Le personnel de l’hôpital El-maarouf « mis à l’amende »

Je réagis à l’article concernant la nouvelle règle de l’hôpital El Maarouf qui voudrait faire respecter les horaires des employés en ferma...

Je réagis à l’article concernant la nouvelle règle de l’hôpital El Maarouf qui voudrait faire respecter les horaires des employés en fermant les portes de l’établissement après 8h30.

Cette nouvelle m’a profondément étonné car cela ressemble à une mesure prise par un directeur d’école contre les élèves en retard !

Il est question ici de discipline.
La discipline ne s’impose pas, elle s’apprend.
Comment imposer une discipline à un personnel que l’on n’a pas formé ?

La démographie médicale et paramédicale aux Comores est très hétéroclite. 
L’intégralité des médecins est formée à l’étranger. 
Une partie des personnels paramédicaux est formée à l’université des Comores.

Le ministère de la santé aux Comores n’a pas réussi pour le moment (peut être que ce n’est pas une priorité) à organiser la profession médicale et paramédicale : pas de vérification du niveau des médecins après leur formation, pas de contrôle de la démographie médicale, pas d’organisation ordinale efficace, de même pour les infirmiers et les sages femmes.

Si le taux d’absentéisme et de retard à l’hôpital El Maaroufn’est pas comparable avec ceux d’un hôpital français, où en dehors de moyens non comparables il y règne une véritable discipline, cette discipline étant inculquée aux personnels tout au long de leur formation.

Comment alors imposer des règles de discipline à un groupe inhomogène de personnels avec des formations toutes aussi différentes. Très certainement pas par autoritarisme et surtout pas par des mesures tout aussi ridicules qu’inadaptés.

Une piste à envisager serait celle de la contrainte. Mais une contrainte raisonnée. L’activité médicale comorienne est principalement libéral : c’est un fait la plupart des médecins exercent dans le privé, un secteur lucratif.

L’idée serait de contraindre les médecins libéraux à exercer une partie de leur temps au sein des hôpitaux publics et d’y conditionner leur activité privée. C’est à dire que pour avoir le droit d’ouvrir une clinique ou un cabinet il faut obligatoirement travailler pour l’état dans un hôpital public ou un dispensaire.

Cette disposition pourrait donc contraindre les professionnels de santé à une discipline et une déontologie car celui qui ne les respecterait pas serait mis à pied du secteur public, ce qui les empêcherait d’exercer dans le secteur privé.

Car comme toujours, le nerf de la guerre c’est l’argent. Et l’activité libérale aux Comores est très lucrative. Les pistes sont nombreuses pour améliorer le système de santé aux Comores sont nombreuses et la première serait de chercher à construire un système refonder à sa base, adapté aux moyens du pays et à la population. 

Une question de bon sens.
Une question de citoyenneté.
Une question d’amour de son pays et de sa population.

Idriss ABDALLAH
Nom

A la Une,322,Abdillah Saandi Kemba,89,Abdou Ada Musbahou,55,Abdou Elwahab Msa Bacar,32,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,45,Abdourahamane Cheikh Ali,13,Aboubacar Ben SAID SALIM,38,Actualité Sportive,1510,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1398,AHMED Bourhane,229,Akram Said Mohamed,55,Ali Mmadi,161,Ali Moindjié,48,Anli Yachourtu,56,Assaf Mohamed Sahali,28,Ben Ali Combo,379,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,660,Comores Développement,88,ComoresDroit,387,COMORESplus,65,Cookies,1,Culture et Société,5155,Daoud Halifa,139,Darchari MIKIDACHE,193,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,84,Djounaid Djoubeir,75,Economie et Finance,1019,Élections 2016,370,Est africain - Océan Indien,2765,EVENEMENTS,49,Farid Mnebhi,339,France,1381,Hadji Anouar,13,Hakim Mmadi Malik,34,Hamadi Abdou,421,High Tech,783,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,226,IMAM Abdillah,16,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,102,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,77,Mayotte,1987,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,412,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,96,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,26,Monde,1503,Moudjahidi Abdoulbastoi,29,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,464,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,139,Omar Ibn Abdillah,14,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,25,People,420,PERSONNALITÉS COMORIENNES,130,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4164,Publication Article,1,Rafik Adili,34,SAID HALIFA,20,Said HILALI,52,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,47,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,764,SOILIHI Ahamada Mlatamou,34,Toufé Maecha,406,Toyb Ahmed,233,Transport Aérien,882,Tribune libre,2582,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,64,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Le personnel de l’hôpital El-maarouf « mis à l’amende »
Le personnel de l’hôpital El-maarouf « mis à l’amende »
http://4.bp.blogspot.com/-dAXvByxLjrg/VkDKmw-6mVI/AAAAAAABvKk/LUaIUZnKBaM/s640/hopital-el-maarouf.jpg
http://4.bp.blogspot.com/-dAXvByxLjrg/VkDKmw-6mVI/AAAAAAABvKk/LUaIUZnKBaM/s72-c/hopital-el-maarouf.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2018/02/le-personnel-de-lhopital-el-maarouf-mis.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2018/02/le-personnel-de-lhopital-el-maarouf-mis.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé correspondant à votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow Partagez cet article et Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour lire la suite ÉTAPE1: Partager. ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour déverrouiller Copier tout le code Sélectionner tout le code Tout le code a été copié dans votre presse-papier Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy