[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Définition du budget: Le budget de l’État peut être défini comme l’ensemble des documents, votés par le Parlement, qui prévoient et autorisent les ressources et les charges de l’État pour chaque année. C’est donc un acte de prévision et d’autorisation annuelles de perception des impôts et de dépense des deniers publics.
Palais du Peuple ©Kamardine Ibrahim
Nous devons améliorer notre économie nationale afin qu'elle soit productive, dans sa production alimentaire mais aussi pour la production de nos produits de rentes ainsi que le tourisme. Nous devons tenir compte d'une réalité, le déficit commercial frôle 90 % de nos importations et le déficit budgétaire est chronique.

Il y a 20 ans, les Comores exportait près de 200 tonnes de Vanille, 70 tonnes d'huile de Ylang et 4000 tonnes de clous de girofle. Aujourd'hui, nos exportations de Vanille sont tombées à 20 tonnes et la même chose pour l'huile de Ylang. Il est urgent d'examiner ces questions et y remédier sans trop tarder. Nous n'avons pas de ressources naturelles pour financer notre budget comme les États du Golfe. Cependant nous pouvons exploiter nos ressources marines, nos terres fertiles, nos plages, notre capital humain pour créer cette richesse indispensable et la prospérité partagée.

L'aide extérieure n'a pas atteint l'objectif national en matière de développement durable. Nous savons que les aides financières accordées par la plupart des pays arabes ont été mal utilisées surtout durant la dernière décennie. En substance le budget d'un pays est déterminée par le système économique de la société, sa caractéristique et en fonction des choix politiques de l’État.

Le budget est le plan fiscal du gouvernement. Dans un pays comme les Comores, le chef de l'administration fiscale a énormément de difficulté à produire un budget crédible et équilibré.

Le président Azali a démontré sa volonté de limiter la fraude massives dans nos services douaniers et fiscales. Nous devrions le féliciter pour de telles actions. Nous devrions également trouver des mesures appropriées pour améliorer radicalement les conditions économiques d'Anjouan. La contribution budgétaire de Ngazidja dépassant 80% n'est ni bonne ni juste pour l'union des Comores. Pour réparer cette grave divergence, notre peuple doit exigé un plan Marshall pour les 10 prochaines années pour un développement équitable, équilibré, solidaire pour les îles des Comores.
L'ancien président Sambi est accusé d'avoir détourner plus de 137 594 864 174 milliards de KMF dans l'opération Citoyenneté économique et des Passeports (2008 - 2011 ). Ces fonds pourraient servir au développement des Comores au cours des 6 prochaines années. Son successeur Ikililou anointed par son mentor a continué le même processus, à dilapider les ressources de l'État en toute impunité. Ce type de dirigeants sont responsables de la précarité, de la pauvreté, de la haine et de la division au sein de notre société. Ils sont la cause première du sous développement permanent. ©Said Hilali
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.