La femme comorienne, doit elle réclamer un droit ou tout simplement la fermer?

A l’occasion de la soi-disant journée de la Femme, beaucoup des comoriennes ont tenu des rassemblements pour exiger le respect et l’arrêt i...

A l’occasion de la soi-disant journée de la Femme, beaucoup des comoriennes ont tenu des rassemblements pour exiger le respect et l’arrêt immédiate des injustices qu’elles font l’objet. 

Mais la vraie question, est-ce que franchement parlant, la femme comorienne a quoi se plaindre? Je pose cette question car, comme l’a si bien dit l’autre à RFI, c’est l’homme qui devrait manifester pour son droit et non la femme comorienne. Ici, nous allons donner en détailles les privilèges qu’ont nos Mamans, Sœurs et Filles aux Comores. Un article algérien avait classé la femme comorienne « la femme la plus aimée dans le monde arabe.» Et moi d’ajouter dans mon ancien article (http://www.habarizacomores.com/2016/08/emancipation-ou-droit-de-la-femme.html) que « l’Amour et le respect qu’ont les hommes comoriens envers les femmes, dépassent tous les bornes ; aucun pays dans ce monde ne peut se glorifier de respecter la femme pareillement que les Comores.»

Assez bavarder, voyons combien il fait bon d’être une femme aux Comores. 

1) Premièrement, nous devons savoir que,contrairement à d’autre pays dans le monde, la fille au Comores, dès qu’elle est capable de s’assoir d’elle-même, elle est envoyée à l’école. Donc, quand les gens parlent des filles non-scolarisées, mais de quelle éducation parlez-vous? Croyez-vous que la vraie éducation est cette pourriture d’information qu’on nous donne dans ces clichées d’écoles? On ne nous enseigne même pas nos histoires. L’africain n’arrive pas à s’identifier dans ce qu’on lui enseigne. On nous apprend dans une langue étrangère et cela crée un blocus vers la compréhension de ce qui est nécessaire, la vraie science. Alors jusqu’aux années 2000, cette femme comorienne qui ne savait pas lire ou écrire l’Arabe (islam) n’existait pas chez nous. C’est maintenant que les femmes s’occidentalisent de plus en plus, qu’elles ne savent pas qui elles sont ; ni françaises, ni comoriennes et n’en parlons plus arabes. Pour finir cette partie, pendant que toutes les femmes du monde se battaient pour posséder leur propres corps, la femme comorienne, elle était scolarisée et elle avait appris tout sur la vie. Elle enseignait même, une chose qui n’a pas été accordé à aucune femme dans le monde. Les autres femmes du monde luttaient pour survivre, la comorienne, elle enseignait. 

2) Quand l’école de blanc est venue, partout dans le monde, on considérait qu’elle (l’école de blanc) est satanique. Ce qui n’est pas faut d’ailleurs. Donc, peut des hommes encore plus les femmes étaient scolarisés. Mais quand l’odeur de Satan devient de plus en plus contagieuse, les hommes étaient envoyé d’avantage à l’école et cela n’est pas parce qu’ils sont aimés que les femmes, au contraire, c’était plutôt une expérience exercée sur les hommes avant d’être appliquée chez la femme. Maintenant, aux Comores, jusqu’avant notre génération, le blanc et son influence n’avaient pas convaincu les gens. C’est pourquoi, il y avait moins des scolarisés chez les hommes que chez les femmes. Toutefois, quand les gens ont compris que l’école n’est pas un danger mais une porte vers la «réussite» (un mot dangereux), ils ont commencé à envoyer d’avantage et les hommes que les femmes à l’école. 

De ce fait, s’il y a beaucoup des hommes scolarisés que des femmes, cela n’est pas le fruit de la discrimination ou marginalisation mais plutôt «un amour excessif envers la femme»; et cela n’est pas donné à n’importe qui pour comprendre. D’abord, la femme était «Mwana Zi Dakani», elle ne sortait pas et non pas parce qu’elle était marginalisée mais parce qu’on ne voulait pas qu’elle souille sa beauté. On l’a protégé contre les yeux de tous les passants. Elle n’avait pas le droit d’aller au champ alors que son frère soufrait le martyre chaque matin au champ. Tout le monde était à la recherche de son bonheur, oncle, frère, père, grand père, grande mère etc. A quoi bon qu’elle travaille alors que tout le monde travaillait pour elle. 

La femme était reine maisd’aucun roi car personne n’était au dessus d’elle. Cependant, dans l’école moderne, tous les deux sexes sont envoyés à l’école sans discrimination aux Comores. Contrairement à ça, la famille investie beaucoup plus sur la scolarité de la femme que celle de l’homme. A un moment, le garçon de la maison se débrouille pour avoir les cahiers, le droit d’inscription voir même les habilles. Pendant ce temps, la fille à la maison a tout sur la table. Donc, je voudrais que celles qui passent leur temps à bavarder en faisant des copies coller des discours des impérialistes, nous donnent des preuves concrètes que les femmes aux Comores ne sont pas scolarisées à cause de leur sexes. Celles qui quittent le banc très tôt, ce n’est pas la faute des hommes ou tout simplement, cela ne montre pas un signe de discrimination ou marginalisation; C’est leur choix.

3) La galanterie des hommes comoriens, quand il est reconnu que la femme comorienne est la femme la plus aimée dans le monde, il faut le reconnaitre dans la même lancée que le comorien est l’être le plus galant sur terre. Regardons dans le cas du mariage comorien; aucune culture dans le monde ne permet à l’homme d’aller chez la femme après mariage. Seule la culture comorienne permet cela. En d’autre terme, c’est la femme qui marie l’home au Comores (c’est ce que disent nos frères sénégalais quand on leur raconte notre culture). Quand j’ai demandé combien donnent les hommes aux femmes au Sénégal en terme de dot, on m’a répondu que cela varie entre 15 000 fcfa, jusqu’à 250 000. Mais qui peut donner une estimation de la dot que donne généralement l’homme comorien à la femme? Certes, des gens (femmes) vont s’empresser à donner des montants faux et elles vont oublier les bijoux et les habilles apportés à la femme lors du mariage. Un ami m’a dit un jour qu’il s’est fiancé avec 11 bagues en or; et je lui ai demandé, que donneras-tu le jour du mariage?

 A lui de me répondre que, «quand il y a, il faut donner, alors je vais peut être doubler ou tripler cette somme de bijoux plus la dot.» tenez vous bien, là on n’a pas encore parlé de grand mariage. Mais je crois qu’on ne devrait pas tarder sur ce fameux Grand Mariage car tout simplement tout le monde sait de quoi il s’agit; même les étrangers ont assez entendu parler. Une Sénégalaise m’a supplié un jour d’amener sa fille aux Comores pour qu’elle soit mariée avec le grand mariage. Mais ceux qui ne saventpas, je veux dire les étrangers qui vont lire ça, sachez que dans le grand mariage, c’est des Millions qui sont enjeu en faveur de la femme. Maintenant aux Comores, se marier avec 20 Millions n’impressionne personne. Il faut dépasser les 20 Millions plus des 4x4 pour que tu sois un vrai Gentleman. Tout ça en faveur de la femme. Ainsi, si la femme ne prend pas profit de ces biens pour fonder sa vie, c’est la faute à elle et sa mère mais non celui de l’homme.


4) L’Héritage aux Comores. Les Comores, un pays à 100% Musulman. Mais malgré cette appartenance à l’islam dans sa totalité, les Comoriens rejettent les enseignements de l’islam s’agissant de l’héritage. En islam si je n’ai pas oublié ce que Foundi Ali m’a enseigné, l’homme doit hériter ¾ des biens des parents. Et la femme prendra le reste. Mais aux Comores, les biens ne sont pas partagés; tout ce qui appartient à la famille, appartiendra à la fille une fois les parents morts. La comorienne hérite à 100%. Pendant ce temps, en ce jour de 11/03/2018, un pays frère l’Algérie en majorité musulmane, les femmes descendent dans les rues pour réclamer le droit de partager en égalité l’héritage. Les Marocain qui sont beaucoup plus occidentalisés dans le Maghreb, sont dans la même lancée. alors qu’est ce que vous voulez chères sœurs, qu’on coupe nos têtes et vous donnez pour portez deux têtes?

Parmi les effets de la galanterie envers nos sœurs aux Comores, d’abord il faut savoir que la famille comorienne, elle est matriarcale. Aux Comores, vous pouvez insulter le papa d’un garçon mais jamais l’oncle d’un garçon. La raison est que l’oncle vient du même ventre que la mèreet qu’aux Comores, la maman, elle est sacrée. Vous pouvez insulter papa autant que vous voulez mais ne touchez pas à la maman. C’est pourquoi qu’aux Comores, le papa ne s’occupe pas de ses enfants; non c’est l’oncle qui s’occupe de ses neveux ou nièces. Tu demande à un père: pourquoi tu ne t’occupes pas de ton fils/fille? Il répondra: il/elle a un oncle, demande lui de s’occuper de la fille/du fils de sa sœur. Cela veut dire, qu'on aime la sœur de telle sorte qu’on abandonne ses propres enfants pour s’occuper de ceux de sa sœur. 

Pour conclure, je dirais à nos sœurs de se taire car le jour où il y aura égalité au Comores, elles vont en souffrir car on va les dépouiller. Elles n’auront ni maison ni champs et elles auront des 15 000 fcfa comme dot. 

Elles disent souvent que la femme n’est pas représentée dans la scène politique. Mais c’est la faute à qui? Personne ne vous l’interdit, c’est votre propre volonté ; si vous voulez allez-y. mais faites attention car la politique est salissante et qu’on aime trop nos femmes pour les salir. 

Il est clair qu’aujourd’hui, toute la société civile africaine fait des copie des idées occidentales et bêtes que nous sommes on les colle en Afrique sans même se demander le vrai sens du combat que l’on mène. C’est sont des clichées que l’Africain/Africaine devrait s’en débarrasser. 

Vous, nos sœurs comoriennes, ce que vous devrez faire à l’occasion des jours comme le 8 Mars, c’est de mettre en valeur la culture comorienne et de ces biens-faits envers la femme. Bien sûr, cela n’empêche que vous pouvez dans la même occasion demander quelques améliorations pour certaines bavures que commettent certains hommes. En effet, pendant que les autres pays se glorifient de fausses valeurs qu’ils ont et qu’ils cherchent à imposer au reste du monde, toi, la Comorienne, tu restes là à chialer avec des principes que tu connais ni queue ni tête. Tu devrais célébrer cette journée de 8 Mars en chantant les louanges de ta culture qui t’a tout donné. 

S’IL TE PLAIT, FEMME COMORIENNE, FERMES LÀ!

Anthoumani Moussa 
PhD en ‘African and Postcolonial Studies’ UCAD
Nom

A la Une,350,Abdillah Saandi Kemba,89,Abdou Ada Musbahou,55,Abdou Elwahab Msa Bacar,30,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,43,Abdourahamane Cheikh Ali,13,Aboubacar Ben SAID SALIM,38,Actualité Sportive,1460,Adinani Toahert Ahamada,28,Afrique,1396,AHMED Bourhane,229,Akram Said Mohamed,55,Ali Mmadi,157,Ali Moindjié,48,Anli Yachourtu,54,Assaf Mohamed Sahali,28,Ben Ali Combo,368,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,638,Comores Développement,88,ComoresDroit,374,COMORESplus,63,Cookies,1,Culture et Société,5022,Daoud Halifa,120,Darchari MIKIDACHE,193,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,82,Djounaid Djoubeir,73,Economie et Finance,1006,Élections 2016,370,Est africain - Océan Indien,2733,EVENEMENTS,49,Farid Mnebhi,339,France,1375,Hadji Anouar,13,Hakim Mmadi Malik,34,Hamadi Abdou,418,High Tech,781,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,216,IMAM Abdillah,16,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,92,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,75,Mayotte,1948,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,406,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,96,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,25,Monde,1505,Moudjahidi Abdoulbastoi,27,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,457,Nassuf Ahmed Abdou,22,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,138,Omar Ibn Abdillah,14,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,25,People,420,PERSONNALITÉS COMORIENNES,130,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4037,Publication Article,1,Rafik Adili,33,SAID HALIFA,20,Said HILALI,50,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,46,Salwa Mag,127,Santé et bien-être,763,SOILIHI Ahamada Mlatamou,34,Toufé Maecha,398,Toyb Ahmed,227,Transport Aérien,874,Tribune libre,2457,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,62,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: La femme comorienne, doit elle réclamer un droit ou tout simplement la fermer?
La femme comorienne, doit elle réclamer un droit ou tout simplement la fermer?
https://2.bp.blogspot.com/-YbH_EJ0Sdls/WqTTAtGuQgI/AAAAAAACfmg/nzHPpEwNenUsvUn7Do65rybV5keWp75pQCKgBGAs/s320/IMG_0065.PNG
https://2.bp.blogspot.com/-YbH_EJ0Sdls/WqTTAtGuQgI/AAAAAAACfmg/nzHPpEwNenUsvUn7Do65rybV5keWp75pQCKgBGAs/s72-c/IMG_0065.PNG
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
http://www.habarizacomores.com/2018/03/la-femme-comorienne-doit-elle-reclamer.html
http://www.habarizacomores.com/
http://www.habarizacomores.com/
http://www.habarizacomores.com/2018/03/la-femme-comorienne-doit-elle-reclamer.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Effacer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVES CHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Juin Jui Aou Sep Oct Nov Déc juste maintenant Il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago Il y a plus de 5 semaines Followers Suivre CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager. ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour déverrouiller THIS PREMIUM CONTENT IS LOCKED STEP 1: Share. STEP 2: Click the link you shared to unlock Copy All Code Select All Code All codes were copied to your clipboard Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy