Le Mohélien de tous les combats politiques veut donner des repères à la ville de Fomboni

Campagne intense et volontariste d’El-Amine Ali Mbaraka pour la Mairie de Fomboni El-Amine Ali Mbaraka dit « Aboul-Khaïr » fait partie ...

Campagne intense et volontariste d’El-Amine Ali Mbaraka pour la Mairie de Fomboni

El-Amine Ali Mbaraka dit «Aboul-Khaïr» fait partie des derniers des Mohicans de la classe politique comorienne. Il appartient à cette race d’acteurs politiques croyant à quelque chose, militant pour la République, la démocratie et l’État de Droit, pendant que les autres politiciens se contentent d’exister et de n’avoir aucune conviction politique. El-Amine Ali Mbaraka ne fait pas de la politique pour s’enrichir ou pour satisfaire son ego, mais pour un idéal. La chose n’est pas toujours évidente dans un pays où le moindre principe est considéré comme un signe de faiblesse, mais il se sacrifie à son idéal.

Ce qui lui vaut l’inimitié des autorités mohéliennes et surtout du Gouverneur Mohamed Ali Saïd, dont le seul talent réside dans une incroyable capacité à amasser pour lui-même de l’argent public, sur le dos du peuple. Quand a été créée la Municipalité de Fomboni, dans des conditions juridiques et institutionnelles d’une inégale imprécision, c’est El-Amine Ali Mbaraka qui avait été chargé de la diriger. Mais, sa probité, sa fougue et son volontarisme ne sont pas faits pour plaire à l’irascible et invivable Mohamed Ali Saïd, qui avait érigé pour El-Amine Ali Mbaraka le statut de mauvaise conscience, celui dont l’activité et l’honnêteté renvoyaient à la face du Gouverneur de Mohéli ses vilénies et ses mauvaises manières.


Comme la cohabitation de deux crocodiles dans le même marigot fait toujours désordre, tout comme deux coqs de Mirafeni dans le même poulailler, Mohamed Ali Saïd finit par chasser de la Mairie de Fomboni l’homme d’État qui lui faisait de l’ombre et qui lui rappelait sa propre médiocrité et sa propre vénalité, toutes choses qui ramènent à la pire des gouvernances au Gouvernorat de Mohéli. Comme El-Amine Ali Mbaraka a un dessein pour la ville de Fomboni, l’île de Mohéli et la République des Comores, il a repris l’activité politique de ses rêves par la collectivité territoriale de base qu’est la Mairie de Fomboni.

En d’autres termes, il est candidat à la Mairie de Fomboni, la capitale de Mohéli. Dès qu’a été annoncée sa candidature, les connaisseurs des arcanes politiques mohéliennes ont compris une chose essentielle: on allait avoir une belle et séduisante campagne électorale à Fomboni. Et ils ne se sont pas trompés parce que l’homme politique également surnommé «Embargo» y a mis du cœur, et son extraordinaire talent oratoire doublé d’une grande capacité de proposition et de conviction fait le reste avec bio et maestria. S’il y a une campagne électorale à suivre dans le pays entier, ça serait bien celle-là. C’est une campagne électorale pour une élection locale à grand enjeu national, car l’homme de Fomboni voit toujours loin et large, et sait y faire.
  
Sa campagne électorale est un grand moment de retrouvailles nationales sur des enjeux qui sont toujours de nature à dépasser les limites territoriales de la circonscription électorale où se déroule le vote. De fait, connaissant et reconnaissant ce qu’ils doivent au dynamique candidat de Fomboni depuis sa prématurée entrée en politique en 1990, le Tout-Mohéli s’est donné rendez-vous à Fomboni pour soutenir sa campagne «présidentielle». Car, El-Amine Ali Mbaraka sait transformer tout fait politique en événement de grande portée nationale. Si ces Mohéliens se retrouvent à Fomboni pour soutenir l’intrépide Mohélien, c’est pour essayer de faire de Fomboni un laboratoire pour l’amorce d’un vrai développement aux Comores.

 Il est d’ailleurs intéressant de noter que pendant que les autres candidats s’endorment et endorment l’électorat, El-Amine Ali Mbaraka mène une vraie campagne électorale, dans laquelle il a décidé de privilégier les rencontres individuelles et les meetings sur tous les espaces publics de Fomboni. Grand orateur devant l’Éternel, El-Amine Ali Mbaraka explique à la population la situation économique, sociale et politique de Mohéli, pour démontrer que Mohamed Ali Saïd a conduit Mohéli à la ruine, du fait de sa gestion bananière et mafieuse. En même temps, il déroule la liste des actions qu’il compte mener pour donner à la ville de Fomboni la possibilité de se doter d’une vraie administration municipale. Et on peut compter sur ce spécialiste de Gestion des Entreprises lauréat d’une grande école pour donner du sens et des repères à Fomboni, pour en faire un laboratoire de bonne gouvernance et de développement.
  
Mais, le plus grand problème qu’il y a à Mohéli, c’est le Gouverneur sauvage de l’île, un Gouverneur délicieusement et précieusement qualifié par un journal des Pyrénées-Orientales de «dictateur africain peu fréquentable». Ce Gouverneur aux méthodes et manières vulgaires a trouvé un mot d’ordre contre son ennemi: «Tout le monde sauf Aboul-Khaïr. Tout le monde sauf El-Amine Ali Mbaraka». Quand la haine et la détestation atteignent un tel niveau, il faut réfléchir. Du reste, Mohamed Ali Saïd n’a pas «déçu» son petit monde, allant jusqu’à faire couper l’électricité dans tous les secteurs où «Embargo» tient ses mémorables meetings.

 Il fait courir partout la rumeur infondée et absolument grotesque selon laquelle, une fois élu à la Mairie de Fomboni, El-Amine Ali Mbaraka fera chasser de Mohéli tous les Anjouanais vivant sur l’île. Cette accusation est d’autant plus absurde que non seulement El-Amine Ali Mbaraka est un rassembleur qui veut voir tout le monde vivre ensemble à Fomboni et à Mohéli dans une belle concorde et dans une belle intelligence, mais qu’en plus, il n’est pas homme à préparer un projet contre une partie des habitants de Mohéli. Et puis, curieusement, si Mohamed Ali Saïd avait une once d’intelligence et d’intelligence politique, il aurait dû tenir compte du fait que les Anjouanais de Mohéli soutiennent sans réserve la candidature d’El-Amine Ali Mbaraka.
  
Dans son rôle d’ours mal léché, Mohamed Ali Saïd, dont le père est originaire du Sud de Mohéli, à Nioumachioi plus précisément, et dont la mère est de Sada, à Mayotte, a toujours voué aux citadins mohéliens et à la population de vieille souche mohélienne une haine qu’aucun mot du dictionnaire ne peut décrire. Sur une île de Mohéli dont la population se plaît toujours à regarder du côté des origines sociales des uns et des autres pour remonter jusqu’à l’ancêtre de la 10èmegénération, Mohamed Ali Saïd a privilégié des collaborateurs falots et inexistants, dont personne à Mohéli ne connaît ni le père, ni la mère. Alors, pour lui, voir un candidat du Centre-ville de Fomboni est une vraie malédiction. C’est pourquoi il sillonne tous les quartiers périphériques de Fomboni pour répandre le plus stupide des cancans de bas étage: «Ne votez pas pour Aboul-Khaïr parce qu’il est du Centre-ville de Fomboni». Naturellement, la question qui se pose est celle de savoir si être du Centre-ville de Fomboni est un vice rédhibitoire ou une maladie honteuse. Il fait une fixation haineuse sur tout ce qui est propre et noble, et son inculture pathologique fait «admirablement» le reste.
  
Pour parachever son statut de Gouverneur sauvage, Mohamed Ali Saïd intimide tous ceux qui disent faire confiance à El-Amine Ali Mbaraka, rappelant aux Mohéliens que quand le jeune homme de Fomboni voulait constituer sa liste de candidats, il s’employait à saboter celle-ci tant et tant de fois jusqu’au moment où «Embargo» comptait sérieusement retirer sa candidature. Mais, comme un seul homme, des Mohéliens de tous les horizons géographiques et socioprofessionnels lui ont dit: «Aboul-Khaïr, tu ne peux pas rester chez toi et regarder notre pays sombrer. Lève-toi et mets-toi au travail. Nous allons t’aider à avoir une liste ce qu’il y a de plus sérieux».

 Et ce fut fait. Seulement, Mohamed Ali Saïd, qui avait fait établir 4.000 fausses procurations lors du premier tour des élections législatives du dimanche 25 janvier 2015, a plus d’un tour de voleur dans son sac de voleur. Il fait tout pour barrer la route à l’emblématique El-Amine Ali Mbaraka, qui s’est donné une stature nationale en créant les conditions d’une vraie proximité avec d’autres acteurs politiques comoriens d’envergure nationale comme Mohamed Abdouloihabi, l’ancien Président de l’Île autonome de la Grande-Comore, ou en faisant sien le dossier national sur la rétablissement de la vérité sur l’innocence totale et définitive du Général Salimou Mohamed Amiri dans le traquenard odieux d’Ahmed Sambi dès le 13 juin 2010, quand l’ancien satrape avait fait assassiner le Lieutenant-colonel Combo Ayouba pour faire porter le chapeau au plus prestigieux et au plus méritant des officiers comoriens depuis les origines.
  
El-Amine Ali Mbaraka dénonce la mainmise du Gouverneur Mohamed Ali Saïd sur tout ce qui a une trace de vie à Mohéli. Il dénonce l’occupation illégale par le Gouverneur des terres de Dominique Laurette à Wanani, dans la région de Djando. Il dénonce ses occupations illégales de terres à Fomboni. Il dénonce les méthodes «administratives» mafieuses du Gouverneur. Il dénonce le racket qu’il a instauré sur les produits agricoles mohéliens. Il dénonce son népotisme indécent et malsain. Il dénonce sa gabegie éhontée. Il dénonce ses abus inacceptables. Il dénonce ses surfacturations. Mais, un jour, l’histoire de Mohamed Ali Saïd avec l’île de Mohéli sera noyée dans le sang, car cet homme est allé très loin et musèle toute bouche qui dénonce ses abus. Rira bien qui rira le dernier.

Par ARM
© lemohelien – Jeudi 19 février 2015.
Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,62,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,110,Abdourahamane Cheikh Ali,100,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2120,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1627,Ahmadou Mze,85,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,203,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,119,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,414,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1216,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,50,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8680,Daoud Halifa,228,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,164,Dini NASSUR,146,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1630,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3299,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1618,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,826,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,472,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2627,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1627,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,209,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,423,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5992,Publication Article,1,Rafik Adili,48,SAID HALIFA,22,Said HILALI,100,Said Yassine S.A,170,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,52,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1173,Tribune libre,4747,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Le Mohélien de tous les combats politiques veut donner des repères à la ville de Fomboni
Le Mohélien de tous les combats politiques veut donner des repères à la ville de Fomboni
https://2.bp.blogspot.com/-6AjmuY3fXko/VOcyEKTeMkI/AAAAAAABi0Y/sb2_872vrkw/s1600/Abouembargo.jpg
https://2.bp.blogspot.com/-6AjmuY3fXko/VOcyEKTeMkI/AAAAAAABi0Y/sb2_872vrkw/s72-c/Abouembargo.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2015/02/le-mohelien-de-tous-les-combats.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2015/02/le-mohelien-de-tous-les-combats.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières