[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
De tous les leaders politique comoriens réunis, personne n'a fait ce que Larifou à réaliser avec son parti politique pendant 17 ans de militantisme sans pouvoir ni mandat.
Photo d'archives: Larifou et Sambi

Oui j'accepte qu'il y a des beaux parleurs turbanés et des charmeurs hors normes dans notre pays. Mais en matière d'engagement politique ils ne lui arrivent pas à la cheville. En privé on me pose des question sur les pourquoi ces charlatans n'aiment pas Larifou. Et je répond, ne demandez pas aux rivales et concurrents de Larifou de lui jeter des fleurs et lui dérouler le tapis rouge.

Ce que les autres ne parlent pas et ne parleront jamais, Larifou est le victime numéro 1 des personnes qui s'opposent à eux et finissent par les soutenir. Voyons, en 2006 il était le premier leader politique de l'opposition à apporter son soutien à Sambi. Après que ce dernier avait trahi trahit ses paroles et commença à déraper, le RIDJA était devenu l'opposant n°1 de Sambi et Larifou était victime d'un lynchage des hommes de Sambi à l'aéroport. Mais quand en 2015 à l'assemblée nationale les députés JUWA étaient malmenés, Larifou oublia les coups et blessures qu'il avait subi pendant le pouvoir de Sambi et se relier à la cause. Malgré tout, ses ennemis vont lui taxer de changement de veste.
LARIFOU au chevet de la démocratie!
"Serait-il le seul leader comorien qui serait resté constant dans la défense de l'idéal démocratique aux Comores? Le seul qui accepte de s'allier avec n'importe lequel acteur politique comorien dés qu'il s'agit de défendre la cause démocratique aux Comores? C'est bien à son honneur non!." Et l'autre? "Hier il était en position du marteau et il donnait des coups, maintenant qu'il est dans la posture de l'enclume il en reçoit. C'est bien triste parce que la démocratie ne peut pas être une question d'hormone et d'humeur, elle est avant tout une conviction qui se traduit par un comportement adapté aux exigences de cet idéal". ©Med Ibrahim Moindjié
Quand on combattait Azali 1, les charlatans ennemis de la république étaient où, ils n'étaient même pas nés politiquement. C'est Larifou qui à été emprisonné mais pas vous et malgré les coups, il a dépassé tout ça pour placer l'l'intérêt de la nation au centre de ses préoccupations en soutenant les initiatives du président de la République. 
Larifou a été de tous les combats politique de notre pays depuis la naissance de son mouvement jusqu'à nos jours. Il n'a peur de personne, il donne son point de vue quand il faut où il faut au péril de sa vie et de ses activités professionnelles. Mais il a compris une chose, il me l'a répété plusieurs fois que c'est le prix à payer pour son pays. Donc je vous dit que vous êtes des petits chers charlatans.

Mahamed Elamine Abdoulfatahou
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.