Comores : Le journaliste, vu par des intellectuels

Bien que certains voient ce monde comme monde d’évolution, en tout cas de haute technologie, certains aussi font le constat d’un monde au...

Bien que certains voient ce monde comme monde d’évolution, en tout cas de haute technologie, certains aussi font le constat d’un monde au déclin. Bien sûr de partout, on regrette le passé.

C’est quand la nostalgie s’invite. Des gouvernants, comme des ministres… dignes de ce nom, sont enregistrés dans le passé. Des années passent la chute des valeurs dans plusieurs domaines, s’impose. 

La politique, le foot, le niveau scolaire, le journalisme… tout comme les présidents, les gouverneurs et autres. Je campe sur le cas des Comores et je me focalise sur le métier du journalisme, au rabais. Un métier bien pullulé dans tous les quatre coins de l’archipel, et de partout où comoriens se trouvent. Ils sont nombreux à s’avoir donné le gout d’informer et d’investiguer. Donc ils sont importants, comme parfois inutiles. Ils sont intéressants comme parfois superflus.

« Naissance et évolution du journalisme »

Cela montre que le métier de journalisme ou la pratique de ce métier pénètrent les consciences et atteint le fond d’un grand monde. Et cette profession est en plusieurs formes, qui d’époque en époque se développent. Commençant par la presse écrite, celle-ci est venue avant l’audiovisuel… et puis les réseaux sociaux. Pour témoigner l’ancienneté de ce métier, sachons très bien qu’un pays comme la France, le premier journal imprimé est La Gazette, créé par Théophraste Renaudot en Mai 1631. 

C’est à partir de quand ce métier, a été gagné par le peuple. Et l’honneur et la valeur ont été aussi réservés aux journalistes à part l’importance du métier. Pour ne pas dire « sauf », les Comores est l’un des rares pays où des nombreuses autorités ou hommes de taille, déprécient le métier de journalisme, alors qu’ils s’en servent. Où les journalistes se prennent pour des cibles, alors qu’ils éclairent leurs quotidiens. Surtout quand ça traite en défaveur…

« Qu’est-ce qu’un journaliste ? »

C’est celui qui observe avec attention, qui collecte et qui informe, donc qui prend le journalisme pour métier. Des salariés comme des bénévoles. A travers une publication périodique qui collectionne un nombre d'événements. Et ces derniers temps, nous assistons à des repousses, des indiscrétions, des injures…, en sommes mauvais traitement aux journalistes comoriens, ou à ceux qui appliquent ce métier… et pourtant, le sens y est trouvé. Ingratitude des intellectuels, aussi égoïstes à la disposition d’une pensée unique. Ils s’informent, ils collectent et ils informent. La répression de ce métier et de ceux qui l’appliquent, montre l’état de santé d’un pays qui par ses autorités se dirige vers la claustration. Pas que les autorités. Une autre classe, dite intellectuelle s’insurge contre… et veut imposer et acter qui doit et ne doit pas appliquer le métier de journalisme.

« Autodidactes journalistes »

Bien sûr, ce monde d’aujourd’hui où l’unification des pays de la planète par les réseaux sociaux, est un monde qui donne chance à tout un chacun, et qui à travers les outils numériques, libère les citoyens de l’obscurantisme, de l’oppression et des politiques à sens unique. Avoir appris le métier à travers les bancs et la sépia, est meilleur. Mais appliquer ce métier sans l’avoir en suivie de formation est aussi possible. Abdallah Abdou Agwa et Oubeidillah Mchangama, sont des hommes de métier. Oui des journalistes comoriens. 

Ils aiment ce métier, ils l’appliquent… ils peuvent en tant qu’humains commettre des erreurs. Il faut aimer. Prenons exemple d’un grand journaliste, au journal le Monde, Mr Geoffroy Deffrennes, l’école de journalisme aurait été inutile pour lui. Autre exemple de Pape Ngagne Ndiaye, vedette de l’émission « Faram Faccce » à TFM, un astre dans l’audiovisuel sénégalais.

« Liberté à Oubeidillah et abdallah Agwa »

Donc, le journaliste comorien a du sens, a de valeurs, quand il sert des intérêts de l’autorité. Mais il est un animateur de twarab, un impertinent, quand il divulgue, il investit et informe ceux qui ne plaisent pas l’autorité… Ici des intellectuels possessifs se révoltent contre les règles. Ils refusent que par autodidactie, Abdallah Agwa et Oubeidillah ne peuvent être des journalistes. 

Faux. Ils le sont et comme des politiques enfermés par le pouvoir tyrannique, ces journalistes séjournent illégalement en prison. Pire encore, dépourvus des droits humains dans le sinistre cachot où ils se trouvent. Ces jeunes laborieux, doivent avoir nos soutiens car leur liberté n’est pas un privilège leur, seulement un devoir et un droit des citoyens. A bas l’oppression, liberté aux victimes du pouvoir en place.

Par Said Yassine Said Ahmed
COMORESplus

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,313,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,62,Abdou Elwahab Msa Bacar,35,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,55,Abdourahamane Cheikh Ali,15,Aboubacar Ben SAID SALIM,39,Actualité Sportive,1600,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1424,AHMED Bourhane,237,Akram Said Mohamed,64,Ali Mmadi,171,Ali Moindjié,53,Anli Yachourtu,71,Assaf Mohamed Sahali,29,Ben Ali Combo,406,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,762,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,28,Cookies,1,Culture et Société,5881,Daoud Halifa,182,Darchari MIKIDACHE,194,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,98,Djounaid Djoubeir,81,Economie et Finance,1143,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Est africain - Océan Indien,2865,EVENEMENTS,51,Farid Mnebhi,339,France,1415,Hadji Anouar,14,Hakim Mmadi Malik,40,HALIDI IBRAHIM Farid,27,Hamadi Abdou,433,High Tech,790,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,262,IMAM Abdillah,17,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,121,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,93,Mayotte,2099,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,435,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,28,Monde,1513,Moudjahidi Abdoulbastoi,30,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,496,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,148,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,421,PERSONNALITÉS COMORIENNES,136,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4742,Publication Article,1,Rafik Adili,40,SAID HALIFA,22,Said HILALI,55,Said Yassine S.A,123,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,771,SOILIHI Ahamada Mlatamou,38,Toufé Maecha,434,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,922,Tribune libre,2958,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Comores : Le journaliste, vu par des intellectuels
Comores : Le journaliste, vu par des intellectuels
https://2.bp.blogspot.com/-9cx5BxoaFu8/XIir0JuxO1I/AAAAAAACyRU/zZI3B-3L7sMAOc2uL3CTT-bzueIKXHp_QCLcBGAs/s320/sais.jpg
https://2.bp.blogspot.com/-9cx5BxoaFu8/XIir0JuxO1I/AAAAAAACyRU/zZI3B-3L7sMAOc2uL3CTT-bzueIKXHp_QCLcBGAs/s72-c/sais.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2019/03/comores-le-journaliste-vu-par-des.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2019/03/comores-le-journaliste-vu-par-des.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATEGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aao Sep Oct Nov Dec juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier.