Là où Sambi a raison et là où il a tort à propos de la constitution

PARTAGER:

N'étant pas juriste et spécialiste du droit constitutionnel comorien, je me garderai bien d'entrer dans des détails et des nuances ...

N'étant pas juriste et spécialiste du droit constitutionnel comorien, je me garderai bien d'entrer dans des détails et des nuances sur lesquels même les concepteurs n'arrivent pas à se mettre d'accord. Je me bornerai à donner un point de vue de citoyen sur cette constitution qui a introduit "la fameuse tournante aux Comores". Je ne reviens pas sur les circonstances ( que tout le monde connait) qui ont conduit à sa mise en place mais sur le bilan de cette constitution 15 ans plus tard? Devrions-nous continuer sur cette voie de la tournante?

Ngazidja a eu son Président, Anjouan, Mohéli et nous voilà au début d'un nouveau cycle de 15 ans. Et les Grands Comoriens, en tout cas, ceux qui aspirent à diriger le pays, clament haut et fort que c'est encore à leur tour, comme s'il s'agissait d'aller goûter à un gâteau auquel chacun aurait droit à une part. Bientôt, ce sera au tour des Anjouanais et des Mohéliens qui vont s'empresser d'aller prélever à nouveau leur part de ce gâteau.

Il y a deux énormes tromperies dans cette folie institutionnelle et instituée.

- La première est que ce n'est pas le peuple comorien, dans sa majorité, qui profite de cette course au gâteau, et qui encourage à le partager ainsi. En effet, que la présidence soit tournante ou pas tournante, rien dans le quotidien de ce peuple n'a changé. A qui profite donc ce crime?

-La deuxième tromperie est que "ce crime constitutionnel" profite en vérité aux classes dirigeantes, avides de pouvoir, et qui s'efforcent de maintenir à tout prix cette "imbécillité" dans l'espoir de pouvoir accéder un jour à la magistrature suprême. Car comment un Iklilou aurait pu accéder à ce poste sans cette tournante? Je ne dis pas cela parce qu'il est Mohélien mais parce que d'autres Mohéliens valent beaucoup mieux que lui à l'échelle nationale. Le maintien de cette constitution n'est donc pas pour le bien du peuple mais pour le bien de ceux qui y voient une petite chance de régner un jour et cela en passant, si je puis dire, par la petite porte.
On sait très bien qu'à l'échelle nationale, certains candidats Wangazidja n'ont aucune chance aujourd'hui. Alors, "ngaridjohufa pvanu lewo cha yinu nde turu yahatru".

LES MEILLEURS D'ENTRE NOUS N'ONT AUCUNE CHANCE

Cette constitution a la particularité de demander au peuple comorien de mettre comme "nahudha" (capitaine) dans leur boutre en danger, TOTO alors qu'IBUN ASWIYA est peut-être là. TOTO doit piloter ce boutre même si l'on sait qu'il en est incapable, même si l'on sait Qu'IBUN ASWIYA, le meilleur d'entre nous, le ferait mieux. Cette image montre l'hérésie, la stratégie mise en place pour exclure les enfants Comoriens capables "à un moment précis" de présider à la destinée de notre pays. Car comment peut-on admettre que (par exemple) mon ami Halassi Abdoul de Mohéli doit attendre 15 ans après Ikililou pour se présenter aux élections présidentielles? Comment peut-on dire à mon ami idjabou Bakari: "Certes, tu es le meilleur d'entre nous mais tu vas attendre 20 ans, jusqu'au prochain tour des wangazidja?
Nous ne sommes plus dans une question politique, mais seulement de bons sens.

SAMBI A RAISON ET IL A TORT.

Sambi, d'après les dires, souhaiterait se représenter aux prochaines élections présidentielles. Les uns pensent que la constitution lui en donnent la possibilité et les autres pensent le contraire suivante cette logique "séparatiste".

D'un côté, si Sambi arrive à trouver les arguments juridiques qui lui permettent de se présenter, cela serait, en tout cas pour moi, une très grande victoire au nom de notre pays. En effet, cela marquerait la fin de cette constitution ou tout au moins, de son interprétation actuelle. Cela n'a rien à voir avec un soutien quelconque à Sambi. Il aurait même mieux valu que ce soit un autre Anjounanais qui tente ce coup de poker.

D'un autre côté, Sambi a tort. Il a tort dans la mesure où il avait absolument la possibilité de changer les choses pendant sa présidence. Il aurait pu proposer un référendum au peuple comorien, il aurait pu faire disparaitre cette constitution. Et qu'a-t-il fait? RIEN. Cela signifie qu'il l'approuvait. Pourquoi aujourd'hui, cette même constitution lui semble mauvaise?

AU FINAL.
QUI EST LE PLUS GRAND PERDANT DANS CETTE FOLLE HISTOIRE?


Nom

A la Une,308,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,64,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,113,Abdourahamane Cheikh Ali,105,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2146,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1632,Ahmadou Mze,87,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,204,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,121,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,415,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1232,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,53,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8859,Daoud Halifa,232,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,179,Dini NASSUR,149,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1657,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3309,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1625,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,830,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,478,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2649,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1632,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,210,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,424,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,6071,Publication Article,1,Rafik Adili,49,SAID HALIFA,22,Said HILALI,101,Said Yassine S.A,173,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,53,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1192,Tribune libre,4789,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Là où Sambi a raison et là où il a tort à propos de la constitution
Là où Sambi a raison et là où il a tort à propos de la constitution
http://3.bp.blogspot.com/-slbVuAb6_DM/Vf5to8VkjMI/AAAAAAABsxE/yHBmAgBG_mo/s1600/11024714_10207543179835525_1541103406352916026_n.jpg
http://3.bp.blogspot.com/-slbVuAb6_DM/Vf5to8VkjMI/AAAAAAABsxE/yHBmAgBG_mo/s72-c/11024714_10207543179835525_1541103406352916026_n.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2015/09/la-ou-sambi-raison-et-la-ou-il-tort.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2015/09/la-ou-sambi-raison-et-la-ou-il-tort.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières