Électricité. Salama Mchinda ,une illettrée qui peut faire mieux que le Directeur de "la Ma-Mwé" ?

Elle s'appelle Salama Mchinda, originaire d'Idjikoundzi dans la région de Dimani ". C'est une femme illettrée "Mais...


Elle s'appelle Salama Mchinda, originaire d'Idjikoundzi dans la région de Dimani ". C'est une femme illettrée "Mais" cette illettrée peut faire mieux que le Directeur de la "Ma-Mwé" n'est ce pas ? en tout cas elle peut nous fournir des panneaux solaires, donc de l'éclairage. c'est ainsi qu' elle peut défier le directeur de la société d’État d'Eau et d’Électricité ...

Sivouzi Youssoufa du journal "Alwatwan", a rencontré Madame Salama Mchinda, Sivouzi témoigne... (bonne lecture)



Faire de villageoises illettrées des ingénieurs en énergie solaire, voilà le pari fou que s'est fixé le Barefoot College indien depuis les années 1990. Grâce à cette initiative, quatre Comoriennes ont bénéficié d'une formation d'une durée de six mois en vue de leur donner les connaissances nécessaires à la fabrication, la pose et la maintenance de matériel solaire dans leurs villages.

Etre une femme, habiter dans un village, avoir plus de quarante ans et être illettrée. Voilà les conditions requises pour intégrer l'incroyable Barefoot College, situé à Tilonia en Inde. Le concept de cet institut est à la fois innovant et efficace. Tenant compte du fait que les villages les plus pauvres du monde sont les plus affectés par les changements climatiques, l'institut se veut d'améliorer la situation en utilisant les ressources humaines au sein des communautés les plus touchées.

Pendant six mois, les personnes sélectionnées à travers le monde reçoivent une formation en ingénierie solaire, afin d'utiliser cette énergie renouvelable dans les villages.

L'énergie solaire a de nombreux bénéfices, surtout dans les zones rurales où elle réduit le coût de l'éclairage ou en apporte quand il est inexistant, génère des revenus, favorise les activités, limite la pollution et les risques d'incendies dus à l'éclairage à la bougie ou autres.

Ce choix de villageoises illettrées pour la formation en ingénierie solaire relève d'un constat que le fondateur du Barefoot College, Bunker Roy, a fait au fil des années, comme il l'a expliqué lors de la troisième Conférence sur les technologies appropriées: «les grands-mères illettrées font preuve d'humilité, et il est facile de le leur enseigner. Elles sont acquises à leur village et n'ont aucun désir de partir. Mais donnez un bout de papier à un jeune, et il s'en ira en ville pour trouver un meilleur boulot».

Adame Hamadi, le coordonnateur national du Programme de microfinance (Pmf) aux Comores, qui encadre les femmes participantes, avoue avoir été étonné en premier lieu par les critères de sélection: «on se demandait tous pourquoi, mais cela faisait partie de leurs critères et c'est eux même qui sont venus identifier les femmes. Ils ont dit ne pas vouloir de femmes instruites ou ayant moins de quarante ans. La raison est qu'ils pensent qu'à partir de quarante ou de cinquante ans, elles ne vont pas quitter le village et assureront la maintenance de l'ensemble des équipements solaires installés».

Le coordonnateur est impatient de voir ce que les quatre femmes qu'il a vu partir en Inde, six mois plus tôt, et les deux qui suivent actuellement la formation ont appris: «elles pourront fabriquer les panneaux solaires, les installer, ainsi que les lampes solaires. Elles seront capables si un panneau solaire est en panne de l'ouvrir et de pouvoir le réparer».

Pour ajouter à la complexité de la tâche, aucune des femmes comoriennes qui a suivi la formation ne parlait anglais, langue dans laquelle était dispensée la formation. L'apprentissage était donc avec des gestes et des images, et la répétition de la fabrication du matériel solaire.

La formation garantit aux femmes la maîtrise de la manipulation des régulateurs de charge et des convertisseurs perfectionnés, l'installation des panneaux solaires et à les relier à des accumulateurs, la construction des lanternes solaires, la mise sur pied d'un atelier électronique local où elles pourront réaliser elles-mêmes toutes les réparations nécessaires sur le système électrique solaire, quelle que soit leur importance.

Salama Mchinda, originaire d'Idjikundzi dans la région de Dimani, revient sur cette expérience unique qu'elle a fort appréciée. «Nous avons été très bien accueillies et bien traitées. Les six mois sont vites passés puisque nous avions beaucoup de choses à apprendre. Nous ne parlions pas la langue, mais les formateurs nous montraient chaque objet qui compose les panneaux solaires et comment les assembler pour que nous reproduisions les gestes», se rappelle-t-elle.

Enthousiaste à l'idée de mettre en oeuvre les compétences qu'elle a apprises, elle se sent prête à relever le défi qui l'attend: «avec l'aide de Dieu, les choses que j'ai apprises nous serons très utiles. Et je pourrais en plus les transmettre à d'autres». La première expérience pour les femmes formées a été l'électrification d'Itsamia à Mwali.

Pour la suite, le matériel nécessaire est attendu, et à l'arrivée des deux dernières participantes, des échanges auront lieu entre les six femmes pour la mutualisation des connaissances. «Nous comptons financer deux à trois projets solaires, un par île. 150 ménages seront bénéficiaires pour Itsamia soit 45.000 dollars», annonce Adame Hamadi. «Lors du prochain comité, nous allons financer   Idjikoundzi avec 50.000 dollars. Mais il y'aura une contribution communautaire car le village a approximativement plus de 300 ménages», précise-t-il.

Sivouzi Youssoufa du journal Alwatwan


CommentaireHamadi Abdou 


Le journal de la diaspora comorienne en France et dans le monde : Information et actualité  en temps réel 24h/24 et 7j/7.
Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,62,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,102,Abdourahamane Cheikh Ali,84,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2062,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1552,Ahmadou Mze,77,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,194,Ali Moindjié,77,Anli Yachourtu,96,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,414,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1167,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,50,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8483,Daoud Halifa,221,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,142,Dini NASSUR,144,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1603,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3263,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1588,Hadji Anouar,21,Hamadi Abdou,448,High Tech,822,Ibrahim Abdou Said,8,Idriss Mohamed Chanfi,447,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2572,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1612,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,201,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,422,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5774,Publication Article,1,Rafik Adili,48,SAID HALIFA,22,Said HILALI,90,Said Yassine S.A,170,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,50,Toufé Maecha,447,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1151,Tribune libre,4669,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Électricité. Salama Mchinda ,une illettrée qui peut faire mieux que le Directeur de "la Ma-Mwé" ?
Électricité. Salama Mchinda ,une illettrée qui peut faire mieux que le Directeur de "la Ma-Mwé" ?
https://2.bp.blogspot.com/-pOCUPeuV6_4/UvSV_7rehAI/AAAAAAABImU/GHXR2B2gM5Q/s1600/Capture.PNG
https://2.bp.blogspot.com/-pOCUPeuV6_4/UvSV_7rehAI/AAAAAAABImU/GHXR2B2gM5Q/s72-c/Capture.PNG
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2014/02/electricite-salama-mchinda-une.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2014/02/electricite-salama-mchinda-une.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières