«Nous ne pouvons pas cautionner la décision de reprendre les expulsions entre Mayotte et Anjouan»

PARTAGER:

«Nous ne pouvons pas cautionner la décision de reprendre les expulsions entre Mayotte et Anjouan» En effet, ce serait se positionner contre le princip

«Nous ne pouvons pas cautionner la décision de reprendre les expulsions entre Mayotte et Anjouan»

DECLARATION DU GOUVERNEUR DE L'ILE AUTONOME DE NDZUWANI


L'opération Wuambushu à Mayotte met les équilibres de cet archipel à mal. Menée par l'Etat français sur notre sol, elle procède d'un chantage inexplicable, si l'on en croit les réactions récentes de notre président. le Colonel Azali Assoumani dans les médias français.

Nous ne pouvons cautionner en tous cas la décision de reprendre les expulsions entre Mayotte et Anjouan, en ce qui nous concerne. En effet, ce serait se positionner contre le principe de souveraineté du pays, en donnant tort à ce que le droit international nous accorde.

Toute déportation massive de population sur ce territoire est condamnable. La cour pénale internationale le stipule dans ses lois. Nous pensons donc que d'autres alternatives sont à trouver pour résoudre le contentieux qui nous lie à la France, à commencer par l'abrogation du Visa Balladur.

Pour rappel, la situation actuelle remonte au Visa Balladur. Avant 1995, date de sa mise en place, nous connaissions les limites d'une occupation, condamnée par des résolutions de la communauté internationale. Après 1995, nous avons vu s'installer la plus grande tragédie que ce pays ait jamais connue : plus de 20.000 morts, une haine entretenue entre des familles jadis proches, un éclatement de plus en plus pesant de la communauté d'archipel.

Nous pensons que la France, à l'origine d'un certain nombre de manquements à ses principes. a également les moyens d'assumer sa grande responsabilité dans ce qui nous arrive. Elle parle de trouver les moyens d'une coopération active avec les Comores, alors que les moyens d'une politique d'insertion à l'égard des enfants qu'elle a elle-même exclu de son système scolaire, avant de les faire grandir dans les rues de Mayotte, lui en coûteraient relativement moins.

Pourquoi cette France continue-t-elle d'agir ainsi ?

Cherche-t-elle le salut de ce pays ou court-elle après ses propres enjeux, au point d'en oublier le respect et la quiétude des autres ? La population comorienne a besoin de se reconstruire une destinée. A quelques mois des prochaines échéances électorales, elle ne peut se permettre de s'enfoncer dans une crise permanente et inattendue, malgré ses aspects factuels et immédiats.

Nous exigeons une réponse. Nous demandons par ailleurs que cette question française dans l'archipel soit ramenée dans les instances internationales. Nous pensons que notre présence à la tête de l'Union africaine devrait être l'occasion de relancer le débat à l'international, sous peine d'avoir d'énormes comptes à rendre aux générations futures de ce pays. La question de l'intégrité territoriale de ce pays doit absolument trouver des réponses tangibles et définitives.

Ce qui revient à poser la question de la décolonisation inachevée de l'archipel.

Anissi Chamsidine

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,308,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,64,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,113,Abdourahamane Cheikh Ali,104,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2134,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1631,Ahmadou Mze,87,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,203,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,120,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,415,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1227,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,53,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8809,Daoud Halifa,231,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,176,Dini NASSUR,149,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1650,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3309,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1623,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,830,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,475,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2649,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1631,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,209,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,423,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,6049,Publication Article,1,Rafik Adili,49,SAID HALIFA,22,Said HILALI,101,Said Yassine S.A,173,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,53,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1192,Tribune libre,4782,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: «Nous ne pouvons pas cautionner la décision de reprendre les expulsions entre Mayotte et Anjouan»
«Nous ne pouvons pas cautionner la décision de reprendre les expulsions entre Mayotte et Anjouan»
«Nous ne pouvons pas cautionner la décision de reprendre les expulsions entre Mayotte et Anjouan» En effet, ce serait se positionner contre le princip
https://blogger.googleusercontent.com/img/b/R29vZ2xl/AVvXsEg3S_Hq1uoAd3DsKty6mH0mbZM--XeArkRCPLSY7-HDuApfeUdNHjayQsCSD-VpAUbuPp8ieDYkpAqYPQNFMYyR06pxkXBnPi0r0NMUvFpJq-nAg8kdeEuYj9IOwDm6V6gqytE3ke7wv4Q46c2GUUaxuau-Nf_A9sV_N4VU29EByMbu3J59cs2alfd-/w320-h178/cha.png
https://blogger.googleusercontent.com/img/b/R29vZ2xl/AVvXsEg3S_Hq1uoAd3DsKty6mH0mbZM--XeArkRCPLSY7-HDuApfeUdNHjayQsCSD-VpAUbuPp8ieDYkpAqYPQNFMYyR06pxkXBnPi0r0NMUvFpJq-nAg8kdeEuYj9IOwDm6V6gqytE3ke7wv4Q46c2GUUaxuau-Nf_A9sV_N4VU29EByMbu3J59cs2alfd-/s72-w320-c-h178/cha.png
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2023/05/nous-ne-pouvons-pas-cautionner-la.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2023/05/nous-ne-pouvons-pas-cautionner-la.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières