Groupe Bakhresa, un rendez vous manqué

PARTAGER:

Dans la région, la société a des usines de production de farine de blé de première qualité avec la capacité de production la plus importa...


Dans la région, la société a des usines de production de farine de blé de première qualité avec la capacité de production la plus importante dans tous les pays où elle s’est implantée, des usines de production de jus de fruit naturel, production d’emballage, de biscuit, une flotte de plus de 300 camions de transport poids lourd (40 tonnes) circulant dans la région, une flotte de bateau rapide et confortable desservant Dar Esalam et les autres îles notamment Zanzibar… et j’en passe.

Bakhresa est un Groupe de Compagnie émergeant ayant des activités dans plusieurs pays d’Afrique de l’Est et Central notamment en Tanzanie (où se trouve son siège avec plusieurs usines) à Zanzibar, Malawi, Ouganda, Rwanda, Burundi, Zambie…etc.

Mais ce dont je voudrais parler ici c’est de son Dépôt d’entreposage et de traitement de conteneurs (AICD) que le Gouvernement Comorien / la Commission chargée de trouver un preneur du port de Moroni, avait rejeté et opté pour Cofi Pri/Groupe Bolloré il y a de cela presque 1 an.

Je ne sais pas si un officiel Comorien aurait pensé aller voir et constater en Tanzanie et au Luxembourg ce que ces 2 institutions proposent pour la gestion du Port de Moroni. Je pense qu’à part les présentations sur papier ca aurait dû être sage car cette question relevait de l’intérêt de tout un pays et nous savons tous les échecs qui se sont succédé dans ce port …
En ce qui me concerne, et en tant que citoyen comorien soucieux du développement de mon pays, de passage à Dar pour des raisons strictement personnelles j’ai décidé d’aller visiter la société Bakhresa pour m’imprégner de ce que Bakhresa proposait pour le port de Moroni. Alors ce qui m’intéressait c’était seulement ses activités portuaires.

Je dois vous dire que la première chose qui m’a choqué, c’est l’accueil et la transparence qui m’ont été réservé au niveau des informations que je voulais avoir. Je me suis juste présenté pour un comorien qui voudrait savoir ce que Bakhresa proposait pour Moroni. Je savais que cette société opérait déjà dans le maritime notamment en transport maritime, traitement et entreposage de conteneurs mais je me devais d’être convaincu que Bakhresa avait assez d’expérience, d’infrastructure, et maitrisait le domaine pour prétendre améliorer la situation précaire que connaissait le port de Moroni.

Le dépôt d’entreposage de conteneurs de AZAM (AICD - CIM), une division de la compagnie Saïd Salim Bakhresa est stratégiquement situé à 6 km du port de Dar Es-Salaam. Il est proche de la route Mandela qui est l'accès principal reliant les camions allant vers le port de Dar et ceux allant à l'extérieur de la ville.
Le dépôt est construit conformément à des normes de technologies supérieures contenant un bâtiment de cinq étages abritant les bureaux, 2 grands entrepôts, une salle de restauration et une salle de formation. L’espace couvre une superficie de 36.600 m2, et le parc à conteneurs est capable de stocker jusqu’à 3000 conteneurs. L'installation est équipée de la toute dernière technologie de pointe des équipements mobiles de manutention de conteneurs et contrôlé par un état de l'art, un système informatique résultant à une réponse rapide dans les délais de livraison à ses clients.
Pour permettre à Bakhresa d’être un "one stop shop" il y a les bureaux des services de la douane et un établissement de santé sur place pour le personnel. Il se trouve aussi à une bonne proximité aux bureaux des agences de transport des grandes compagnies maritimes, ce qui facilite le traitement des conteneurs Import #domestique et transit# ou Export #domestique et transit#.
Le parc à conteneurs occupe la plus grande superficie. Il s'agit d'une zone d'empilage où les conteneurs chargés sont regroupés avant l'expédition aux destinataires respectifs, et où ceux qui sont vides attendent leurs expéditions respectives vers les dépôts de leurs transporteurs maritimes. De même, certaines zones sont réservées exclusivement pour garder et empiler les conteneurs spéciaux tels que chambres froides #en finitionn et autres.

J’ai pu constater que Bakhresa travaille simultanément avec l’Autorité du Port de la Tanzanie, la douane, les lignes maritimes, les organismes gouvernementaux et autres organismes privés, avec une chaine informatique de haute pointe #notamment des cameras de surveillance dans toute la zone#, et un accueil personnalisé aux clients potentiels. Toutes ces installations et cette atmosphère facilitent et rendent enthousiastes les rapports clients, agences maritimes et la douane.

Pour les importations, Bakhresa possède trois modes de fonctionnement qui sont:
• Le traitement entier de la cargaison d’un bateau.
• Le traitement à travers les manifestes.
• Extension du port.


Après ma visite, j’ai eu l’impression que Bakhresa vise à émerger comme «le meilleur entreposeur de conteneurs en Afrique de l’Est et Central " en poursuivant des solutions logistiques globales, l'efficacité opérationnelle, la fiabilité, la réduction des coûts et l’élargissement à une portée mondiale.

Il fournit un soutient logistique efficace et fiable pour les exportations du pays, le commerce intérieur et assure la satisfaction de la clientèle, une forte croissance et une consolidation du statut de la compagnie.
Je pense que nous avons manqué un rendez vous avec Bakhresa. Nous devons primer l’intérêt national du pays avant d’autres intérêt notamment partisanes car l’avenir nous jugera tous par rapport à nos décisions. Presque 1 an après avoir cédé le port de Moroni au groupe Bolloré rien n’est fait. Aucun investissement, aucune amélioration des services. Oups ! Si. Il y a eu un changement. Il s’agit de l’augmentation des tarifs portuaires. Il s’est passé beaucoup de ‘’bêtises’’, d’erreurs d’incompétence et d’actes de corruptions dans ce pays de façon que la moindre erreur de décision fait sentir l’odeur de corruption. A ce sujet je reste toujours perplexe à cette erreur de jugement du marché du port de Moroni. Et la commission anti corruption n’a rien vu comme d’habitude. Ca sent le ‘’moisi’’ là dedans.
Avant de demander ce que le pays aura fait pour nous, demandons-nous ce qu’on aura fait pour notre pays !
Auteur : Adinani Toahert Ahamada
Nom

A la Une,308,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,64,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,113,Abdourahamane Cheikh Ali,105,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2143,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1632,Ahmadou Mze,87,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,204,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,120,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,415,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1231,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,53,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8846,Daoud Halifa,232,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,179,Dini NASSUR,149,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1656,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3309,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1625,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,830,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,477,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2649,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1631,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,209,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,424,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,6067,Publication Article,1,Rafik Adili,49,SAID HALIFA,22,Said HILALI,101,Said Yassine S.A,173,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,53,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1192,Tribune libre,4788,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Groupe Bakhresa, un rendez vous manqué
Groupe Bakhresa, un rendez vous manqué
http://4.bp.blogspot.com/-46S5yaJ1RUk/UUBX6nGn73I/AAAAAAAAzM0/sgGmysGHeNU/s1600/012.jpg
http://4.bp.blogspot.com/-46S5yaJ1RUk/UUBX6nGn73I/AAAAAAAAzM0/sgGmysGHeNU/s72-c/012.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2013/03/groupe-bakhresa-un-rendez-vous-manque.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2013/03/groupe-bakhresa-un-rendez-vous-manque.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières