Le gouverneur de l’île d’Anjouan, Anissi Chamsidine «C’est une vraie tentative de déstabilisation qui était en gestation»

PARTAGER:

Le gouverneur de l’île d’Anjouan, Anissi Chamsidine, affirme dans l’interview qui suit qu’il y avait bien une tentative de déstabilisati...


Le gouverneur de l’île d’Anjouan, Anissi Chamsidine, affirme dans l’interview qui suit qu’il y avait bien une tentative de déstabilisation en préparation à Anjouan et persiste encore une fois sur ses reproches aux gouvernements qui lui vaut d’être taxé de séparatiste.
Il y a des gens qui ne croient pas à la tentative de coup de force à Anjouan et qui parlent de la manipulation, que leur dites-vous?

C’est une vraie tentative de déstabilisation qui était en gestation. Elle a été planifiée depuis un certain temps. Cela a commencé par une campagne visant à manipuler les taximen et les syndicats pour les mettre dans le coup. Et les conspirateurs avaient même envisagé de mettre le feu sur la le bâtiment du Conseil de l’île.

Une déstabilisation contre votre pouvoir ?

L’information m’a été communiquée bien avant. J’ai été au courant de tout et j’ai suivi personnellement le dossier dans son évolution. De loin, à la Mecque où je me trouvais au moment des faits, j’ai piloté les recherches en fournissant les informations et les sources des mes renseignements.

Qui étaient derrière ce complot ?

C’est l’enquête qui le déterminera.

On parle des gens de Mohamed Bacar ?

Cela est vrai que des anciens séparatistes et des anciens FGA ont été impliqués dans cette affaire et mis sous les verrous. Mais je ne peux en dire plus pour ne pas brouiller les investigations de la police et de la justice. L’enquête se poursuit, attendons ses conclusions.

Comment voyez-vous l’évolution de cette enquête ?

C’est la responsabilité de la police et de la justice. Nous apprécierons après. Ce que nous avons demandé, après la mise en place de la Cour de sureté de l’Etat, est que les choses se passent dans la transparence et sans aucune mesure arbitraire.

Mais il semble qu’à Anjouan, il y a des gens qui s’opposent contre le transfert à Moroni des personnes interpelées dans ce dossier. Est-ce vrai ?

Cela est vrai, il y a des gens qui protestent. C’est comme ça qu’ils voient les choses. Mais pour moi, que ça soit à Anjouan, à Mohéli ou à Ngazidja, c’est la même chose. Je fais confiance à l’Etat parce que j’estime que nous sommes dans un Etat de droit.

Les problèmes de sécurité demeurent une préoccupation à Anjouan ?

Anjouan est une île exceptionnelle avec des antécédents graves. Les armes continuent à circuler et les haines sont encore plus vivaces. Je demande à l’Etat de prendre ses responsabilités pour nous protéger et sécuriser l’île.

Dans une interview à Albalad, vous aviez déclaré que l’autonomie des îles est bafouée. La déclaration avait soulevé un tollé au sein du pouvoir central. Vous ne le regrettez pas ?

Non, je persiste toujours à dire que l’autonomie des îles est bafouée.

Comment cela?

Parce que depuis l’adoption de la nouvelle loi référendaire, on n’a jamais cherché à s’asseoir pour déterminer les compétences entre les différentes entités. Mais l’Union profite de ce vide pour s’attribuer des toutes les prérogatives.

Vous ne craignez pas d’être taxé de séparatiste à travers de tels propos?

Justement, des responsables utilisent ces arguments pour vouloir m’affaiblir et marcher sur mon dos. Si le fait de défendre les droits et les intérêts des îles, notamment de l’île d’Anjouan doit être pris comme un acte séparatiste alors qu’ils le disent. Je sais que certains d’entre eux sont les vrais séparatistes.

Et ça ne vous dérange pas ?

Je ne me dérangerai pas pour des personnes qui me font des procès d’intention. D’ailleurs tous les anjouanais sont taxés de séparatistes. Alors que les Mohéliens et les Grands comoriens sont aussi des séparatistes. On a tout vécu ça.

Au sujet de la crise scolaire, vous avez utilisé la manière forte pour casser le mouvement de grève. Pourquoi ?

Les enseignants n’ont pas agit en responsables. Ils se sont comportés en agitateurs et comme des partis politiques. E t je vais m’engager à revoir les textes régissant les syndicats pour les reformer.

Les problèmes socio-économiques restent toujours criants à Anjouan ?

Malheureusement beaucoup de difficultés demeurent. Nous n’avons pas d’administration. A Anjouan, il n’y a pas des recettes fiscales, les taxes (vignettes et patentes) ne sont pas payées. Le chômage et les disparités sociales s’aggravent. C’est pourquoi, j’ai demandé à l’Etat pour que les grands chantiers des travaux à Anjouan s’ouvrent pour pouvoir lutter contre le chômage et commencer à voir la stabilité. MMADI MOINDJIE
Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,64,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,111,Abdourahamane Cheikh Ali,101,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2127,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1630,Ahmadou Mze,86,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,203,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,119,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,415,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1221,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,52,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8724,Daoud Halifa,229,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,169,Dini NASSUR,148,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1640,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3307,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1622,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,829,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,474,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2641,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1629,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,209,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,423,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,6017,Publication Article,1,Rafik Adili,49,SAID HALIFA,22,Said HILALI,100,Said Yassine S.A,172,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,52,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1179,Tribune libre,4759,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Le gouverneur de l’île d’Anjouan, Anissi Chamsidine «C’est une vraie tentative de déstabilisation qui était en gestation»
Le gouverneur de l’île d’Anjouan, Anissi Chamsidine «C’est une vraie tentative de déstabilisation qui était en gestation»
https://lh5.googleusercontent.com/-Reay9arKxls/TtSAqgCGPzI/AAAAAAAABEY/08iMhYBOXF0/s640/blogger-image-602055947.jpg
https://lh5.googleusercontent.com/-Reay9arKxls/TtSAqgCGPzI/AAAAAAAABEY/08iMhYBOXF0/s72-c/blogger-image-602055947.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2011/11/le-gouverneur-de-lile-danjouan-anissi.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2011/11/le-gouverneur-de-lile-danjouan-anissi.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières