[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Le président de l’Union des Comores, Son Excellence Azali Assoumani a prôné une émergence des Comores à l’horizon 2030. Depuis, le ministère des affaires étrangères ne ménage aucun effort pour faire de cette vision une réalité. Ainsi se basant sur leurs compétences et prérogatives, le ministère ne cessent d’étudier et de créer des mécanismes en vue de renforcer les relations de coopération entre les Comores et des pays amis. 

C’est dans cette lignée que le ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale a adopté dans sa feuille de route la mise en place d’un certains nombre de commission mixtes avec des partenaires privilégiés pour l’année 2017-2018. Le Maroc fait partie de ces partenaires privilégiés. C’est dans cette optique que le ministère compte jouer pleinement et efficacement son rôle dans la concertation et la mise en place de ces commissions mixtes et assurer le suivi et la réussite de cette mission. Pour y parvenir des réunions techniques ne cessent de s’organiser au ministère. 

Ce mercredi, c’est au tour des préparatifs en vue de la mise en place de la commission mixte entre l’Union des Comores et le Royaume du Maroc. Tout au long des discussions, certaines propositions sont avancées en vue d’élaboration de tous les documents nécessaires qui seront présentés au ministre SOUEF Mohamed Elamine. « La mise en place de cette commission mixte de coopération entre l’Union des Comores et le Royaume du Maroc s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre d’un accord cadre de coopération signé entre les 2 pays et portant sur plusieurs secteurs de développement » a déclaré le Secrétaire General du Ministère.

L’Union des Comores et le Royaume du Maroc entretiennent des relations de longue date. Elles remontent de l’époque où la famille royale du Maroc était exilée à Antsirabé (Madagascar). A cette époque (1953-1955), le roi Mohamed V traduisait le coran, expliquait les règles de l’Islam et dirigeait la prière pour la communauté comorienne qui résidait dans la grande île. Par la suite, le Roi Hassane II et le président Ahmed Abdallah Abdéremane ont jeté les bases de relations d’Etat à Etat. C’est sur cette base que le Maroc n’a cessé d’aider les Comores dans plusieurs domaines notamment celui de la formation des cadres civiles et militaires. Une majeure partie des intellectuels comoriens est formée au Maroc avec 150 bourses chaque année octroyées par le royaume du Maroc aux Comoriens pour des études supérieures. ©Ministère 
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.