Mouigni Baraka ou l’art du double langage, du mensonge et du manque de classe

        Rats, dégueulasses et corniauds (RDC), le Parti de Mouigni Baraka. Quel menteur! Quel menteur, ce Mouigni Baraka-là! On pe...

       

Rats, dégueulasses et corniauds (RDC), le Parti de Mouigni Baraka.

Quel menteur! Quel menteur, ce Mouigni Baraka-là! On peut fermer les yeux sur son manque de charisme, relief et classe. Ce sont des vertus qu'il n'a pas et qu'il ne peut acquérir, même avec ses millions des trafics de visas et de surfacturation. Mais, le voir s'enfoncer dans le mensonge à ce rythme est choquant. Il est atteint de cette forme de mégalomanie qui conduit la victime à vouvoyer sa femme et à parler de soi à la troisième personne du singulier. En politique, il enchaîne les mensonges et les actes de double langage. Qu'on s'en rende compte: dans une très longue interview de propagande qu'il a accordée à Al Watwan...

jeudi 7 novembre 2013, il déclare sans rire: «Entre Mouigni Baraka et Mohamed Daoud, l'amitié est toujours là. Ce sont des frères, des amis. Mais quand il y a un problème entre le gouverneur de Ngazidja et Kiki, je dois dire que j'ai des engagements que je m'efforce d'honorer. Il est regrettable que mon ami Kiki n'arrive pas à s'entendre avec le gouverneur de l'île, à soutenir ses actions. Quand nous sommes arrivés au pouvoir, il n'y avait pas de Régie des Travaux publics de l'île, nous l'avons faite; la décentralisation n'avait pas pris forme, les délégations spéciales des communes ont été mises en place… Nous avons des projets qui avancent et j'aurais souhaité que mon ami accepte d'accompagner tous ces efforts. Quant aux autres amis, je n'ai pas la prétention d'empêcher qui que ce soit de créer son parti. Chacun a le droit de le faire, s'il veut. Mais moi, j'ai été élu gouverneur de Ngazidja. Je suis le gouverneur de toute la population. À ce titre, je respecte tous les partis, ceux du pouvoir comme ceux de l'opposition. Mais je ne suis membre d'aucune formation politique».

       «Mais je ne suis membre d'aucune formation politique» dixitdonc Mouigni Baraka qui, désormais parle de lui-même à la troisième personne du singulier ou parle de «Mouigni Baraka», ou du «Gouverneur», le «Je» ne venant quand il n'a vraiment pas le choix. Or, au moment où il sortait ce mensonge de plus, ses sicaires, séides et zélateurs étaient en train de créer un monstre partisan répondant au nom de Rats, Dégueulasses et Corniauds (RDC). Celui qui dit n'être membre d'aucun parti ment car le RDC est son parti. Il y a délégué tous ses hommes de main et de bouche, le Député Djaé Ahamada Chanfi, les Commissaires Mohamed Soulé et Raoul Delapeyre s'en trouvant aux premiers rangs. Au surplus, au cours de la création de cet énième «parti cocotte-minute» par des «politiciens micro-ondes», il y a fait une apparition très remarquée et les moyens du Gouvernorat de la Grande-Comore ont été employés avec une rage destructrice. Des kilomètres de rubans verts ont été étalés à travers Moroni, après que des millions de francs aient été puisés dans les caisses du Gouvernorat de la Grande-Comore. Lors du lancement de l'«objet politique non identifié» qu'est le RDC (le dictateur Laurent-Désiré Kabila doit remuer dans sa tombe pour l'usage fait de son sigle pour la République démocratique du Congo), on a vu tout le personnel du Gouvernorat de la Grande-Comore à l'Hôtel La Grillade, où ont lieu les travaux de création de l'enfant mort-né. Que dire des véhicules du Gouvernorat?

      Vice-président de l'Assemblée de l'Union des Comores, où il voulait détrôner le Caporal Bourhane Hamidou, le Député Djaé Ahamada Chanfi est dans son rôle quand il s'arrange avec la vérité pour le compte de son ami Mouigni Baraka: «L'idée de création de ce parti est portée précisément par les forces qui se reconnaissent dans la politique de développement menée par le Gouverneur Mouigni Baraka Saïd». Rien que ça! Et après, le Gouverneur et ses amis ont le «front» de dire que Mouigni Baraka n'est membre d'aucun parti. Quel mensonge! Comme il a été au Paradis et vu la couleur qui y prévaut, le célèbre revenant Djaé Ahamada Chanfi, expliquant les couleurs de son parti crâne dans les termes suivants: «Vert est la couleur du Paradis, la couleur de ceux qui ont combattu pour l'indépendance du pays, la couleur des sociaux-démocrates». Ah, les politiciens comoriens, les fameux «comoricains», toujours lancés dans des divagations qu'ils ne maîtrisent pas! Sous la présidence de Saïd Mohamed, un de ses ministres ira jusqu'à parler de son projet de création d'un Parti de la Démocratie chrétienne, dans un pays où tout le monde est musulman sauf les autorités.

       Par respect pour les Comoriens, Mouigni Baraka et Djaé Ahamada Chanfi auraient été plus conséquents avec eux-mêmes s'ils avaient reconnu leur fabrication politique par Mohamed Daoud dit «Kiki», et s'ils admettaient que leur petit show du dimanche 10 novembre 2013 est une simple tentative de coq égorgé qui gigote pour tenter de prouver qu'il vit encore. En réalité, ils ont vu leur ancien compagnon de route, Mohamed Daoud dit «Kiki», celui qui les a fabriqués en politique, réussir le lancement de son Parti, dans la continuité du Mouvement Orange, et saisis de jalousie, ils ont voulu éditer le même exploit. Or, même s'ils parlent de «2.000» invités ayant répondu présents au lancement de leur structure politique, il n'en demeure pas moins vrai que Djaé Ahamada Chanfi et Mouigni Baraka ne sont pas des meneurs d'hommes. S'agissant de leurs «2.000» invités, le chiffre est surévalué, et ils étaient transportés par les véhicules du Gouvernorat de la Grand-Comore. En attendant, Mouigni Barake et Djaé Ahamada Chanfi sont empêtrés dans leur arrogance et leur éloignement par rapport aux réalités et à la population du pays, où ils vivent pourtant. Cette rupture «épistémologique» est celle d'apparatchiks sans âme, tout juste bons à lire un discours de circonstance lors d'un congrès tous les 5 ans.

      Et puis, pourquoi créer un parti juste au moment où tout le monde dit que le paysage politique comorien est trop atomisé, balkanisé, avec à peu près 60 partis (un total qui ne tient pas compte du Soleil de l'Enfer d'Ahmed Sambi et des Dégueulasses de Mouigni Baraka), selon les décomptes faits par le Député Abderemane Ahmed Abdallah, soit un parti politique pour 10.000 Comoriens. Depuis 2009, le Mali compte 120 partis, mais pour 15 millions d'habitants, alors que les Comores ont une population de 700.000 habitants. Le Congo-RDC (66 millions d'habitants) a 400 partis, alors que «seuls» 278 avaient été enregistrés en 2006.

       Cette manie de créer un parti politique à tout bout de champ ne favorise pas la lisibilité et les conditions de la transparence politique, car chaque organisation politique est destinée à assouvir les ambitions d'un homme et d'un clan. Avec le RDC, c'est Mouigni Baraka qu'on veut conduire à Beït-Salam, alors qu'il a mis le feu au Gouvernorat de la Grande-Comore. Il s'est même servi de la distribution de fournitures scolaires pour essayer piteusement se rendre plus présidentiable, demandant à son fournisseur de mettre sa photo sur les cahiers. Ce garçon s'inspire beaucoup de Kim-Jong Il. Quand Mme Saminya Bounou du journal Al Watwan lui pose la question sur cette mauvaise manière, il se réfugie de nouveau dans le mensonge: «C'est une idée du fabricant, qui a estimé qu'il fallait un symbole marquant de l'île sur les cahiers pour des raisons de sécurisation du matériel. Mais il faut noter que nous avons distribué ces fournitures aux enfants des classes primaires qui ne sont pas des votants que je sache. Et puis, je rappelle que je suis déjà élu gouverneur de cette île». Le menteur! Quelle «sécurisation de matériel»? Quel symbole de la Grande-Comore? Pourquoi pas la carte de la Grande-Comore? En plus, il insulte l'intelligence des Comoriens… Les élèves ne votent pas, mais leurs parents si. Mouigni Baraka est déjà élu Gouverneur de la Grande-Comore, certes, mais il veut devenir Président des Comores…
       Mouigni Baraka lance un autre gros mensonge quand il prétend, s'agissant de la distribution des fournitures que «l'opération a coûté environ 109 millions». C'est archi-faux. Il a présenté une facture de 109 millions pour une opération qui a coûté tout juste 30 millions de francs comoriens. Et, avec de telles pratiques, il veut diriger les Comores…

Par ARM 
© www.lemohelien.com – Mardi 12 novembre 2013.
Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,62,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,110,Abdourahamane Cheikh Ali,99,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2120,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1625,Ahmadou Mze,85,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,203,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,119,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,414,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1216,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,50,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8670,Daoud Halifa,228,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,164,Dini NASSUR,146,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1628,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3299,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1616,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,825,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,471,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2626,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1627,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,208,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,423,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5990,Publication Article,1,Rafik Adili,48,SAID HALIFA,22,Said HILALI,100,Said Yassine S.A,170,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,52,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1171,Tribune libre,4743,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Mouigni Baraka ou l’art du double langage, du mensonge et du manque de classe
Mouigni Baraka ou l’art du double langage, du mensonge et du manque de classe
http://2.bp.blogspot.com/-z5EsoVkL_aM/UoFM3I6SNtI/AAAAAAABC8g/JQxt4Epd38I/s320/image-730877.jpeg
http://2.bp.blogspot.com/-z5EsoVkL_aM/UoFM3I6SNtI/AAAAAAABC8g/JQxt4Epd38I/s72-c/image-730877.jpeg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2013/11/mouigni-baraka-ou-lart-du-double.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2013/11/mouigni-baraka-ou-lart-du-double.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières