Nouvel an 2021 : Discours du président Azali

Allocution de Son Excellence Monsieur AZALI Assoumani, Président de l’Union des Comores, A l’occasion du Nouvel an 2021 Moroni, le 31 décemb...


Allocution de Son Excellence Monsieur AZALI Assoumani, Président de l’Union des Comores, A l’occasion du Nouvel an 2021

Moroni, le 31 décembre 2020

Comoriennes, Comoriens, 
Mes Chers Compatriotes,

Alors que 2020 s’achève et que commence le nouvel an, il m’est fort agréable de vous souhaiter une bonne et heureuse année 2021 et de vous adresser, à toutes et à tous, à l’intérieur du pays et dans la Diaspora, mes meilleurs vœux de bonne santé, de bonheur, de réussite et de bien-être, pour vous-mêmes, vos familles et toutes celles et tous ceux qui vous sont chers.

Que l’année 2021, soit pour notre pays, synonyme de paix, de sécurité, de concorde nationale, de cohésion sociale, de progrès et de prospérité.

Je joins mes prières aux vôtres, pour qu’Allah accorde Sa grande miséricorde à tous ceux qui nous ont quittés en 2020 ou avant, notamment les figures emblématiques représentatives de notre pays qui nous ont dispensé l’éducation morale et le savoir, qui ont lutté avec leurs compagnons pour l’indépendance de notre pays, la paix, la sécurité et le bien-être de sa population ou qui furent parmi les notables, les gardiens de nos traditions, de nos us et coutumes.

Je formule également mes meilleurs vœux à nos frères et sœurs et nos amis ressortissants étrangers qui résident en Union des Comores, pour eux-mêmes, leurs familles et leurs pays respectifs

Que l’année 2021, apporte la paix et la liberté à tous ceux qui en sont privés à travers le monde et ouvre des issues aux peuples dont les pays sont victimes d’occupation illégale, de violence, de guerre et de terrorisme. 

Que l’année nouvelle soit pour tous les pays, celle où le monde aura vaincu la COVID-19 et maitrisé ses méfaits.

Mes Chers Compatriotes, 

L’année 2020 a été, pour notre pays, celle de la mise en œuvre des résultats de la Conférence des Partenaires au Développement des Comores (CPAD), qui s’est tenue à Paris, les 2 et 3 décembre 2019, au siège de la Banque Mondiale, sous le parrainage de la France et de la Banque Mondiale, à qui je renouvèle mes remerciements les plus sincères.

Cette Conférence a ouvert pour notre pays de grandes et belles perspectives qu’il nous fallait concrétiser par la mobilisation des fonds, annoncés à Paris, à hauteur de 4,3 milliards de dollars, par les partenaires bi et multilatéraux de notre pays et le secteur privé qui ont manifesté un intérêt croissant à investir dans l’économie comorienne et contribuer à la réalisation de nos projets phares, structurants et sectoriels prioritaires.

Toutefois, comme vous le savez tous, la Covid-19 s’est invitée et a plombé, voire paralysé, l’économie mondiale.

Ainsi, la mobilisation et la meilleure allocation des ressources, le pilotage des stratégies de développement, et l’exécution optimale des projets présentés à la CPAD, requièrent l’implication de nous tous, acteurs politiques, société civile et surtout, les structures déjà mises en place pour le suivi de cette Conférence. 

Aussi, pour les trois prochaines années (2021-2023), le Haut Conseil de Suivi, mettra-t-il l’accent, sur la mobilisation des fonds destinés au financement de ces projets.

Les six projets Phares évalués à plus de 1,7 milliards d’Euros concernent les secteurs du Tourisme, de l’Energie, des Infrastructures des Transports Maritime et Aériens, de l’administration et de la construction du Centre Hospitalier et Universitaire El-Maarouf.

Dans le domaine du tourisme, deux grands opérateurs sont déjà à pied d’ouvre, pour les programmes du tourisme balnéaire à la grande-Comore, de l’agrotourisme à Anjouan et de l’écotourisme à Mohéli. 

Dans cette première phase, les projets Structurants présentés à la CPAD, sont programmés et concernent les secteurs de la Finance, de l’urbanisation, des infrastructures routières, de l’agriculture, de la pêche et de l’élevage, de l’environnement, de la gouvernance et du numérique.

En ce qui concerne les infrastructures routières, le programme 2020 a été exécuté. 

Il suffit de visiter nos iles et nos régions, pour constater de visu les travaux de construction, de réhabilitation et d’entretien des routes et des voiries urbaines, d'aménagement et d'extension des réseaux urbains.

Ainsi, en fin d’année 2020, nous comptabilisons 270 km de nouvelles routes construites ou en cours de réhabilitation, sur l’ensemble des trois iles. 

Dans le secteur des infrastructures portuaires, les ports de Moroni, de Mutsamudu et de Fomboni, sont considérés comme prioritaires afin d’augmenter le trafic maritime et surtout faciliter la circulation des personnes et des biens, d’ici 2025. 

Notre ambition est de faire du port de Mutsamudu un hub régional de porte-conteneurs accompagné de la mise en valeur du potentiel économique des autres iles. 

Par ailleurs, le projet Facilité emploi, que j’ai lancé en juillet dernier, enregistre dores-et-déjà ses premiers résultats.

En effet, la sélection des ONG pour l’exécution de projets ayant pour objectif la création d’emplois et la consolidation d’activités professionnelles en milieu rural, est déjà réalisée.

Ainsi, 4 projets dont la signature des conventions de financement est prévue pour ce mois de janvier 2021, ont été sélectionnés dans les secteurs de la pêche, de la transformation des produits halieutiques, de l’accompagnement des jeunes et des femmes à l’insertion dans le secteur agricole en milieu rural, de l’agriculture durable, de la conservation et la valorisation touristique du patrimoine naturel et architectural.

Ces projets généreront plus de 523 emplois dont 389 pour les femmes. 

La relance prochaine, de la société de pêche, ouvre également des perspectives pour la création de plus d’un millier d’emplois.

Dans le secteur de la santé, la Construction du nouvel hôpital El Maarouf a déjà atteint près de 20% de réalisation ses travaux. 

Mes chers compatriotes, 

L’année 2020 a été aussi, celle de la plus grave crise sanitaire qui ait frappée le monde à ce jour. 

Comme partout dans le monde, la Covid-19 a mis à rude épreuve notre économie et impacté négativement sur la croissance. 

Ainsi, des pays qui s’étaient engagés lors de conférence de Paris ont connu un recul de leur propre économie.

Nous avons dû alors nous adapter, pour palier à la baisse de l’activité, la baisse des importations et des exportations et le recul des investissements directs étrangers.

C’est pourquoi, le Gouvernement devait donc continuer les réformes tout en veillant à protéger notre pays et sa population des conséquences de la pandémie. 

Des mesures économiques et financières ont été prises pour accompagner les opérateurs économiques et les entreprises publiques

Les mesures énergiques, de précaution et prévention, prises pour éviter la propagation du virus dans notre pays, ont porté leurs fruits.

Ainsi, nous avons pu rouvrir nos frontières, lever progressivement les mesures et les restrictions des rassemblements liés aux prières collectives, aux festivités et aux mariages et rouvrir nos madrassats, nos écoles, nos collèges, nos lycées, notre Université et nos centres et aires sportifs.

Je tiens ici, à saluer de nouveau, le travail formidable réalisé par le Cadre de Gestion et de Coordination de la Crise de la Covid-19 et renouveler la gratitude de la Nation, aux professionnels de santé, aux forces de l’ordre et de sécurité, aux Ulémas, aux notables et à l’ensemble de la population, pour leur action et l’engagement dont ils ont su faire preuve, pour obtenir les bons résultats enregistrés dans la lutte contre l’entrée et la propagation du COVID-19 dans notre pays.

Nous aurons besoin de l’élan et de l’engagement ainsi pris par toutes et tous, pour maintenir et renforcer le respect des décisions prises, des consignes données et des gestes barrières.

En effet, nous devons à tout prix, tout mettre en œuvre, pour empêcher une autre vague de la pandémie, comme cela est malheureusement arrivé à de nombreux pays.

Les alertes venues de Mwali cette dernière semaine, nous incitent à une vigilance encore plus accrue. 

C’est ainsi qu’un Conseil interministériel y a déjà été consacré et que je me suis déplacé dans l’Ile avec le Gouvernement pour dynamiser les autorités insulaires et les équipes sanitaires sur place, en vue d’une riposte rapide, afin de circonscrire une recrudescence de cette épidémie.

Mes chers compatriotes, 

En ce qui concerne la gestion budgétaire, la mobilisation des ressources intérieures s’est affaiblie, en raison du ralentissement de plusieurs activités économiques et suite aux mesures d’allégements fiscaux prises par le Gouvernement en faveur de nos opérateurs économiques. 

Toutefois, comme je vous l’ai dit, les programmes d’investissements stratégiques du Gouvernement ont continué en 2020 en dépit de cette pandémie.

En 2021, nous continuerons nos efforts, d’une part pour maintenir la régularité des salaires des Agents de l’État et, d’autre part, pour poursuivre, sur fonds propres, la mise en œuvre de certains nos projets de développement. 

Mes chers compatriotes 

Nous constatons tous ces derniers temps, la crise de l’énergie que nous vivons tous dans l’ensemble du pays.

Des mesures rigoureuses seront prises incessamment en vue de soutenir les efforts déployés pour la production d’énergie et la fourniture régulière d’électricité à la population, en y mettant les moyens nécessaires, à l’exemple du lancement récent, des centrale solaires de Pomoni et de Foumbouni, et bientôt, à Mwali, pour apporter des solutions pérennes, dans les plus brefs délais. 

Je demande l’appui et l’accompagnement de tous.

Nous poursuivrons également, les immenses progrès réalisés dans le cadre de l’assainissement des finances publiques, pour garder les atouts qui ont permis aux Comores, d’être reclassé par la Banque Mondiale et de passer des Pays les Moins Avancés aux Pays à Revenus Intermédiaires.

Ce classement s’est en effet justifié notamment par les performances économiques que nous avons enregistrées ces dernières années et qui ont permis la relance de la croissance économique qui avait atteint 3,8% en 2018, contre 1,1% en 2015.

Néanmoins, le secteur primaire, notamment l’agriculture, a bien tenu, en 2020 malgré la crise sanitaire et le passage du cyclone Kenneth en 2019. 

Toutefois, bien qu’une reprise de l’activité soit ainsi observée au cours des trois derniers mois, le niveau de la demande, notamment celle de la consommation des ménages reste toujours faible par rapport à celle de 2019. 

Mes chers compatriotes, 

Malgré tous ces aléas, nous avons également vécu de grands moments en 2020, d’abord avec l’installation en mai, du Conseil Supérieur de la Magistrature. 

En effet, cette institution importante est venue pour la première fois dans notre pays, parachever nos institutions judiciaires et, ainsi renforcer l’édification de l’état de droit et la démocratie ainsi que la protection des droits de tous les citoyens.

Le rapport annuel sur la situation des droits de l’Homme aux Comores pour 2019-2020, qui m’a été officiellement remis le 10 décembre dernier par la Commission Nationale des Droits de l’Homme et des Libertés (CNDHL), a aussi bien marqué la fin de l’année dans notre pays.

Je renouvèle mes encouragements et mes remerciements, à cette Commission, pour son travail rigoureux et pour ses propositions pertinentes pour redresser les inégalités, rendre effectifs les droits, en prévenir les violations et perfectionner la législation en la matière. 

Nous avons également vécu, des jours merveilleux, d'émotion et de communion en 2020, grâce au talent, au courage et à la persévérance des Cœlacanthes, qui, en s’imposant parmi les meilleures équipes africaines, ont fait honneur à tout le peuple comorien.

Comme vous tous, je continuerai à soutenir les Verts, sans réserve et à leur apporter mon appui et celui du Gouvernement à leur parcours sportif, qui est aussi l’expression de leur profond patriotisme.

Les belles victoires des Cœlacanthes qui placent notre pays, désormais 6ème en Afrique, dans les conditions d’accéder à la phase finale des éliminatoires de la Can 2021 ont prouvé à la Nation dans son ensemble, et tout particulièrement à nos jeunes, que rien n'est impossible et qu'on peut aller au bout de nos rêves par l'amour de ce que l'on fait, le travail collectif et la solidarité.

Je saisis cette occasion, pour encourager et féliciter le Coach de notre équipe nationale, Amir Abdou qui figure parmi les 3 meilleurs entraîneurs de l'année ; une reconnaissance bien méritée.

Mes chers compatriotes.

Sur le plan politique, l’Etat a assumé ses responsabilités et continué en 2020, à œuvrer pour plus d’apaisement, de sérénité et la concorde, dans notre pays éprouvée par la période pré et postélectorale difficile de 2019.

Nous avons ainsi consolidé le dynamisme de notre démocratie, à travers la tenue d’un double scrutin législatif et communal, financé par l’Etat, tout comme l’ont été les Assises Nationale en 2018 et les élections présidentielles et des Gouverneurs en 2019.

Je saisis cette opportunité, pour féliciter le travail exceptionnel accompli par l’Assemblée nationale qui d’achever sa session.

Aujourd’hui, je tends à nouveau une main fraternelle et je renouvèle à vous toutes et tous, mes chers compatriotes et notamment, à vous, mes frères et sœurs de l’opposition, mon appel à l’unité.

Dans nos divergences et la diversité de nos opinions, unissons-nous sur l’essentiel, pour relever les défis, surtout de la paix, de la sécurité et de la concorde qui sont les bases du développement de notre pays et du bien-être de sa population.

Mes chers compatriotes, 

Nous débutons la nouvelle année, plus que jamais déterminés à poursuivre notre vision, d’un pays émergent et d’une société juste, démocratique et solidaire, en mettant en œuvre le Plan de Développement Intérimaire 2020-2024 issu du Plan Comores Emergentes, qui se concentre sur la création d'emplois, l'investissement, la formation et le renforcement des capacités, en vue de relancer l'économie comorienne.

Ainsi, 2021 sera InshaAllah, l’année où nous continuerons la réalisation de nos projets, plus particulièrement la formation, l’insertion professionnelle et l’emploi des jeunes.

Toutefois, les ressources les plus précieuses de notre pays, restent, comme je le dis souvent, la paix, la sécurité et la stabilité, dans l’unité, le dialogue et la concertation.

Ce sont des conditions sine-qua-non du développement et de la démocratie dans notre pays.

Je vous demande alors d’œuvrer ensemble avec moi, mes chers compatriotes, pour les maintenir, voire, les consolider.

Plus que jamais, je compte sur vous pour continuer à m’accompagner, afin que nous puissions relever ces défis ensemble.

Je vous souhaite à nouveau, à toutes et à tous, mes Chers Compatriotes, une très bonne et heureuse année 2021. 

Que Dieu bénisse notre pays InshaAllah.

Je vous remercie.
Beit-salam

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,91,Abdou Ada Musbahou,88,Abdou Elwahab Msa Bacar,55,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,80,Abdourahamane Cheikh Ali,27,Aboubacar Ben SAID SALIM,42,Actualité Sportive,1835,Adinani Toahert Ahamada,30,Afrique,1487,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,189,Ali Moindjié,68,Anli Yachourtu,75,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,411,Biographie,1,Chacha Mohamed,44,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1004,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,48,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,7537,Daoud Halifa,194,Darchari MIKIDACHE,195,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,130,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1442,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3098,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1528,Hamadi Abdou,443,High Tech,817,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,373,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,146,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,105,Mayotte,2384,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,458,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1587,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,172,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,422,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5318,Publication Article,1,Rafik Adili,43,SAID HALIFA,22,Said HILALI,63,Said Yassine S.A,163,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,813,SOILIHI Ahamada Mlatamou,47,Toufé Maecha,444,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1053,Tribune libre,4464,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Nouvel an 2021 : Discours du président Azali
Nouvel an 2021 : Discours du président Azali
https://1.bp.blogspot.com/-exY_2_0NItk/X-4i82vXJUI/AAAAAAAAJ9I/IUJy6gr5oVM4snW7F9DdFJo7i0qP6KKaQCLcBGAsYHQ/s320/DA937308-ED18-4565-B327-89D2BFFA8222.jpeg
https://1.bp.blogspot.com/-exY_2_0NItk/X-4i82vXJUI/AAAAAAAAJ9I/IUJy6gr5oVM4snW7F9DdFJo7i0qP6KKaQCLcBGAsYHQ/s72-c/DA937308-ED18-4565-B327-89D2BFFA8222.jpeg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2020/12/nouvel-discours-du-president-azali.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2020/12/nouvel-discours-du-president-azali.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières