La peste, le choléra, le sida, le cancer et d'autres fléaux

La peste, le choléra, le sida, le cancer et d'autres fléaux

A l'issue de la séance inaugurale du dialogue inter-comorien, le Haut Représentant du Président de l'Union Africaine a préconisé entre autres la mise en place d'un cadre de dialogue co-présidé par le Chef de l'Etat, Assoumani AZALI et Mohamed Ali Soilihi dit MAMADOU et le pilotage des futures élections présidentielles anticipées par un organe mixte (mouvance présidentielle-opposition). Si elles devaient se tenir, ces élections propulseraient aux 4 premières places les mêmes personnes que lors du scrutin présidentiel de 2016. Seul changerait peut-être l'ordre d'arrivée entre MAMDOU, AZALI, MOUIGNI BARAKA et le représentant de SAMBI. C'est une perspective ALARMANTE pour le pays. J'avais consacré une tribune le 20 novembre 2016 aux principaux prédateurs des Comores. Je la republie car il me semble qu'elle est toujours d'actualité.

Dans une interview qu'il a accordée au blog "Le Mohélien", Saïd Abdillah Saïd Ahmed casse de l'Azali et tresse des lauriers à Mamadou. Autant on ne peut qu'approuver ses critiques contre le "Colonel" déserteur. Autant on ne peut qu'être choqué, révolté, estomaqué par le portrait qu'il dresse de Monsieur Budget de guerre. Je ne vais pas m'appesantir sur ses critiques contre Azali. Elles sont fondées. Saïd Abdillah Saïd Ahmed a déclaré sans sourciller que "le gouvernement précédent a laissé des milliards de francs comoriens dans les caisses de l'Etat".

Notre griot est allé plus loin dans ses assertions "en rappelant que la gouvernance économique et financière du pays était tellement engagée dans la bonne voie que la Banque Mondiale et le Fonds Monétaire International (FMI) avaient constaté qu'au lieu de 2.6 %, les Comores avaient la possibilité de réaliser une croissance économique de 3.6 % en 2016, en constatant la rigueur financière et monétaire des années 2011-2016". 

Comment oser parler de bonne gouvernance économique et financière au sujet d'un Vice Président chargé des Finances, du Budget, de l’Économie, de l’Investissement, du Commerce extérieur et des Privatisations lorsque les fonctionnaires ont du accumuler 4 mois d'arriérés de salaires et qu'ils ont du leur salut à la générosité du Royaume Saoudien ? Mohamed Ali Soilihi a dirigé à plusieurs reprises le ministère chargé des Finances et de l'Economie . Son bilan dans ce département ministériel n'est pas aussi glorieux que veulent nous faire croire les laudateurs atteints de maman lassurancite aigu : budget de guerre sous Taki, 4 mois d'arriérés de salaires, services publics délabrés en raison de l'absence de crédits, chute vertigineuse des recettes de l'Etat suite aux passe-droits accordés aux amis du pouvoir et explosion de la pauvreté sous Ikililou.

Influencé par la propagande des camarades de beuverie que compte Mamadou dans certains cercles de décision étrangers, Saïd Abdillah Saïd Ahmed s'obstine à présenter cet homme qui symbolise à lui seul la faillite de l'Etat comorien comme le meilleur des Comoriens. Quel profit a tiré le peuple comorien des diplômes de Mohamed Ali Soilihi en 35 ans de carrière politique ? RIEN! Pour être plus précis, MOhamed Ali Soilihi a été utile à son pays UNE SEULE FOIS dans sa vie : il a réussi à faire annuler une partie de la dette à laquelle il a BEAUCOUP contribué grâce à ses amis du FMI. 

Le reste du temps, l'homme a mobilisé son imagination et son intelligence pour s'enrichir sur le dos du peuple comorien. Son dernier exploit en date : l'affaire Boulle Mining Group (BMG) où il a hypothéqué les ressources du pays pendant 45 ans usurpant la signature du ministre chargé de l'Energie et en empochant au passage une grosse enveloppe pour financer sa campagne électorale. Mohamed Ali Soilihi a été aidé dans ce CRIME CONTRE LA NATION COMORIENNE par Nourdine Bourhane qui assurait l'intérim du Chef de l'Etat. Le rôle du Satan, de l'Ibliss entremetteur dans ces turpitudes a été tenu par l'ancien Ministre Mtara. 

Comme si cela ne suffisait pas, cet homme à la voracité légendaire a pesé de tout son poids pour brader la 2 ème licence de télécommunications. contre espèces sonnantes et trébuchantes. TELMA ne versera que 25 millions de redevances annuelles à l'Etat comorien au lieu des 500 millions qui devraient tomber dans son escarcelle. Ce type est TELLEMENT vorace 25 millions au lieu de 500 millions de redevances annuelles. Mohamed Ali Soilihi n'est [next] plus là. Les langues se délient et SFR Réunion qui estime avoir été écartée de façon frauduleuse de la course à l'acquisition de 2ème la licence de télécommunication a saisi les tribunaux pour "obtenir «l’annulation des divers actes administratifs découlant de l’attribution de la deuxième licence» d’établissement et d’exploitation d’un réseau de communication électronique aux Comores."

Quelle triste conception de la bonne gouvernance économique et financière que celle de Saïd Abdillah Saïd Ahmed, le Premier "des vrais acteurs politiques comoriens"! Thierry VIRCOULON accuse ouvertement Assoumani AZALI d’avoir volé 40 millions d’euros soit environ 20 milliards de francs comoriens au peuple comorien et de les avoir cachés dans des comptes à l’étranger (Diplomatie.gouv.fr/fr.pdf). Il semble que ce magot provienne essentiellement de la cession du code téléphonique 269 à des réseaux mafieux par le couple Azali-Mgomri. Le chef de village Assoumani AZALI est nul et corrompu mais Mohamed Ali Soilihi n'est pas mieux. C'est la peste et le choléra. 

Quant à Mouigni Baraka Saïd Soilihi, (l'ancien douanier pas le Grand Fundi Saïd Omar Abdallah), les Comoriens ne lui connaissent aucune compétence à part celle d'organiser des barbecues géants et de consommer de grosses quantités de viande de chèvre. Il n'a pas non plus les mains propres.Douanier de son état, des poursuites judiciaires pour détournement de deniers publics s'étaient dressées sur le chemin qui menait du centre douanier du port de Moroni au palais de Mrodjou. Mais c'était sans compter sur l'incivisme de Mohamed Daoud Kiki et du parti Orange et sur la corruption des magistrats comoriens. Son (ex)collègue douanier Mohamed Daoud, l'actuel Ministre de l'Intérieur, et ses troupes envahirent le palais d'injustice de Moroni offrant au monde un spectacle des plus désolants. 

Le dossier fut classé et Mouigni Baraka Saïd Soilihi put concourir au gouvernorat de l'île de Ngazidja. Il s'agissait bien d'un spectacle destiné à faire croire qu'un homme qui avait le soutien du "peuple" ne pouvait qu'être "naturellement" innocent mais les choses sérieuses s'étaient déjà déroulées à l'abri des regards indiscrets quelques jours auparavant. Le juge d'instruction en charge de l'affaire a blanchi Mouigni après avoir reçu une grosse enveloppe dont le montant fut négocié par son oncle qui est aujourd'hui le plus grand moralisateur des Comores. Mouigni Baraka c'est le SIDA. Les suivants ne sont pas plus intègres. Fahami Saïd Ibrahim et Mohamed Daoud, respectivement Ministre de la Justice et Ministre de l'Intérieur sont des faussaires. 

Maître Fahami n'a jamais obtenu une maîtrise en droit à Paris II ASSAS. KIKI prétend avoir obtenu un Master 2 et un Doctorat en économie le même jour. Fahami Saïd Ibrahim est le faux nez de SAMBI dit Super Menteur. Le grand calife des chiites de l'Océan Indien et ses ministres des Finances devront s'expliquer sur l'utilisation des fonds destinés au Projet habitat et sur ceux issus de la citoyenneté économique. Hassani Hamadi, l'actuel Gouverneur de Ngazidja qui voyage plus souvent que le Ministre des Affaires Etrangères, le milliardaire Oubeid Mzé Chei, Ikililou Dhoinine, Mohamed Ali Soilihi et Mohamed Bacar Dossar, l'actuel Ministre des Relations Extérieures, devront se succéder à la barre pour apporter un éclairage sur "la bonne gouvernance économique et financière" de la période 2006-2016. Ikililou sera accompagné de son épouse Hadidja Aboubacar, l'ex candidate au Gouvernorat de Mohéli, qui nous doit des explications sur l'opération RIYALI. 

Les hommes politiques qui ne sont plus aux affaires depuis le coup d'Etat d'avril 1999 ne sont pas tous des sains. Outre l'entremetteur Mtara, nous nous souvenons toujours des méfaits d'un certain Mohamed Saïd Abdallah Mchangama (Affaire Ashley sur la disparition d'Air Comores, Affaire Intertrade...) qui s'est arrogé depuis une dizaine d'année le rôle de défenseur des plus faibles. La défense des consommateurs, c'est lui. Hayba, la radio qui dénonce les turpitudes, c'est encore lui. Mais les dossiers de corruption qui ont entaché la présidence de son beau-père Djohar , C'EST AUSSI LUI. Que faire avec une telle classe politique pourrie ? Que faire d'une telle bande de voyous ? Brûlons les.

Hadji Anouar, Montélimar (France)
Article publié le 20/11/2016 et mis à jour aujourd'hui
Nom

A la Une,319,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,56,Abdou Elwahab Msa Bacar,33,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,48,Abdourahamane Cheikh Ali,13,Aboubacar Ben SAID SALIM,39,Actualité Sportive,1530,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1402,AHMED Bourhane,230,Akram Said Mohamed,57,Ali Mmadi,162,Ali Moindjié,48,Anli Yachourtu,58,Assaf Mohamed Sahali,28,Ben Ali Combo,384,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,679,Comores Développement,88,ComoresDroit,403,COMORESplus,26,Cookies,1,Culture et Société,5322,Daoud Halifa,160,Darchari MIKIDACHE,193,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,87,Djounaid Djoubeir,76,Economie et Finance,1050,Élections 2016,370,Est africain - Océan Indien,2793,EVENEMENTS,49,Farid Mnebhi,339,France,1398,Hadji Anouar,13,Hakim Mmadi Malik,35,HALIDI IBRAHIM Farid,23,Hamadi Abdou,425,High Tech,782,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,235,IMAM Abdillah,16,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,104,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,82,Mayotte,2019,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,418,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,103,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,26,Monde,1507,Moudjahidi Abdoulbastoi,30,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,466,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,143,Omar Ibn Abdillah,14,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,25,People,420,PERSONNALITÉS COMORIENNES,132,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4305,Publication Article,1,Rafik Adili,35,SAID HALIFA,20,Said HILALI,54,Said Yassine S.A,62,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,764,SOILIHI Ahamada Mlatamou,35,Toufé Maecha,412,Toyb Ahmed,233,Transport Aérien,888,Tribune libre,2635,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,65,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: La peste, le choléra, le sida, le cancer et d'autres fléaux
La peste, le choléra, le sida, le cancer et d'autres fléaux
La peste, le choléra, le sida, le cancer et d'autres fléaux
https://1.bp.blogspot.com/-ZX_qjIjS3B8/WINP3V5rJcI/AAAAAAACEyM/t6rl4RHunHUnT6OwA3dHqTHOhBuN2nDzACKgB/s320/IMG_0085.PNG
https://1.bp.blogspot.com/-ZX_qjIjS3B8/WINP3V5rJcI/AAAAAAACEyM/t6rl4RHunHUnT6OwA3dHqTHOhBuN2nDzACKgB/s72-c/IMG_0085.PNG
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2016/11/la-peste-le-cholera-le-sida-le-cancer.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2016/11/la-peste-le-cholera-le-sida-le-cancer.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé correspondant à votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow Partagez cet article et Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour lire la suite ÉTAPE1: Partager. ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour déverrouiller Copier tout le code Sélectionner tout le code Tout le code a été copié dans votre presse-papier Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy