Vaut-il mieux en rire plutôt que d'en pleurer ?

Dérangé que je suis Ali Zamir Le Tripode, 190 pages, 17 euros.  Dans un roman à l’invention verbale irrésistible, Ali Zamir prend pou...

Dérangé que je suis Ali Zamir Le Tripode, 190 pages, 17 euros. 

Dans un roman à l’invention verbale irrésistible, Ali Zamir prend pour héros un pauvre homme à l’esprit secoué qui n’a pas la langue dans sa poche, même trouée.

Pour camper une situation bouffonne, l’écrivain comorien Ali Zamir déverse des mots à l’incorrection voulue assortis de formules précieuses sur autant de registres sciemment boiteux. Le personnage principal de son troisième roman a pour surnom « Dérangé que je suis ». C’est un pauvre type avec une araignée au plafond. Le récit, mené via son esprit secoué, épouse sa langue, à base d’un français réinventé, tordu à dessein, semé de néologismes en pagaille et de quelques cuirs savoureux. 

N’est-ce pas pour dire que mieux vaut en rire plutôt que d’en pleurer ? Quasi moribond au début, il se présente au lecteur comme « une plaie saignante offerte aux mouches du présent ». Il conte ce qui l’a mis dans ce piètre état, jeté à moitié mort dans un container en bordure du port de Mutsamudu (capitale d’Anjouan). 

On est d’emblée saisi par le discours de ce souffre-douleur. Dans le quartier pauvre de cette île de l’archipel des Comores, Dérangé que je suis croupit non loin des quais où sa dégaine fait rire. Affublé de loques grotesques, une pour chaque jour de la semaine avec, inscrit dessus, le jour en question. 

C’est un docker. Dans cette histoire burlesque en diable, chaque docker possède un chariot avec un surnom d’athlète. Celui de Dérangé que je suis se nomme « CaRleWis ». Un autre s’appelle « Usain Bolt ». Entre dockers sévit une concurrence féroce. La chasse aux clients débute à l’arrivée de chaque bateau en provenance d’autres îles, Madagascar en tête.

Un jour, Dérangé que je suis muni de son gagne-pain à roulettes fait la connaissance de trois dockers inséparables, les Pipipis : Pirate, leur chef babillard, Pistolet, l’agité, et Pitié, le plus crasseux. 

Les trois lascars braillent comme des pies à coups de « Klaxon à commande orale » pour qu’on leur cède le passage. Lorsqu’un client, un grossiste, hèle Dérangé que je suis pour l’aider à transporter un monceau de fardeaux, les Pipipis s’intercalent et ce ne sont plus que des tombereaux d’injures entre eux pour rafler la mise.

Un mélange de réel et de fiction détonnant

Parfois, dans la bouche de ces gens de peu surgit un langage châtié. C’est donc avec un malin plaisir que l’auteur brouille sans fin les cartes des classes sociales. 

L’énorme accumulation de mots issus de l’argot voisine avec des vocables plus recherchés. Il est question, entre autres, d’un concours de chariots qui consiste à parcourir trois fois le pourtour du centre-ville pour empocher la mise du grossiste.

Il y a aussi que la femme du commerçant, faite au moule (« elle était à peindre »), provoque chez Dérangé que je suis, puceau éternel, une érection infernale très difficile à dissimuler (« Je ne faisais que remuer doucement mon derrière comme si j’étais mobilisé par un gros pet », dit-il. 

Conclusion : « c’était juste une histoire d’apprivoisement, comme un conflit parental »). Il appartient au lecteur avisé de déceler, dans cette fable à la verve irrésistible, l’arrière-plan de misère noire sur quoi s’inscrit l’histoire de Dérangé que je suis.
Muriel Steinmetz ©L’Humanité

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,313,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,62,Abdou Elwahab Msa Bacar,35,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,55,Abdourahamane Cheikh Ali,15,Aboubacar Ben SAID SALIM,39,Actualité Sportive,1603,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1424,AHMED Bourhane,237,Akram Said Mohamed,64,Ali Mmadi,171,Ali Moindjié,53,Anli Yachourtu,71,Assaf Mohamed Sahali,29,Ben Ali Combo,406,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,762,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,28,Cookies,1,Culture et Société,5881,Daoud Halifa,182,Darchari MIKIDACHE,194,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,98,Djounaid Djoubeir,81,Economie et Finance,1145,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Est africain - Océan Indien,2865,EVENEMENTS,51,Farid Mnebhi,339,France,1415,Hadji Anouar,14,Hakim Mmadi Malik,40,HALIDI IBRAHIM Farid,27,Hamadi Abdou,433,High Tech,790,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,262,IMAM Abdillah,17,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,122,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,93,Mayotte,2100,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,435,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,28,Monde,1513,Moudjahidi Abdoulbastoi,30,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,496,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,148,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,421,PERSONNALITÉS COMORIENNES,136,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4743,Publication Article,1,Rafik Adili,40,SAID HALIFA,22,Said HILALI,55,Said Yassine S.A,124,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,771,SOILIHI Ahamada Mlatamou,38,Toufé Maecha,434,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,922,Tribune libre,2959,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Vaut-il mieux en rire plutôt que d'en pleurer ?
Vaut-il mieux en rire plutôt que d'en pleurer ?
https://2.bp.blogspot.com/-eHw0qHt-V2U/XEFy3sVsMVI/AAAAAAACwmU/ttoGLlImG9gaZdxo_UF6t0iOK7kL7RPdgCLcBGAs/s320/7430A6A0-BD5A-4853-8334-52CA6E24EBFA.jpeg
https://2.bp.blogspot.com/-eHw0qHt-V2U/XEFy3sVsMVI/AAAAAAACwmU/ttoGLlImG9gaZdxo_UF6t0iOK7kL7RPdgCLcBGAs/s72-c/7430A6A0-BD5A-4853-8334-52CA6E24EBFA.jpeg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2019/01/vaut-il-mieux-en-rire-plutot-que-den.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2019/01/vaut-il-mieux-en-rire-plutot-que-den.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATEGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aao Sep Oct Nov Dec juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier.