Les prisonniers palestiniens accueillis en héros à Gaza et en Cisjordanie

PARTAGER:

En Cisjordanie mais surtout à Gaza où 200 000 personnes se sont rassemblées, une foule en liesse a accueilli les premiers prisonniers pale...

En Cisjordanie mais surtout à Gaza où 200 000 personnes se sont rassemblées, une foule en liesse a accueilli les premiers prisonniers palestiniens échangés mardi matin par Israël contre le soldat Gilad Shalit.

AFP - Acclamés, photographiés sous tous les angles par les téléphones portables, portés en triomphe par leurs admirateurs, les prisonniers palestiniens libérés ont reçu mardi à Gaza un accueil digne d'icônes populaires.
Quelque 200.000 Palestiniens ont déserté les rues du centre de Gaza pour se masser sur la place de la Katiba et attendre leurs héros, dans une marée ondulante de drapeaux verts, jaunes, blancs et rouges, aux couleurs des mouvements palestiniens, Hamas islamiste et Fatah nationaliste en tête.
            
A l'arrivée du convoi de 296 détenus, plus de cinq heures après leur entrée dans le territoire palestinien, adolescents et jeunes hommes se détournent aussitôt des groupes omniprésents de combattants du Hamas, les Brigades Ezzedine al-Qassam, qui paradent, cagoulés de noir et armés de lance-roquettes RPG et de Kalachnikov, à l'arrière de pick-up.
            
La foule fête ses héros, les entoure, avant qu'ils ne montent sur l'immense estrade installée pour l'occasion, en compagnie du chef du gouvernement du Hamas à Gaza, Ismaïl Haniyeh.
            
A la tribune est accroché un portrait géant du chef spirituel du Hamas, cheikh Ahmad Yassine, assassiné en 2004 par l'armée israélienne, entre deux fresques évoquant l'enlèvement de Gilad Shalit, échangé contre les prisonniers palestiniens, avec l'inscription "par la résistance nous triomphons".
            
"Le monde entier se préoccupe du sort d'un soldat israélien mais pas de 5.000 prisonniers palestiniens", s'indigne Oum Mohammad, une institutrice, voilée venue avec ses trois enfants, sans pour autant déplorer la disproportion des termes de l'échange: 1.027 détenus palestinien contre un soldat israélien.
            
"Il aurait fallu l'échanger contre les 5.000 prisonniers", estime-t-elle.
            
"C'est un très beau jour pour nous de voir les prisonniers libres parce que nous pensions qu'ils mourraient dans les prisons israéliennes", explique Haj Saleh Hammouda, 63 ans.
            
Le convoi de huit bus était entré en fin de matinée par le terminal de Rafah, à la frontière avec l'Egypte. Trois véhicules des Brigades Ezzedine al-Qassam, suivis d'un de la Croix-Rouge, ouvraient la marche.
            
Au même moment, en Cisjordanie, un convoi d'autobus a acheminé 117 détenus à Ramallah, pour un accueil officiel par le président Mahmoud Abbas, qui a rendu hommage aux "sacrifices et aux efforts" des prisonniers.
            
"Par la grâce de Dieu, nous verrons tous les prisonniers, hommes et femmes, rentrer dans leur patrie", a assuré M. Abbas dans un discours.
            
A Rafah, où les attendaient quelques centaines de leurs proches et de dignitaires, dont Ismaïl Haniyeh, les prisonniers ont salué la foule avant de descendre des bus, certains se prosternant sur le sol.
            
Ils ont embrassé les personnes venues les accueillir, au milieu d'une haie d'honneur, sous des jets de pétales de fleurs, après avoir reçu une décoration aux couleurs du drapeau palestinien.
            
"C'est une joie indescriptible de voir mes enfants", s'est exclamé Raëd Abou Lebdeh, condamné à quatre peines à perpétuité, dont il a purgé 13 ans, étreignant sa fille Mariam, 13 ans, qu'il n'avait jamais vue.
            
"Je suis triste que les autres prisonniers ne soient pas encore sortis mais nous les libérerons bientôt", a-t-il affirmé.
            
"J'ai l'impression de naître aujourd'hui, c'est la première fois que je vois mon père et que je l'embrasse", a sangloté sa fille.
            
A Gaza, à la devanture des boutiques de drapeaux, fidèle baromètre de l'opinion publique, les étendards palestiniens neufs claquaient au vent, reléguant au second plan les drapeaux plus exotiques, de la Turquie au Venezuela, en signe de reconnaissance à leur soutien à la cause palestinienne.
            
Preuve que cette fois, la "victoire" palestinienne ne doit rien à personne.France24


Après avoir été reçus par la direction du Hamas au terminal frontalier de Rafah, les ex-prisonniers ont été accueillis triomphalement à Gaza par plus de 200.000 personnes.

Pour le Hamas, l'occasion était trop belle. Le mouvement islamiste a transformé le retour des ex-prisonniers palestiniens, devenus des héros, en célébration de sa "victoire" sur Israël
C'était le notamment le cas Gaza.  Sur les 477 détenus libérés, environ 300 l'ont en effet  été dans le fief du mouvement islamiste. A peine la frontière avec l'Egypte (leur point de transit) franchie à Rafah, ils ont été accueillis par la direction du Hamas, Ismaïl Haniyeh, le chef du gouvernement, en tête. Ils ont ensuite retrouvé leurs proches.
Abbas marginalisé
Mais c'est surtout à Gaza-ville que leur retour s'est transformé en triomphe et en symbole de la lutte du mouvement contre l'Etat hébreu. Plus de 200.000 personnes se sont en effet rassemblées pour les fêter dans une liesse populaire rarement vue.  Dans l'après-midi, les "héros" ont défilé un par un sur un podium. Ismaïl Haniyeh a pour sa part prononcé un discours, tout comme Yehia Sinwar, un dirigeant de l'aile militaire du mouvement libéré mardi.

Cet accueil contrastait avec celui de Cisjordanie. Après avoir franchi le dernier check-point de l'armée israélienne, un convoi de plusieurs autobus comprenant environ 117 anciens prisonniers  s'est rendu à Ramallah pour un accueil officiel par le président palestinien Mahmoud Abbas. Mais, pour ce dernier, l'accord entre Israël et le Hamas s'apparente à une défaite politique puisqu'il a totalement été absent des négociations.
En  organisant sa démonstration de force à Gaza après avoir obtenu une libération historique -jamais Israël n'avait relâché autant de prisonniers-, le Hamas a donc marqué les esprits palestiniens en se présentant comme le principal "résistant" à Israël.Source:tf1

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,308,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,64,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,113,Abdourahamane Cheikh Ali,104,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2134,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1631,Ahmadou Mze,87,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,203,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,120,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,415,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1227,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,53,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8808,Daoud Halifa,230,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,176,Dini NASSUR,149,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1650,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3309,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1623,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,830,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,475,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2649,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1631,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,209,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,423,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,6048,Publication Article,1,Rafik Adili,49,SAID HALIFA,22,Said HILALI,101,Said Yassine S.A,173,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,53,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1192,Tribune libre,4781,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Les prisonniers palestiniens accueillis en héros à Gaza et en Cisjordanie
Les prisonniers palestiniens accueillis en héros à Gaza et en Cisjordanie
http://s.tf1.fr/mmdia/i/16/2/foule-a-gaza-pour-acccueillir-les-prisonniers-palestiniens-10568162dihmr_1713.jpg?v=3
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2011/10/les-prisonniers-palestiniens-accueillis.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2011/10/les-prisonniers-palestiniens-accueillis.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières