Hausse des prix, une menace réelle sur les plus modestes

PARTAGER:

Pour les près de 1,2 milliard d’individus vivant en dessous du seuil de la pauvreté dans le monde une nouvelle menace pèse sur eux. Elle s’a...

Pour les près de 1,2 milliard d’individus vivant en dessous du seuil de la pauvreté dans le monde une nouvelle menace pèse sur eux. Elle s’appelle hausse des prix des produits alimentaires.

Dans un communiqué, publié ce mois d’avril, la Banque mondiale informe d’une augmentation de 36 % des prix alimentaires, faisant peser une menace supplémentaire sur les populations de condition modeste. Cette évolution ne va pas épargner les Comores. La note de conjoncture d’avril 2011 de la Banque centrale des Comores (Bcc) présente une activité économique, en 2010, qui a évolué, pourtant, dans un contexte de “hausse des prix à la consommation“ notamment au premier semestre. Cette période a été marquée, selon la Bcc, par “une consolidation de la demande intérieure, qui a bénéficié d’importants concours financiers extérieurs, notamment une aide budgétaire du Qatar pour le paiement des arriérés de salaires des fonctionnaires, accompagné d’une augmentation de l’offre de crédit“. Les derniers chiffres provisoires de la Bcc situent le taux d’inflation annuel à 3,8% pour l’année 2010 contre 4,9% en 2009. Dans la pratique, les prix des produits alimentaires (denrées de première nécessité) ont toujours échappé à la surveillance des structures de contrôle locales. Par conséquent, les données à ce sujet restent nécessairement douteuses. C’est, d’ailleurs, ce qui donne, souvent, cette impression que ce sont les commerçants (gros, petits et moyens) qui décident la fixation des prix des produits, toute catégorie confondue. Au niveau mondial, les prix des produits alimentaires ont augmenté de 36 % par rapport à leurs niveaux d’il y a un an et demeurent instables. Cette tendance, qui ressort des nouvelles statistiques publiées par le Groupe de la Banque mondiale, pousse, estime l’institution financière internationale, une partie de l’humanité dans une pauvreté plus grande. Selon la dernière édition du Food Price Watch de la Banque mondiale, une hausse de 10 % des prix mondiaux risquerait de précipiter 10 millions de personnes supplémentaires sous le seuil d’extrême pauvreté (1,25 dollar par jour). Une poussée des prix de 30 % pourrait entraîner une augmentation de 34 millions du nombre d’êtres humains vivant dans la pauvreté. Ceux-ci s’ajouteraient aux 44 millions de personnes qui sont tombées dans la misère depuis juin dernier sous le coup de la flambée des prix. Selon les estimations de la Banque mondiale, environ 1,2 milliard d’individus vivent en dessous du seuil de pauvreté de 1,25 dollar par jour. Aux Comores, près de 45% de la population vivrait avec un dollar par jour ou moins. “La volatilité et le niveau élevé des prix des denrées alimentaires aggravent les souffrances des populations pauvres et pourraient pousser davantage de personnes dans la pauvreté“, a déclaré Robert B. Zoellick, président du Groupe de la Banque mondiale, lors de la conférence de presse d’ouverture des Réunions de printemps, le 14 avril 2011. Nous devons donner la priorité aux problèmes alimentaires et protéger les populations pauvres et vulnérables qui consacrent la majeure partie de leurs revenus à l’alimentation“, a ajouté le patron de la Banque mondiale.
Le rapport « Food Price Watch » note que parmi les hausses majeures enregistrées depuis un an figurent celles du maïs (74 %), du blé (69 %), du soja (36 %) et du sucre (21 %). Par contre, le prix du riz est resté stable, souligne aussi le rapport. “Dans de nombreux pays, les prix des légumes, de la viande, des fruits et de l’huile de cuisson ont poursuivi une hausse qui pourrait nuire à l’alimentation des pauvres“. Selon les experts de la Banque plusieurs facteurs expliquent l’envolée des prix des produits alimentaires. Et il s’agit des phénomènes météorologiques extrêmes survenus dans certains grands pays exportateurs de céréales, les restrictions sur les exportations, l’utilisation accrue de produits agricoles dans la fabrication de biocarburants et le faible niveau des stocks mondiaux. Cette flambée serait liée aussi à celle des prix des combustibles : les cours du pétrole brut ont augmenté de 21 % au premier trimestre 2011 à la suite des troubles survenus au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.Alwatwan

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,308,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,64,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,113,Abdourahamane Cheikh Ali,105,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2146,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1632,Ahmadou Mze,87,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,204,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,121,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,415,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1232,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,53,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8853,Daoud Halifa,232,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,179,Dini NASSUR,149,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1657,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3309,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1625,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,830,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,477,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2649,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1632,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,210,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,424,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,6069,Publication Article,1,Rafik Adili,49,SAID HALIFA,22,Said HILALI,101,Said Yassine S.A,173,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,53,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1192,Tribune libre,4788,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Hausse des prix, une menace réelle sur les plus modestes
Hausse des prix, une menace réelle sur les plus modestes
http://www.alwatwan.net/images/photosactu/mini2_mini_Hausse_prix.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2011/04/hausse-des-prix-une-menace-reelle-sur_18.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2011/04/hausse-des-prix-une-menace-reelle-sur_18.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières