Anjouanais, libérons-nous de la dictature d’Azali !

Depuis quelques années, nous sommes confrontés à de graves souffrances causées par les agissement.Anjouanais, libérons-nous de la dictature d’Azali !

Anjouanais, libérons-nous de la dictature d’Azali !

Anjouanais, libérons-nous de la dictature d’Azali !


Depuis quelques années, nous sommes confrontés à de graves souffrances causées par les agissements égoïstes et opportunistes d’une infime minorité de quelques individus de notre île. Ces personnes ont choisi de pactiser pour un soutien politico-électoraliste avec l’ogre sanguinaire et criminel Azali, dans le seul but de s’attirer ses faveurs et de profiter de ses actions mafieuses. Cette politique de « ventre » a eu pour conséquence directe la détresse et le désastre que nous subissons.

Il est indéniable que l'avidité de pouvoir et d'intérêts égoïstes de certains individus originaires d'Anjouan, et leur politique court-termiste, visant à maximiser leurs propres avantages immédiats et à poursuivre des gains financiers personnels au détriment de l'intérêt général, sont à l'origine de nos malheurs actuels.

Il est important de noter que la tragique situation actuelle de crimes en tous genres, de repressions, persécutions, gabegies et corruptions à tous azimuts érigés en projet de société… etc., affecte tous les peuples de notre archipel, les peuples des îles de Mohéli et Ngazidja-Comore, bien que touchés dans une moindre mesure, éprouvent également les conséquences. Excepté le peuple de Mayotte.

Pour les moins informés de la réalité dans notre île, qu’ils ne s’y méprennent pas : si l’ogre sanguinaire Azali se permet de pavaner et de déambuler en toute quiétude dans les rues de nos villes, c’est par le fait que ses nervis et sbires imposent un climat de peurs, de suspicions, d’intimidations et de violences sur les populations. Aussi, il est important de ne pas se tromper sur la réalité : une grande partie de ceux qui vont l’accueillir à l’aéroport de Ouani, en transe et en danse de déhanchement, ce sont ses obligés et les faibles d’esprits corrompus. Il s’agit là d’une minorité d’individus qui ne représente pas le peuple anjouanais. Ces derniers sont souvent achetés avec les biens mal acquis du dictateur et de sa clique. Cela les rend encore plus indignes et lâches. Ils ont vendu leur âme au diable.

Comment nous extirper de la dictature actuelle, et de l'élite suprématiste et ethnocentriste de Ngazidja-Comore, qui nous méprise ?


Faisons face déjà à nos peurs et à nos méfiances les uns envers les autres en comprenant que le malheur ne touche pas seulement les autres, mais qu'il peut nous frapper nous-mêmes, nos enfants et nos parents. Il ne faut pas attendre que le malheur nous touche personnellement pour réagir.

Il est crucial que nous unissions nos forces dès maintenant pour surmonter cette tragique situation qui nous assaille tous et qui nous pousse à chercher refuge à l'étranger en hypothéquant notre vie sur des embarcations de fortune lors des traversées du bras de mer qui nous sépare de Mayotte.

Aussi, il est essentiel de mettre de côté nos différends personnels entre individus ou groupes, qu'ils soient locaux, familiaux ou régionaux, et de surmonter nos rancœurs enfantines, et en nous unissant en tant qu'unité solidaire, en tant qu'organisation de combat ayant pour objectif de libérer notre île et d’exiger une refondation du système politico-Constitutionnel. Ainsi, nous pourrons mener efficacement notre résistance au dictateur et à ses acolytes. Sans cette solidarité, nous continuerons de sombrer dans l'abîme sans jamais réussir à en sortir.

Et dorénavant, ne plus jamais nous engager dans des pactes qui pourraient s'avérer préjudiciables pour notre peuple, et à ne jamais faire confiance aux élites politiques de Ngazidja-Comore qui sont prompts à nous trahir à la moindre occasion et à renier leurs engagements et leurs signatures.

Si une alliance est inéluctable, il est important de nous concentrer sur un projet visant à préserver notre droit à la souveraineté insulaire et celui de choisir librement nos responsables politiques et à prendre nos propres décisions politico-économiques sans interférence extérieure.

Enfin, la souveraineté du peuple d’Anjouan est un concept fondamental qui doit être promu et absolument défendu !

  • Notre seule conviction est que, seule une union d’États souverains, est l’assurance d’un développement harmonieux et durable dans nos îles.
  • La création d’une union des États souverains, est le meilleur moyen de promouvoir la paix, la sécurité et la prospérité pour notre peuple ainsi que pour ceux des autres îles de notre archipel.
  • Notre détermination à promouvoir la coopération et le dialogue entre les États membres de l’Union, vise à renforcer la solidarité et la cohésion entre les peuples de notre archipel.

En travaillant ensemble, les différents États peuvent partager leurs connaissances et leurs ressources, et se soutenir mutuellement pour atteindre des objectifs. Cela peut également aider à prévenir les conflits et à promouvoir la stabilité dans notre archipel.

Prenons note de cette mise en garde importante :


Les valeurs et principes fondamentaux de l'élite politique de Ngazidja-Comore incluent l'ethnocentrisme, le suprémacisme, l'hégémonie, la manipulation, l'hypocrisie, la lâcheté, le mensonge et la duperie, ainsi que le mépris pour les Anjouanais"

Azali, l’incarnation du suprémacisme et de l'ethnocentrisme, le clown cynique et la risée du monde, est le leadership suprême de cette élite politique de Ngazidja-Comore.

Il est également important de souligner que ces valeurs et principes ont conduit cette élite à adopter une stratégie de déstabilisation et de division des Anjouanais, bien avant la proclamation de l’indépendance des Comores le 6 juillet 1975.

Le putsch anti-anjouanais du 3 août 1975, était une des manifestations évidentes de la volonté de cette élite politique de déstabiliser et de diviser les Anjouanais, mais ces tendances ont été encore plus manifestes lors des événements préparatoires au putsch anti-anjouanais du 30 avril 1999, encore une fois pour le même Azali, qui ont été décrits comme l'épisode de "Drimu ou Vuriaba".

Et depuis l'avènement de cette souillure d’Azali au pouvoir, ces tendances ont continué à se manifester, en décuplant l'hégémonie sur Anjouan, les inégalités, le mépris pour les Anjouanais, et en Consolidant le centralisme outrancier de l'État comorien qui ne profite qu'à l'île de Ngazidja-Comore, tout en se désintéressant totalement des préoccupations légitimes des peuples de notre archipel.

La dictature actuelle se nourrit de ces valeurs et principes qui perpétuent l'injustice et la discrimination envers les Anjouanais et ne fait qu'accroître les inégalités et les tensions entre les îles.

Le concept de l'Union des États souverains est une forme constitutionnelle qui pourrait être adaptée à notre insularité car, il permet une organisation de l'Etat qui tient compte de la complexité de notre géographie insulaire. Cela pourrait garantir à chacune de nos îles de conserver son autonomie et sa souveraineté tout en étant unies dans un même ensemble.

Anjouanais, notre liberté d’exister et notre droit à la souveraineté insulaire, sont des valeurs fondamentales qu’on arrache par la lutte et personne d’autre que nous, le ferra à notre place !

À bas l’Union maléfique des Comores !
Vive l’État souverain d’Anjouan !

Anli Yachourtu JAFFAR
Le 12 janvier 2023

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,89,Abdou Elwahab Msa Bacar,60,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,95,Abdourahamane Cheikh Ali,70,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2044,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1526,Ahmadou Mze,74,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,193,Ali Moindjié,75,Anli Yachourtu,80,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,414,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1145,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,50,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8348,Daoud Halifa,218,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,129,Dini NASSUR,142,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1577,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3245,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1575,Hamadi Abdou,448,High Tech,822,Ibrahim Abdou Said,7,Idriss Mohamed Chanfi,437,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,149,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2507,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1606,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,197,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,422,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5671,Publication Article,1,Rafik Adili,48,SAID HALIFA,22,Said HILALI,78,Said Yassine S.A,168,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,816,SOILIHI Ahamada Mlatamou,50,Toufé Maecha,447,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1146,Tribune libre,4630,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Anjouanais, libérons-nous de la dictature d’Azali !
Anjouanais, libérons-nous de la dictature d’Azali !
Depuis quelques années, nous sommes confrontés à de graves souffrances causées par les agissement.Anjouanais, libérons-nous de la dictature d’Azali !
https://blogger.googleusercontent.com/img/b/R29vZ2xl/AVvXsEjQwj6pVWGIdpV3C9z7yZoKKP4OXSoBTmW7IPTyhGbi1gai5JCM3m5FuK3y3WF5pnweYqI0e3B3ylwS6Ce7AiU6kIwBu1WbXeFO3_xcW8199McjdvNEUpewGRFAXbEkHcbTXpmr9SoOTQcODPXgrc0wXwUfHviKHo1rvGkpfxJsG5yyYY1ViusDH4lx/w320-h257/Anli.jpg
https://blogger.googleusercontent.com/img/b/R29vZ2xl/AVvXsEjQwj6pVWGIdpV3C9z7yZoKKP4OXSoBTmW7IPTyhGbi1gai5JCM3m5FuK3y3WF5pnweYqI0e3B3ylwS6Ce7AiU6kIwBu1WbXeFO3_xcW8199McjdvNEUpewGRFAXbEkHcbTXpmr9SoOTQcODPXgrc0wXwUfHviKHo1rvGkpfxJsG5yyYY1ViusDH4lx/s72-w320-c-h257/Anli.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2023/01/anjouanais-liberons-nous-de-la.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2023/01/anjouanais-liberons-nous-de-la.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières