Mamadou: « Le président brandit toutes les armes pour dire "je n'ai pas à partager mon pouvoir" »

Les Comores toujours dans l'attente des résultats officiels du référendum On est toujours en attente aux Comores de la proclamati...

Les Comores toujours dans l'attente des résultats officiels du référendum

On est toujours en attente aux Comores de la proclamation des résultats définitifs du référendum constitutionnel qui s'est tenu le 30 juillet dernier. La Céni a déjà annoncé que 92,74% des suffrages exprimés étaient en faveur du « oui » au changement de Constitution. La nouvelle loi prévoit notamment la suppression des postes de vice-présidents et de la Cour constitutionnelle, des institutions jugées budgétivores ou dysfonctionnelles. Mohamed Ali Soilihi, ancien vice-président et adversaire du président Azali au second tour de l'élection présidentielle de 2016, a occupé le poste de ministre des Finances durant 11 ans. Aujourd'hui membre de l'union de l'opposition, il fait une lecture bien différente de la situation.

« C'est une question de gestion. Si le gouvernement dit à la Cour constitutionnelle, "le fonctionnement aura un budget de telle hauteur", c'est le gouvernement qui détermine les coûts. Il y a des endroits où on peut faire des économies : les voyages qui coûtent excessivement cher, 100 000 à 120 000 € par voyage d'un chef d'Etat... Pourquoi est-ce qu'un chef d'Etat peut aller à toutes les réunions internationales si on a des vice-présidents ? La loi organique, qui parlait de la gestion de ces vice-présidents, avait prévu certains domaines de compétences partagées entre le président et les vice-présidents, qu'on appelle des domaines de co-signatures. 

Les institutions sont faites pour qu'il y ait ce système de pouvoir et de contre-pouvoir. Mais, en l'occurrence, c'est le président de la République qui a désigné et qui désigne tous les membres de la Cour suprême. Alors pourquoi ils n'écouteraient pas les ordres du président de la République ? Le président brandit toutes les armes pour dire "je n'ai pas à partager mon pouvoir". Ces disparitions appellent à une instabilité permanente ».

■ Me Saïd Larifou, porte-parole de la mouvance présidentielle, dénonce pour sa part des termes décalés et rappelle que ce reférundum visait à répondre aux préoccupations des Comoriens, telles qu'exprimées lors des Assises en début d'année.
C'est un faux débat, ils ont oublié qu'il s'agit d'une élection référendaire...
Me Saïd Larifou
05-08-2018 - Par Bineta Diagne ©RFI

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,350,Abdillah Saandi Kemba,89,Abdou Ada Musbahou,55,Abdou Elwahab Msa Bacar,30,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,43,Abdourahamane Cheikh Ali,13,Aboubacar Ben SAID SALIM,38,Actualité Sportive,1460,Adinani Toahert Ahamada,28,Afrique,1396,AHMED Bourhane,229,Akram Said Mohamed,55,Ali Mmadi,157,Ali Moindjié,48,Anli Yachourtu,54,Assaf Mohamed Sahali,28,Ben Ali Combo,368,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,638,Comores Développement,88,ComoresDroit,374,COMORESplus,63,Cookies,1,Culture et Société,5022,Daoud Halifa,120,Darchari MIKIDACHE,193,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,82,Djounaid Djoubeir,73,Economie et Finance,1006,Élections 2016,370,Est africain - Océan Indien,2733,EVENEMENTS,49,Farid Mnebhi,339,France,1375,Hadji Anouar,13,Hakim Mmadi Malik,34,Hamadi Abdou,418,High Tech,781,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,216,IMAM Abdillah,16,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,92,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,75,Mayotte,1948,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,406,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,96,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,25,Monde,1505,Moudjahidi Abdoulbastoi,27,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,457,Nassuf Ahmed Abdou,22,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,138,Omar Ibn Abdillah,14,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,25,People,420,PERSONNALITÉS COMORIENNES,130,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4037,Publication Article,1,Rafik Adili,33,SAID HALIFA,20,Said HILALI,50,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,46,Salwa Mag,127,Santé et bien-être,763,SOILIHI Ahamada Mlatamou,34,Toufé Maecha,399,Toyb Ahmed,227,Transport Aérien,874,Tribune libre,2457,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,62,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Mamadou: « Le président brandit toutes les armes pour dire "je n'ai pas à partager mon pouvoir" »
Mamadou: « Le président brandit toutes les armes pour dire "je n'ai pas à partager mon pouvoir" »
https://1.bp.blogspot.com/-h-fxrwpqXyA/W2a-LKJd1GI/AAAAAAACpS0/f9yVQp4NAj8NKvsWUZ1owiny4h0qGL2_ACKgBGAs/s320/IMG_0567.PNG
https://1.bp.blogspot.com/-h-fxrwpqXyA/W2a-LKJd1GI/AAAAAAACpS0/f9yVQp4NAj8NKvsWUZ1owiny4h0qGL2_ACKgBGAs/s72-c/IMG_0567.PNG
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
http://www.habarizacomores.com/2018/08/mamadou-le-president-brandit-toutes-les.html
http://www.habarizacomores.com/
http://www.habarizacomores.com/
http://www.habarizacomores.com/2018/08/mamadou-le-president-brandit-toutes-les.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Effacer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVES CHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Juin Jui Aou Sep Oct Nov Déc juste maintenant Il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago Il y a plus de 5 semaines Followers Suivre CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager. ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour déverrouiller THIS PREMIUM CONTENT IS LOCKED STEP 1: Share. STEP 2: Click the link you shared to unlock Copy All Code Select All Code All codes were copied to your clipboard Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy