[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
On peut définir le mot diabolisation comme un acte de haine, c'est aussi un discours polémique consistant à transformer un homme ou un groupe d'individus en diable ou en représentant du Mal, un adversaire, ou collectif, traité en ennemi absolu. Elle représente une forme négative, dans le cadre d'un conflit ou d'un affrontement. 

Elle implique une déshumanisation, qui fait l'objet d'une réduction (à une figure non humaine) et d'une reconstruction, faisant surgir une altérité intrinsèquement négative et chimérique. C'était le cas des élections de 2016 aux Comores. La propagande politique y a eu recours cette année 2016. Il s'agissait à la fois de faire peur et de faire haïr, pour faire agir dans un certain sens. La diabolisation a constitué donc une méthode d'illégitimation de la cour constitutionnelle et de la CENI, qui sont par là même transformées en ennemies et en ennemies redoutables du peuple. Faut-il leur rendre justice ?
Rafik Adili
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.