La justice doit impérativement s’exprimer sur l'affaire de la citoyenneté économique et de la vente des passeports

La justice doit impérativement s’exprimer sur l'affaire de la citoyenneté économique et de la vente des passeports

Rappelons tout d'abord que c’est une affaire de détournement de fonds qui représente plusieurs centaines de millions de dollars, soit en d'autres termes pas loin de dix fois le budget actuel des Comores et qui implique gravement l’ancien président Sambi et son successeur Ikililou. Il s'agit d’une affaire non seulement illégale de vente de la citoyenneté et de passeports y compris des passeports diplomatiques vendus comme des ordinaires marchandises. Une véritable braderie ou vente à l'encan de l'honneur comorien par Sambi et ses associés.

Conscient de la gravité des faits qui à ce niveau constituent carrément un viol de l'intégrité comorienne, le président Azali a conclu dans une parfaite logique que cette affaire ne pouvait pas en rester là, que le flou ne pouvait pas perdurer, que les responsabilités devaient impérativement être établies. Mais bien sûr, dans une affaire de détournement de cette ampleur on ne peut pas juger à la légère et avant de juger il faut s'entourer de toutes les précautions car la justice se doit d'être rigoureuse et dans cet esprit, il est aussi naturel et nécessaire, logique et rigoureux d'entendre les personnes incriminées, quel que soit leur statut actuel ou passé. Avoir occupé de hautes fonctions voire même les plus hautes n'exonère personne de ses responsabilités. C'est là une expression de la plus élémentaire justice.
Cette commission d'enquête par définition est là pour mener des investigations, pour entendre les uns et les autres et faire une collecte approfondie de tout ces éléments. C'est la phase première d'un processus d'équité. A ce stade, personne ne peut préjuger de la suite, c'est la raison d'être de la commission de recueillir les éléments précis et concordants. Entendre les parties mais c'est aussi l'occasion pour les mis en cause de se justifier. C'est le principe numéro 1 du Droit.

Par conséquent le président Azali ne s'est pas opposé à la création de la commission parlementaire et de sa mise en place par la résolution du 10 juin dernier.

Des faits particulièrement graves se sont récemment produits et des députés dont il est clair qu'ils sont manipulés par ceux là même que la commission doit entendre, c'est à dire les présumés coupables de cette gigantesque escroquerie, de ce pillage caractérisé, de ce crime financier d'ampleur stratosphérique qui fait des Comores le parangon du détournement. C'est un autre crime auquel nous assistons ici. C'est encore pire, la négation du Droit, le refus de la justice, la mise en œuvre de manoeuvres douteuses et maladroites pour éviter que des coupables expliquent où est passé cet argent, ce que sont devenus ces centaines de millions de dollars afin que les Comores récupèrent son bien, afin que ses enfants puissent en bénéficier pour disposer des écoles de qualité, un système de santé fonctionnel pour que les Comores décolle enfin et aille de l'avant.

C'est pourquoi cette commission doit siéger, c'est pourquoi ces députés récalcitrants doivent comprendre qu'ils ne peuvent pas s'opposer à la vérité qui est seule porteuse de la révolution dans les mentalités et c'est là notre objectif, notre seul but.

Que les autorités responsables soient coupables c'est bien sûr plus que probable et ce fait les discrédite encore plus. Qu'ils soient entendus et qu’il leur soit aussi offert la possibilité de se défendre est un droit aussi. Devant l'expression de ce processus de justice, il est clair que chacun se doit de collaborer, personne ne doit se défiler, personne n'est autorisé à se cacher derrière des propos fallacieux pour refuser que cette commission fasse son travail. C'est pourquoi personne n'est autorisé à utiliser des propos calomnieux pour dénigrer une instance qui fait un travail indispensable à la manifestation de la vérité. Cette affaire a donné naissance à un monstre qui dévorera si rien n’est fait les Comores et les conséquences sont incommensurables.
Sambi, Ikililou sont responsables et toute personne impliquée de près ou de loin doivent répondre aussi devant la commission aux questions qui leur seront posées. Le peuple le demande avec la plus grande fermeté. Fuir serait faire reculer les Comores de dix générations, l’État perdrait toute crédibilité ainsi que tout espoir de justice pour longtemps.

Said Hilali
22 octobre 2017
Nom

A la Une,322,Abdillah Saandi Kemba,89,Abdou Ada Musbahou,55,Abdou Elwahab Msa Bacar,32,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,45,Abdourahamane Cheikh Ali,13,Aboubacar Ben SAID SALIM,38,Actualité Sportive,1510,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1398,AHMED Bourhane,230,Akram Said Mohamed,55,Ali Mmadi,161,Ali Moindjié,48,Anli Yachourtu,56,Assaf Mohamed Sahali,28,Ben Ali Combo,379,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,660,Comores Développement,88,ComoresDroit,387,COMORESplus,65,Cookies,1,Culture et Société,5160,Daoud Halifa,139,Darchari MIKIDACHE,193,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,84,Djounaid Djoubeir,75,Economie et Finance,1019,Élections 2016,370,Est africain - Océan Indien,2766,EVENEMENTS,49,Farid Mnebhi,339,France,1382,Hadji Anouar,13,Hakim Mmadi Malik,34,Hamadi Abdou,422,High Tech,783,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,226,IMAM Abdillah,16,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,102,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,77,Mayotte,1987,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,412,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,96,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,26,Monde,1503,Moudjahidi Abdoulbastoi,29,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,464,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,139,Omar Ibn Abdillah,14,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,25,People,420,PERSONNALITÉS COMORIENNES,130,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4171,Publication Article,1,Rafik Adili,34,SAID HALIFA,20,Said HILALI,52,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,47,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,764,SOILIHI Ahamada Mlatamou,34,Toufé Maecha,406,Toyb Ahmed,233,Transport Aérien,882,Tribune libre,2586,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,64,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: La justice doit impérativement s’exprimer sur l'affaire de la citoyenneté économique et de la vente des passeports
La justice doit impérativement s’exprimer sur l'affaire de la citoyenneté économique et de la vente des passeports
La justice doit impérativement s’exprimer sur l'affaire de la citoyenneté économique et de la vente des passeports
https://3.bp.blogspot.com/-gFK9YbHyPtU/WexodlBtLKI/AAAAAAACVMc/aj0XUD5k07sVwC6s_bghgufYQrMXmcMpwCLcBGAs/s320/Hilali%2BSambi.png
https://3.bp.blogspot.com/-gFK9YbHyPtU/WexodlBtLKI/AAAAAAACVMc/aj0XUD5k07sVwC6s_bghgufYQrMXmcMpwCLcBGAs/s72-c/Hilali%2BSambi.png
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2017/10/la-justice-doit-imperativement.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2017/10/la-justice-doit-imperativement.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé correspondant à votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow Partagez cet article et Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour lire la suite ÉTAPE1: Partager. ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour déverrouiller Copier tout le code Sélectionner tout le code Tout le code a été copié dans votre presse-papier Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy