Les morts d’hier : un drame national

Le pays n’a jamais connu lendemain électoral aussi bouillant. Même le troisième tour et les 104 % de 2016 n’avait pas conduit à des telle...

Le pays n’a jamais connu lendemain électoral aussi bouillant. Même le troisième tour et les 104 % de 2016 n’avait pas conduit à des telles extrémités. D’où la mesure des affrontements insensés d’hier aboutissant à la mort brutale de trois personnes à la force de l’âge.

Un drame national sans précédent. D’où l’appréciation du danger qui menace le pays si on n’y prend pas garde. D’où l’obligation d’interpeller les acteurs majeurs du pays, en premier lieu le président Azali et les chefs de l’opposition. 

On ne peut pas régner uniquement par la force. Même les dictatures les plus rudes se dotent de lois pour fonder leur barbarie. On ne peut pas afficher ouvertement son mépris du peuple sans frais. Car lorsqu’on refuse des assesseurs dans des bureaux de vote, lorsque les décomptes des voix ne se déroulent pas à la clôture du scrutin dans les bureaux de vote, lorsque les 4 PV réglementaires ne sont pas fournis aux institutions et aux candidats, c’est un mépris insolent et arrogant de proclamer des résultats et de les faire valider par des organes soumis. Une absence de crédibilité inacceptable. 

Ce passage en force sans fards ne peut que susciter de la révolte et nourrir toute sorte d’aventurisme. Les affrontements insensés du 28 mars nous en fournissent la preuve. Faut-il poursuivre sur cette voie ? Les 12 candidats peuvent-ils continuer « la désobéissance civile » comme ils l’ont fait jusqu’ici ou trouver d’autres moyens pour exprimer leur révolte ? Le pouvoir peut-il continuer à réprimer à grande échelle sans la moindre compassion ? Car les deux camps, chacun et ensemble, portent une lourde responsabilité dans ces trois morts que le peuple déplore. 

L’acteur principal c’est bien évidemment le pouvoir. Lui seul peut initier un vrai processus d’apaisement qui peut à la longue aboutir à une réconciliation. Pour sa part l’opposition doit intégrer la réalité du rapport de force et concéder aux compromis nécessaires à la restauration de la paix civile. Le pays doit passer à un nouveau cap. 

Pour ma part je tiens à m’incliner devant la mémoire des trois décès, leur rendre hommage, prier pour leur salut et présenter des condoléances aux familles, aux proches et au pays. « Plus jamais ça ». 

Une mention spéciale à Moutoui. Selon une version qui reste à confirmer, il n’était même pas impliqué dans les événements. Il travaillait au camp et se trouvait à son bureau au moment des tirs. Il était un ami proche, il menait un travail inestimable dans la vie sociale de Mitsamiouli et consacrait son temps à la jeunesse. Je pense à sa (notre) mère si affectueuse, à toute la famille et je retiens mes larmes. Une perte considérable et irréparable. 

Idriss(29/03/2019)

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,311,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,67,Abdou Elwahab Msa Bacar,38,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,58,Abdourahamane Cheikh Ali,15,Aboubacar Ben SAID SALIM,39,Actualité Sportive,1652,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1433,AHMED Bourhane,237,Akram Said Mohamed,65,Ali Mmadi,173,Ali Moindjié,57,Anli Yachourtu,71,Assaf Mohamed Sahali,30,Ben Ali Combo,407,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,808,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,30,Cookies,1,Culture et Société,6108,Daoud Halifa,183,Darchari MIKIDACHE,195,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,102,Djounaid Djoubeir,82,Economie et Finance,1224,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Est africain - Océan Indien,2909,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,339,France,1437,Hadji Anouar,15,Hakim Mmadi Malik,41,HALIDI IBRAHIM Farid,27,Hamadi Abdou,440,High Tech,795,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,272,IMAM Abdillah,17,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,131,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,96,Mayotte,2132,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,439,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,28,Monde,1519,Moudjahidi Abdoulbastoi,31,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,500,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,152,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,421,PERSONNALITÉS COMORIENNES,136,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4859,Publication Article,1,Rafik Adili,40,SAID HALIFA,22,Said HILALI,59,Said Yassine S.A,131,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,773,SOILIHI Ahamada Mlatamou,40,Toufé Maecha,437,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,929,Tribune libre,3036,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Les morts d’hier : un drame national
Les morts d’hier : un drame national
https://1.bp.blogspot.com/-gs357AA1szM/XJ3SAZX-w0I/AAAAAAACyzI/gBy2qqTqoRIOjZgY3jHRuoEGYBl1VOFtwCLcBGAs/s320/Troismorts.jpg
https://1.bp.blogspot.com/-gs357AA1szM/XJ3SAZX-w0I/AAAAAAACyzI/gBy2qqTqoRIOjZgY3jHRuoEGYBl1VOFtwCLcBGAs/s72-c/Troismorts.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2019/03/les-morts-dhier-un-drame-national.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2019/03/les-morts-dhier-un-drame-national.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATEGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aao Sep Oct Nov Dec juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier.