[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
La population comorienne (hors Mayotte et diaspora) est projetée à 1.022.454 d’habitants en 2025, d’après une étude annexée au rapport 2017 sur l’état de la population mondiale remis cette semaine au chef de l’Etat comorien, Azali Assoumani, par le Directeur Pays de l'UNFPA, Constant-Serge Bounda. Le rapport 2017 de l’UNFPA est intitulé «Des mondes à part, Santé et droits en matière de reproduction à une époque marquée par les inégalités».
Le Directeur-pays du FNUAP, Constant-Serge Bounda, remettant officiellement au chef de l’Etat comorien le rapport 2017 sur l’état de la population mondiale, ici au Palais de Beit-Salam : Photo UNFPA-Comores

Une cérémonie officielle de lancement de ce rapport a eu lieu à Moroni mardi 17 octobre au palais du peuple en présence des plus hautes autorités comoriennes et de l’ensemble des partenaires au développement des Comores. En 2017, la population des trois îles est estimée à 830.292 habitants, selon toujours cette étude qui note des ménages «plus pauvres» à Mohéli, la plus petite île de l’archipel.

Le système des Nations-Unies, à travers l’UNFPA, tire la sonnette d’alarme sur «les inégalités croissantes» dont sont victimes des catégories de la population, les femmes notamment, dans les pays à faibles revenus dont les Comores où le taux de fécondité est estimé à 4,3 enfants par femme. La directrice exécutive de l’UNFPA, Mme Natalia Kanem, a appelé, à cette occasion, à un monde juste, équitable, équilibré où l’indépendance économique des femmes serait garantie, seule condition, selon elle, de réussir d’ici à 2030 les rêves d’un développement durable inclusif.

«Les pays qui veulent s'attaquer aux inégalités économiques peuvent commencer par s'attaquer à d'autres inégalités, notamment en matière de santé et de droits en matière de reproduction, et éliminer les obstacles sociaux, institutionnels et autres qui empêchent les femmes de réaliser leur plein potentiel », précise un communiqué remis aux journalistes, lequel exhorte les décideurs politiques à créer l’environnement et les services de base essentiels à l’épanouissement des femmes, surtout en milieu rural.
Les Comores ont enregistré des progrès ces 30 dernières années en matière de santé infanto-maternelle avec une baisse de 65% de la mortalité infanto-juvénile qui passe de 143% en 1984 à 50% en 2010, d’après les autorités comoriennes qui se félicitent aussi de la réduction de la mortalité infanto-maternelle, «passant de 380 décès pour 100.000 naissances vivantes en 2003 à 172 décès pour 100.000 naissances vivantes en 2012», selon une autre étude. Le taux de croissance démographique annuel est estimé à 2,7% avec environ 45% de la population ayant moins de 25 ans. A.S.K/APOI/MEMENTO
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.