Maore : quelle issue à la crise ?

La crise est profonde, elle dure, elle cause des dégâts inestimables, elle peut conduire à des affrontements, elle aura des répercussions s...

La crise est profonde, elle dure, elle cause des dégâts inestimables, elle peut conduire à des affrontements, elle aura des répercussions sur les destinées de l'Archipel des Comores.

Les responsables politiques en charge de la vie des personnes devraient s'efforcer de se situer au-dessus de la mêlée et ne considérer que les intérêts bien compris des populations et des pays. Car cette crise, paradoxalement, peut être considérée comme une opportunité pour ouvrir des négociations entre les parties prenantes. Il faudrait pour cela, commencer par éviter les surenchères opportunistes et prendre en considération les paramètres fondamentaux de la situation, à savoir :

• La langue commune, les usages communs (mariages, religions, etc.) qui montrent bien que les 4 îles constituent une nation, un peuple original doté d'une culture originale que l'on ne peut pas rayer de la carte du monde par la force. Qu'il n'y ait pas eu d'Etat comorien avant la colonisation traduit la situation de l'époque, l'Etat-nation moderne était alors en train de prendre forme en Europe. 
• Les aléas de la politique ont séparé Maore des autres îles. Plus de quarante ans d'évolution séparée ne peuvent pas être rayé d'un trait de plume ou par une simple référence à une résolution inopérante de l'ONU.
• Ces aléas ont aussi induit un séparatisme insulaire récurrent entre les trois autres îles.
• L'insécurité à Mayotte tire ses origines dans la misère d'une partie de la population et dans les milliers d'enfants abandonnés devenant des adolescents sans avenir et basculant tout naturellement dans une délinquance brutale à la mesure de leurs ressentis.

Seul un examen au fond de ces questions pourra ouvrir des perspectives de développement de tout l'Archipel et de paix dans la zone sud-ouest de l'Océan Indien. Et cela dépend principalement des gouvernants français. Des parties prenantes, c'est la France la puissance politique, économique et financière. Son influence sur les autres parties peut emporter la décision. 

La crise en cours témoigne si besoin était, que la situation de Maore est bloquée et ira en s'aggravant si l'on persiste dans la voie de la séparation de Maore des autres îles de l'Archipel. Les révoltes maoraises sont de plus en dures, les exactions contre les "immigrés" de plus en plus graves. Que faut-il pour enfin tourner le dos à cette voie dangereuse qui ne mène nulle part ?

Les mesures dites anti-immigration sont inopérantes, elles ne parviennent pas et ne parviendront pas à empêcher les Comoriens des autres îles de se rendre à Maore. Elles occasionnent seulement plus de morts et de disparus. Un dirigeant français, Yves Jego, ancien ministre de l'Outre-mer a fini par le reconnaître, à sa façon bien sûr. 

D'un autre côté, la France ne peut pas faire de Mayotte un département français. Non seulement il y a l'incapacité de la France à mettre les moyens, plusieurs milliards d'euros en jeu, mais il y a aussi l'identité maoraise sans pareille dans la France qui empêche l'assimilation comme cela peut s'observer ailleurs, et encore puisque les revendications identitaires dans l'Outre-mer français croissent. Et puis comment croire en un îlot de prospérité, vivant en paix dans un océan de misère ? 

Il faudra bien évidemment de l'envergure politique pour oser aller à contrecourant des Mansour Kamardine, des Marines Lepen et d'autres encore. Il faudra une vision politique qui dépasse un électoralisme des ras des pâquerettes. Mais c'est la seule façon de faire bouger les lignes.

La situation me semble en tout cas propice. Lorsque les contradictions s'aiguisent, il faut les résoudre avant l'explosion. "VENDZA DUDJA GAVO MWAMBA" dit l'adage comorien. Nous y sommes. Le président Macron est-il informé de la situation ? Saura-t-il répondre aux exigences de l'heure? Va-t-il innover en prenant l'initiative de négociation sérieuse sur le fond de la question maoraise ou va-t-il suivre les sentiers battus improductifs de ses prédécesseurs ? On le verra dans les prochains jours et on mesurera son envergure et sa dimension politique.

Idriss (22/03/2018)
Nom

A la Une,319,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,55,Abdou Elwahab Msa Bacar,33,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,48,Abdourahamane Cheikh Ali,13,Aboubacar Ben SAID SALIM,38,Actualité Sportive,1528,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1401,AHMED Bourhane,230,Akram Said Mohamed,57,Ali Mmadi,162,Ali Moindjié,48,Anli Yachourtu,58,Assaf Mohamed Sahali,28,Ben Ali Combo,384,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,676,Comores Développement,88,ComoresDroit,403,COMORESplus,26,Cookies,1,Culture et Société,5298,Daoud Halifa,159,Darchari MIKIDACHE,193,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,87,Djounaid Djoubeir,76,Economie et Finance,1047,Élections 2016,370,Est africain - Océan Indien,2791,EVENEMENTS,49,Farid Mnebhi,339,France,1398,Hadji Anouar,13,Hakim Mmadi Malik,35,HALIDI IBRAHIM Farid,22,Hamadi Abdou,425,High Tech,782,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,234,IMAM Abdillah,16,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,104,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,80,Mayotte,2015,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,416,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,103,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,26,Monde,1507,Moudjahidi Abdoulbastoi,30,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,465,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,141,Omar Ibn Abdillah,14,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,25,People,420,PERSONNALITÉS COMORIENNES,132,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4297,Publication Article,1,Rafik Adili,35,SAID HALIFA,20,Said HILALI,54,Said Yassine S.A,62,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,764,SOILIHI Ahamada Mlatamou,35,Toufé Maecha,412,Toyb Ahmed,233,Transport Aérien,888,Tribune libre,2628,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,65,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Maore : quelle issue à la crise ?
Maore : quelle issue à la crise ?
https://3.bp.blogspot.com/-aeKdJ6o9dgc/V_H5lbiMCFI/AAAAAAAB_Ic/OedbTSTvdE8I3P2StBTMtezUBsMWHxklgCKgB/s320/IMG_1989.JPG
https://3.bp.blogspot.com/-aeKdJ6o9dgc/V_H5lbiMCFI/AAAAAAAB_Ic/OedbTSTvdE8I3P2StBTMtezUBsMWHxklgCKgB/s72-c/IMG_1989.JPG
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2018/03/maore-quelle-issue-la-crise.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2018/03/maore-quelle-issue-la-crise.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé correspondant à votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow Partagez cet article et Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour lire la suite ÉTAPE1: Partager. ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour déverrouiller Copier tout le code Sélectionner tout le code Tout le code a été copié dans votre presse-papier Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy