Mayotte – Douchina : « il faut suspendre le mouvement social »

PARTAGER:

Dans un communiqué titré « Disons nous la vérité », sans point d'interrogation, l'ancien président du conseil généra...

Dans un communiqué titré « Disons nous la vérité », sans point d'interrogation, l'ancien président du conseil général porte un oeil critique sur la visite de Marie-Luce Penchard et demande à ce que le mouvement social cesse afin de permettre aux partenaires de finir les négociations dans le calme.
Pour Ahamed Attoumani Douchina, déjà en décembre 2009, les solutions apportées n'avaient pas été à la mesure du malaise social
Crédit photo : A.L./Malango 

Ahmed Attoumani Douchina, ancien président UMP du conseil général de Mayotte, est critique sur la visite de la ministre de l'outre mer, Marie-Luce Penchard, venue vendredi s'entretenir avec les différents partenaires qui négociaient une sortie de crise. « Sa méthode de consultation et son discours n’ont pas convaincu car ils étaient en décalage avec les enjeux ».
Il a, lui aussi, regretté que la ministre n'ait pas traversé le lagon pour venir à la rencontre de la population qui se tenait rassemblée « pacifiquement » depuis la veille sur la place de la République, « comme il est de coutume chez nous ».
A.A. Douchina aurait souhaité également que Marie-Luce Penchard « dénoue la crise par des propositions concrètes » et il bondit, tout comme les syndicalistes après l'allocution de vendredi soir à la télévision, devant la proposition des « bons d'achat ». « Les Mahorais ont eu un sentiment d’être humiliés et incompris » alors qu'« ils souhaitent simplement vivre dignement et non dans l’assistanat ».
Le conseiller général de Kani-Kéli propose que l'on utilise à Mayotte, « les mêmes recettes » que celles utilisées aux Antilles après la crise de 2009. « Les solutions contre la vie chère existent ».
Faisant allusion à la petite phrase de la ministre lors de son allocution télévisée, « six mois après l’accession au statut de département, que vous avez tant attendu, la départementalisation ne doit pas être mise en danger », A.A. Douchina réagit vivement devant ce qu'il considère comme un « discours culpabilisateur, du genre : « vous avez obtenu le département, soyez heureux et taisez-vous » ».
Enfin, il s'adresse à ses concitoyens qui, « à travers ce mouvement qui a duré trois semaines », ont envoyé un « message fort, à savoir que la vie est chère ». Il pense que ce message a été entendu et qu'«il faut suspendre le mouvement social et laisser les partenaires finir les négociations dans le calme », à charge pour les pouvoirs publics de « prendre les mesures structurantes pour améliorer les conditions de vie dans notre île ».
(Source : Malango Actualité)

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,308,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,64,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,112,Abdourahamane Cheikh Ali,103,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2134,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1631,Ahmadou Mze,87,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,203,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,120,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,415,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1227,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,53,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8800,Daoud Halifa,230,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,176,Dini NASSUR,149,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1650,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3309,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1623,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,830,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,475,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2649,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1631,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,209,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,423,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,6042,Publication Article,1,Rafik Adili,49,SAID HALIFA,22,Said HILALI,101,Said Yassine S.A,173,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,53,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1192,Tribune libre,4779,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Mayotte – Douchina : « il faut suspendre le mouvement social »
Mayotte – Douchina : « il faut suspendre le mouvement social »
http://www.malango-actualite.fr/photos/2011-10-16-douchina_jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2011/10/mayotte-douchina-il-faut-suspendre-le.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2011/10/mayotte-douchina-il-faut-suspendre-le.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières