE1: Partager. ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour déverrouiller Copier tout le code Sélectionner tout le code Tout le code a été copié dans votre presse-papier Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy