[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
C’est le premier dossier chaud de la nouvelle préture de la région de M’boudé, inauguré officiellement par le président de la république, il y à peine un mois. Malgré les propositions et des noms précités, le gouvernement n’arrive toujours pas à faire le choix, et du coup aucune nomination d’un préfet dans cette nouvelle préfecture.

Depuis le 05 mars dernier, la région de M’boudé est érigée en préfecture avec pour chef-lieu Ntasoueni la capitale de la région. Mais seulement que l’ouverture officielle par le président de la république et son gouvernement, cette préfecture est en manque de tout, du moins la nomination du préfet. Un détachement prématuré de la région de M’boudé à celle de Mitsamihouli formant depuis une belle lurette la préfecture du nord, qui n’a ni suivi ni base juridique. « D’abord, il faut comprendre que le problème de fond, c’est du cadre juridique de cette ouverture, ce qui fait que tous les restes ne seront que formes illégales. La préfecture de M’boudé n’a pas une base juridique légale notamment vis-à-vis de leur détachement à la préfecture du nord. Aucune norme n’est respectés pour ce découpage donc, il faut qu’il est de problème pour la nomination », a-t-il expliqué un jeune cadre de la région sous couvert de l’anonymat.

Autre constat, la nouvelle préfecture de M’boudé aurait de graves problèmes car elle est sans préfet. C’est là une des quelques difficultés que la région de M’boudé a touché du doigt et auxquelles elle entend travailler en collaboration avec le ministère de l’intérieur dans l’optique de trouver une approche de solution pouvant aider à soulager les peines de la population de cette préfecture. Pour la nomination, trois noms circulent mais sans effet ni concrétisation. 

Doré et déjà, le nom de Foundi Maoulida un professeur d’arabe originaire de Douniani, militant farouche du parti Orange du ministre de l’intérieur, a été précité comme le nouveau préfet. D’autre part, le parti CRC impose Monsieur SIKISSI, un instituteur de Djomani. Du coup, même s’il fait figure de favori et préféré au sein de la région le nom d’ALEX un jeune cadre et notable plus expérimenté dans ce genre de mission, figure dans la liste de choix des nominé. mais sa conspiration politique gène le pouvoir. « Ce choix serait étonnant, car Alex est du parti Radhi », avance toutefois un grand commis de l’Etat. 
En tout Etat de cause, le divorce entre la région de M'boudé et celle de Mitsamihouli n'arrive pas être effectif.

Nakidine Hassane
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
ARTICLES LES PLUS RÉCENTS :
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.