Nous condamnons le silence complice de nos autorités

PARTAGER:

Nous condamnons le silence complice de nos autorités.

Discours prononcé par Mlle Samiat Ismael Saadi, Secrétaire Générale de l’association Ngo’shawo à l’ occasion de la célébration de la journée maore le 12 novembre 2016.

==============================

Excellence Messieurs Les vice président,
Messieurs le vice pésident de l’Assemblée Nationale,
Messieurs Les ministres,
Madame Messieurs les membres du Gouvernement,
Messieurs les députés,
Excellence Messieurs les ambassadeurs accrédités en Union des Comores,
Mesdames et messieurs,
Honorable assistance, Assalam Anlekhoum

L’honneur m’échoit aujourd’hui de m’adresser devant cette honorable assemblée pour la célébration de la journée Maoré. Chaque Année nous Nous réunissons en cette journée du 12 Novembre pour célébrer l’adhésion des Comores (Ngazidja, Ndzuani, Maoré et Mwali) au sein de l’Organisation des Nations Unies. Mais aussi de parler de l’épineuse question de notre ile sœur Maoré.

Il est bien beau de nous réunir chaque année pour faire de jolis discours mais ne faudrait-il pas se poser les questions sur nos engagements et nos actions pour intégrer Maoré de son giron naturel.

Depuis le 12 Novembre de l’année dernière, qu’avons-nous fait réellement pour nous rapprocher de nos frères Maorais ? Qu’avons-nous fait pour empêcher les morts en kwassa entre Maoré et Ndzouani ? Qu’avons-nous fait contre les expulsions de nos frères ? Qu’avons-nous fait quand des femmes enceintes, des enfants et des personnes âgées étaient pourchassés, décasés et conduits dans des camps à Mamoudzou ?

Commission mixte, Comité de Haut conseil, GTHN, Commission paritaire, les structures de négociation entre la France et les Comores changent de nom, mais Mayotte s’éloigne de plus en plus. Les responsabilités, nous pensons, que ne devrions pas les chercher ailleurs. Elles sont là, parmi nous. Et beaucoup savent le poids moral de leur lâcheté.

Mesdames et Messieurs,

Nous ne pouvons pas ne pas parler des évènements récents à Mayotte.

Dans les villages de Tsimkoura, Mtsamboro, Poroani… les Comoriens des trois autres îles installés étaient, désignés à la vindicte populaire : en plus d’être pourchassés, leurs maisons sont incendiées.

La gendarmerie française, dépêchée sur place, n’a fait que constater les dégâts et ses effets collatéraux.

Des centaines d’hommes, de femmes, jeunes et d’enfants, assis au bord de la route, désespérés, les yeux hagards et leurs baluchons à la main, attendaient une aide française qui ne viendra jamais, ou un cri de colère des autorités comoriennes qui ne sera jamais clamé.

Nous avons condamné l’explosion de ces actes malveillants, de ces atteintes délibérées aux biens et aux personnes qui y ont eu court dans l’indifférence complice des autorités comoriennes et françaises.

La France doit aussi comprendre qu’en piétinant la souveraineté comorienne et qu’en occupant illégalement une de nos îles, elle déstabilise tout l’archipel ainsi que la région Océan Indien.

Mesdames et Messieurs,

Aujourd’hui encore nous condamnons le silence complice de nos autorités.

Nous interpellons le Président de l’Union des Comores à prendre rapidement les mesures nécessaires en particulier pour la suppression du visa Balladur et s’assurer de la sécurité de nos frères souhaitant se rendre dans l’ile comorienne de Mayotte. Et d’une manière générale, de trouver les réponses à cette épineuse question de Mayotte et régler ce contentieux franco-comorien.

A notre niveau, nous croyons fermement que les rencontres, les échanges dans tous les domaines liés à la connaissance, au savoir, à la culture et aux loisirs entre les jeunes des quatre iles est nécessaire et obligatoire.

Ces rencontres nous offriront les occasions de mieux nous connaitre, de réconcilier nos cœurs, de découvrir nos rêves, nos ambitions communes pour enfin bâtir un archipel nouveau, débarrassé de la corruption et tourné vers un développement harmonieux et véritable.

Pour notre génération, il n’existe aucune raison de nous détester.

Dans ce sens, je lance un appel à toute la jeunesse comorienne de partout dans le monde à s’aimer, à s’unir et à œuvrer dans ce sens.

Je vous remercie.
Nom

A la Une,308,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,64,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,113,Abdourahamane Cheikh Ali,105,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2146,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1632,Ahmadou Mze,87,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,204,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,121,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,415,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1232,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,53,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8853,Daoud Halifa,232,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,179,Dini NASSUR,149,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1657,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3309,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1625,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,830,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,477,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2649,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1632,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,210,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,424,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,6069,Publication Article,1,Rafik Adili,49,SAID HALIFA,22,Said HILALI,101,Said Yassine S.A,173,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,53,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1192,Tribune libre,4788,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Nous condamnons le silence complice de nos autorités
Nous condamnons le silence complice de nos autorités
Nous condamnons le silence complice de nos autorités.
https://1.bp.blogspot.com/-rn4hYj0jdDw/WCgJQm33ZLI/AAAAAAACBI8/tvelKqZfhCc419Qk_dvXpFJv62KXFeL4QCLcB/s1600/71e153d0.jpg
https://1.bp.blogspot.com/-rn4hYj0jdDw/WCgJQm33ZLI/AAAAAAACBI8/tvelKqZfhCc419Qk_dvXpFJv62KXFeL4QCLcB/s72-c/71e153d0.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2016/11/nous-condamnons-le-silence-complice-de.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2016/11/nous-condamnons-le-silence-complice-de.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières