[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Azali est amoureux d’Anjouan depuis qu’il s’est converti à l’idée des Assises. Le palais de Beït-salam ne lui dit plus rien; il ne rate aucun mariage à Anjouan. Mais aujourd’hui, il a dû vivre un sale moment. Ici on lui apprend la courtoisie républicaine mise à mal par les temps qui courent à l’occasion d’un madjilis ce soir dans la capitale anjouanaise. Sambi n’est pas rancunier; il fait abstraction des humiliations qu’Azali lui fait subir au quotidien. Il l’accueille avec le sourire et les bienséances dues à son successeur. Ce dernier en sort grandi et Sambi, lui-même. Les gens apprécient ce geste élégant qui traduit l’apaisement dont le pays a besoin.
Le président Azali à l'école de la courtoisie républicaine ce soir à Mutsamudu
Quelques heures auparavant, c’était à Domoni où Azali honorait de sa présence un madjilis. Ici c’est une véritable leçon de philosophie et de politique à laquelle il a eu droit. Il fuira bientôt les mariages anjouanais… C’est même le ton des Assises qui est donné avant l’heure. Politique et tradition marchent ensemble aux Comores.

Un notable et haut dignitaire de la politique comorienne rappelle que nous sommes en démocratie aux Comores. La tolé- rance et la confrontation d’idées doivent être la règle pour appréhender la vérité à l’occasion des Assises en vue. La vérité philosophique et politique fait l’objet d’une recherche permanente. 
Nul ne peut détenir la vérité absolue et vouloir l’imposer aux autres. Ce notable et haut dignitaire du pays rappelle que les coups tordus et les coups bas, pratiques structurantes du microcosme politique comorien à l’échelle du village, de la région, de l’île et du pays sont à bannir. Car ils ne favorisent pas le vivre ensemble, la confiance mutuelle, la cohésion et la solidarité nationale indispensables à l’action commune pour sortir les Comores du trou noir... Azali, à la pêche des images à Anjouan et en quête de maîtrise du terrain politique, il a eu droit à un avant-gout de ce que sera les Assises à Anjouan… Il affrontera la vérité sur sa personne et la vigilance des gens. AHMED Bourhane
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.