Mozambique: le bilan du cyclone Kenneth monte à 38 morts dans le nord inondé

Des habitants poussent une voiture à Mazive, pendant des inondations au Mozambique après le passage du cyclone Kenneth, le 28 avril 2019 a...

Des habitants poussent une voiture à Mazive, pendant des inondations au Mozambique après le passage du cyclone Kenneth, le 28 avril 2019 afp.com - Emidio Josine
Le bilan du passage du cyclone Kenneth sur l'extrême nord du Mozambique la semaine dernière s'est alourdi lundi à 38 morts, alors que la forte montée des eaux complique les efforts des secours pour venir en aide aux milliers de sinistrés.

Depuis plusieurs jours, la ville de Pemba, capitale de la province du Cabo Delgado, et ses environs sont noyés sous de fortes précipitations liées au cyclone qui ont inondé plusieurs de ses quartiers, coupé de nombreuses routes ou détruit des cultures.

Les secours ont profité lundi matin d'une brève accalmie pour faire décoller un avion à destination de l'île touristique d'Ibo, dont plus de 90% des habitations ont été détruites par Kenneth.

"Nous avons réussi a affréter un vol avec du riz, des biscuits et d'autres provisions du Programme alimentaire mondial (PAM)", a déclaré un porte-parole du Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations unies (Ocha), Saviano Abreu.

"Mais malheureusement les conditions météo changent très vite et ont menacé l'opération. Il pleut à nouveau et le second vol a été annulé", a-t-il ajouté.

Le cyclone Kenneth a touché jeudi la côte du Cabo Delgado avec des vents approchant les 300 km/h et de très fortes pluies, six semaines à peine après le passage dévastateur à un millier de kilomètres plus au sud du cyclone Idai.

Mi-mars, Idai avait touché de plein fouet la deuxième ville du pays Beira (centre), avant de continuer sa route au Zimbabwe. Le cyclone a provoqué la mort d'un millier de personnes et fait des centaines de milliers de sans-abri dans ces deux pays.

Selon le nouveau bilan publié lundi par l'Institut mozambicain de gestion des situations d'urgence (INGC), Kenneth a fait à ce jour 38 morts, 39 blessés et détruit ou endommagé près de 35.000 habitations.

Les pluies persistantes provoquées par le cyclone constituent désormais la principale préoccupation.

- Sécurité alimentaire menacée -

A Pemba, les rues du quartier pauvre de Piquite sont noyées depuis dimanche. "L'eau est entrée dans la maison jusque dans la cour", a témoigné à l'AFP un de ses habitants, Sumala Cabila.

"S'il continue à pleuvoir, on ne sait pas trop ce qu'on va bien pouvoir faire", a poursuivi le jeune homme de 23 ans dans sa véranda envahie par le sable et la boue. "Alors on va attendre et voir ce qui se passe..."

Les autorités locales ont réquisitionné des écoles, des églises et des gymnases pour accueillir jusqu'à 4.500 déplacés.

Selon les chiffres des autorités mozambicaines donnés aux ONG, 200.000 personnes sont menacées à Pemba.

Selon l'Ocha, des militaires brésiliens ont réussi à évacuer environ 350 personnes menacées par la montée des eaux dans les villages de Natite, Chiguaguare, Mieze, ainsi que dans les quartiers de Jozina Machel et de Paquitequete à Pemba.

Les prévisions météo ne sont guère optimistes pour les jours à venir puisqu'elles anticipent un niveau de précipitations deux fois supérieur à celui qui a accompagné le cyclone Idai.

En plus de compliquer la distribution de l'aide d'urgence, les inondations menacent la sécurité alimentaire de nombreux habitants de la région puisqu'elles ont recouvert et détruit plus de 30.000 hectares de cultures, selon l'INGC.

"Le cyclone Kenneth a frappé à la fin de la saison des pluies, quand le niveau des rivières est déjà haut, ce qui a augmenté le risque de débordements", a souligné l'Ocha. "Les besoins humanitaires du Mozambique n'en finissent pas d'augmenter, ce qui nécessite une réponse humanitaire d'ampleur."

Avant de toucher le Mozambique, Kenneth a causé de gros dégâts sur l'archipel des Comores, où il a fait au moins trois morts et endommagé ou détruit 75.000 maisons.

Kenneth a aussi détruit près des deux-tiers des cultures vivrières dans ce pays pauvre de l'océan Indien. "Près de 80% de l'agriculture est sinistrée", a confié à l'AFP un haut fonctionnaire comorien. AFP

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,313,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,66,Abdou Elwahab Msa Bacar,38,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,58,Abdourahamane Cheikh Ali,15,Aboubacar Ben SAID SALIM,39,Actualité Sportive,1630,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1431,AHMED Bourhane,237,Akram Said Mohamed,65,Ali Mmadi,172,Ali Moindjié,57,Anli Yachourtu,71,Assaf Mohamed Sahali,29,Ben Ali Combo,406,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,797,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,28,Cookies,1,Culture et Société,6054,Daoud Halifa,183,Darchari MIKIDACHE,195,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,101,Djounaid Djoubeir,82,Economie et Finance,1199,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Est africain - Océan Indien,2899,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,339,France,1428,Hadji Anouar,15,Hakim Mmadi Malik,40,HALIDI IBRAHIM Farid,27,Hamadi Abdou,439,High Tech,792,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,270,IMAM Abdillah,17,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,130,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,96,Mayotte,2127,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,438,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,28,Monde,1517,Moudjahidi Abdoulbastoi,30,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,499,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,152,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,421,PERSONNALITÉS COMORIENNES,136,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4824,Publication Article,1,Rafik Adili,40,SAID HALIFA,22,Said HILALI,57,Said Yassine S.A,129,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,772,SOILIHI Ahamada Mlatamou,40,Toufé Maecha,435,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,929,Tribune libre,3012,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Mozambique: le bilan du cyclone Kenneth monte à 38 morts dans le nord inondé
Mozambique: le bilan du cyclone Kenneth monte à 38 morts dans le nord inondé
https://1.bp.blogspot.com/-yi1pVBCcAhw/XMci94FDqQI/AAAAAAACzfg/wfx9_jqrBg4WLD5EhCmhKYMy0SaSrxQzgCLcBGAs/s640/2607F59E-4EE0-43BA-8C63-60CCF0B62A70.jpeg
https://1.bp.blogspot.com/-yi1pVBCcAhw/XMci94FDqQI/AAAAAAACzfg/wfx9_jqrBg4WLD5EhCmhKYMy0SaSrxQzgCLcBGAs/s72-c/2607F59E-4EE0-43BA-8C63-60CCF0B62A70.jpeg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2019/04/mozambique-le-bilan-du-cyclone-kenneth.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2019/04/mozambique-le-bilan-du-cyclone-kenneth.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATEGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aao Sep Oct Nov Dec juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier.