Coronavirus : à Mayotte, des dépouilles à risque

Désinfection de fret à destination de Mayotte. Photo d'illustration Valérie Koch. Sipa Les pouvoirs publics peinent à organiser la ...

Désinfection de fret à destination de Mayotte. Photo d'illustration Valérie Koch. Sipa
Les pouvoirs publics peinent à organiser la gestion des corps des défunts potentiellement contaminés.

Son corps a été manipulé, sans housse de protection, par les salariés de la Société de transport posthume de Mayotte (STPM), et sans doute embrassé par sa famille le 17 avril à Mamoudzou, préfecture de l'ile. Or la défunte, décédée à l’hôpital, était hautement contagieuse, puisque atteinte du Covid-19. Mais ni la morgue ni les proches n’avaient été avertis de son état.

Pour Christian Patrimonio, l’avocat qui représente la STPM, ses clients auraient subi «une exposition médicalement avérée au risque de contamination». Le certificat de décès énonçait qu’il n’y avait «pas lieu de mise en bière immédiate», comme l’exigent pourtant les mesures nationales en cette période d’épidémie. Il a fallu un second document pour que la nécessité d’un cercueil hermétique soit reconnue afin d’acheminer le corps en métropole, où la défunte souhaitait être enterrée. 

Les plaignants ont déposé une requête contre l’agence régionale de santé (ARS) et le préfet de Mayotte, qui n’auraient pas pris les mesures adaptées. L'ile, en zone rouge, est le seul de France à être encore soumis au confinement de sa population. Le tribunal administratif ayant rejeté la requête, le Conseil d’Etat a été saisi en appel.

«L’usage du cercueil est quasi inexistant»


Cette affaire met en lumière la difficulté des pouvoirs publics à organiser la gestion des dépouilles à Mayotte, alors que l’Insee enregistre une hausse des décès de 40% en mars par rapport à la même période en 2019. Dans un territoire où plus de 90% de la population est de confession musulmane, les rites d’enterrement compliquent encore la tâche. La loi d’urgence sanitaire impose la mise en bière (dans un cercueil) et interdit le toilettage des corps. 

Or, à Mayotte, les familles récupèrent la dépouille dans les heures qui suivent la mort, lavent le corps, l’enveloppent dans un simple linceul et l’enterrent. «C’est très compliqué à expliquer aux familles, reconnaît Christophe Blanchard, directeur des affaires générales du centre hospitalier de Mayotte. L’usage du cercueil est quasi inexistant ici.» Des attroupements se sont formés à plusieurs reprises lorsque la morgue s’est présentée au domicile des familles pour récupérer les corps.

Même si les dignitaires religieux ont officiellement recommandé aux fidèles d’adapter leur pratique, les gestes barrières ne sont toujours pas appliqués. Assani Abdou, président de la mosquée Mkafeni, à Tsingoni, sur la côte ouest de Mayotte, assure certes que les employés recourent désormais «à un petit tractopelle» pour les enterrements, au lieu de creuser à la main. Mais il admet qu’il y a toujours «beaucoup de monde» et que les corps sont simplement enveloppés, sans la protection d’un cercueil...

Le coût est aussi un obstacle : comment faire accepter aux 84% d’habitants vivant en dessous du seuil de pauvreté de débourser désormais entre 1 500 et 3 000 euros pour un cercueil, qu’ils considèrent comme inutile ? Estelle Youssouffa, présidente du Collectif des citoyens de Mayotte (à l’origine du mouvement social du printemps 2018), balaie ces arguments : selon elle, il faut appliquer la loi française, un point c’est tout. «Les hauts fonctionnaires de passage à Mayotte récitent les poncifs de pseudo-spécificité locale pour masquer leur incurie», accuse-t-elle. La militante ultranationaliste demande que l’Etat français prenne en charge le prix des cercueils : «Quand on trouve 2 millions d’euros pour l’aide alimentaire aux Comoriens en situation irrégulière, on ne peut faire preuve de radinerie face aux familles endeuillées.»

Par Laurent Decloitre correspondant à la Réunion de ©Liberation.com

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,82,Abdou Elwahab Msa Bacar,42,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,69,Abdourahamane Cheikh Ali,18,Aboubacar Ben SAID SALIM,39,Actualité Sportive,1693,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1456,AHMED Bourhane,237,Akram Said Mohamed,65,Ali Mmadi,183,Ali Moindjié,62,Anli Yachourtu,72,Assaf Mohamed Sahali,31,Ben Ali Combo,409,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,907,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,33,Cookies,1,Culture et Société,6694,Daoud Halifa,185,Darchari MIKIDACHE,195,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,111,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1307,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3005,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,340,France,1476,Hamadi Abdou,440,High Tech,801,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,301,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,137,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,101,Mayotte,2248,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,456,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1564,Moudjahidi Abdoulbastoi,31,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,158,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,421,PERSONNALITÉS COMORIENNES,138,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5052,Publication Article,1,Rafik Adili,42,SAID HALIFA,22,Said HILALI,59,Said Yassine S.A,141,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,803,SOILIHI Ahamada Mlatamou,41,Toufé Maecha,444,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,987,Tribune libre,3983,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Coronavirus : à Mayotte, des dépouilles à risque
Coronavirus : à Mayotte, des dépouilles à risque
https://1.bp.blogspot.com/-V5a_mnU3OM0/Xr7XhwiO5ZI/AAAAAAAAFcs/y64trcGwXQMXVYzN0WXfp34RJAe0EsdlwCLcBGAsYHQ/s640/lib.jpg
https://1.bp.blogspot.com/-V5a_mnU3OM0/Xr7XhwiO5ZI/AAAAAAAAFcs/y64trcGwXQMXVYzN0WXfp34RJAe0EsdlwCLcBGAsYHQ/s72-c/lib.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2020/05/coronavirus-mayotte-des-depouilles.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2020/05/coronavirus-mayotte-des-depouilles.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières