France.Immigration : Docteur en littérature, prof de collège... et expulsable

PARTAGER:

Portrait. Chercheur en littérature moderne, Hassane Kébé est aujourd’hui enseignant dans un collège de l’Essonne. Il est aussi mauritanie...


Portrait. Chercheur en littérature moderne, Hassane Kébé est aujourd’hui enseignant dans un collège de l’Essonne. Il est aussi mauritanien et sous le coup d’une obligation de quitter le territoire le 16 juin. Une situation aussi inhumaine que paradoxale en pleine pénurie de professeurs.

Il a la poignée de main et le sourire chaleureux. En entrant dans la cité Bleue, à Cachan (Val-de-Marne), la discussion a déjà commencé. « Je me réveille très tôt le matin. Je travaille à une heure et demie d’ici. » Hassane Kébé est professeur de lettres pour les classes de 6e et de 5e du collège Jean-Moulin à Saint-Michel-sur-Orge, dans l’Essonne. En 2012, il a soutenu sa thèse à l’université de Créteil pour devenir docteur en littérature, avec les félicitations du jury. En 2011, il avait déjà commencé à enseigner les lettres dans plusieurs collèges d’Île-de-France, en tant que professeur contractuel. Aujourd’hui, son contrat avec l’éducation nationale court jusqu’au 31 août 2014. Mais ce parcours sans embûche est aujourd’hui menacé. La préfecture refuse de lui accorder un titre de séjour. Hassane est mauritanien. Le 16 mai dernier, il a reçu un courrier lui intimant de quitter le territoire national avant le 16 juin 2014.

Son tort : avoir fait sa demande de titre de séjour en dehors des délais légaux


Dans la sobriété de son appartement, Hassane – Lassana pour les proches – est désemparé. Son tort : avoir fait sa demande de titre de séjour en dehors des délais légaux. « J’ai attendu l’expiration de mon titre de séjour d’étudiant étranger pour faire les démarches alors qu’il fallait, apparemment, s’y prendre plus tôt... » La circulaire Valls de novembre 2012 demande pourtant aux préfets « d’apprécier favorablement les demandes d’admission au séjour au titre du travail, dès lors que l’étranger justifie (...) d’une ancienneté de travail de huit mois sur les vingt-quatre derniers mois ». Pour Stéphane Maugendre, avocat et président du Groupe d’information et de soutien des immigrés, cette affaire confine au ridicule: « On oppose un délai à quelqu’un qui fait partie de l’élite et qui apprend le français à nos enfants. » La situation est d’autant plus kafkaïenne que la pénurie de profs est gravissime. Cette année encore, il y a eu moins de candidats reçus pour le Capes de lettres que de places à prendre.

Hassane ne peut pas présenter le concours. Il est étranger. Ses deux frères, eux, sont de nationalité française. Fuyant les conflits entre Maures et Noirs-Africains en 1989, ils avaient été régularisés comme demandeurs d’asile. Né le 31 décembre 1972, Hassane a grandi en terre soninké dans l’extrême-sud de la Mauritanie. Diadjibiné est un village connu de toute l’Afrique pour les oeuvres d’argile, éphémères et multicolores, dont les femmes ornent les intérieurs des maisons. Hassane y a fait son primaire, avant de rejoindre le lycée sur les rives du fleuve Sénégal, à Kaedi, la capitale de la province du Corgol. Puis, il étudie à Nouakchott jusqu’à sa maîtrise. « C’est sous l’influence de mon frère aîné que j’ai commencé à rêver de littérature, raconte-t-il, souriant. Tout petit, je l’écoutais parler avec ses camarades de classe. Ça me passionnait déjà. » Hassane aime profondément les écrivains. Les classiques africains, maghrébins et français.

Emporté, il dit son admiration pour le siècle des Lumières, la poésie romantique, les romans réalistes du XIXe siècle et les auteurs engagés du XXe.

Il explique avec passion que «la francophonie est une grande famille»

En 2004, il vient finalement étudier à Paris. À son arrivée, Hassane se met immédiatement à « creuser » les concepts chers aux penseurs créoles Édouard Glissant et Patrick Chamoiseau. Le sujet de son mémoire de DEA: « Poétique et échanges interculturels ». Celui de son master: « Littérature et discours ». « J’ai grandi au croisement des langues africaines, arabo-berbères et française du fait de la colonisation. La francophonie est une grande famille. C’est pourquoi j’ai intitulé ma thèse: “Interculturalité et intertextualité” », explique-t-il avec passion. Ses recherches universitaires se sont centrées sur l’oeuvre d’Ousmane Moussa Diagana. « L’Aragon mauritanien, qui fut aussi l’un de mes professeurs », dit-il. Celui qui écrivit : « Je suis, vois-tu, une belle synthèse de notre histoire; je suis à la fois négro-africaine, berbère, arabe, juive et occidentale. Ma mémoire est irriguéede la sève de tous ces peuples, de toutes ces races, de toutes ces tribus et clans, de toutes ces cultures, perdus ou coexistant aujourd’hui dans une étanchéité aveugle et imbécile. » De toute évidence le préfet du Val-de-Marne n’a pas lu le poète.

Les collègues d’Hassane, soutenus par la Ligue des droits de l’homme et le Snes-FSU, viennent d’écrire à la préfecture. Ils lui demandent de revoir sa copie en ce qui concerne l’expulsion programmée du professeur de lettres et docteur en littérature. Son avocat, Me Doumaré, a posé un recours gracieux auprès de la préfecture et conteste devant le tribunal administratif l’obligation de quitter le territoire français.

Pour Hassane, il est hors de question d’avoir à être « menotté et jeté comme un sac dans un avion, si je dois partir. C’est chez moi que je rentrerai. J’irai dignement », assène-t-il. Quand on évoque ce qu’il dirait à ses élèves s’il devait quitter la France, Hassane hésite. Son regard se fige. Dans ses yeux mouillés s’écrivent alors les mots du poète Diagana : « La fleur ne retient pas l’abeille. Mais l’abeille revient à la fleur. »


SOUTIEN IMMÉDIAT DE SES COLLÈGUES

Pour défendre Hassane, une pétition a été lancée à l’initiative d’une de ses collègues, Sylvie Dimet. Elle a recueilli rapidement plus d’une centaine de signatures de professeurs et de personnels des collèges où l’enseignant a travaillé.
 ÉMILIEN URBACH
Lu sur /humanite.fr
Nom

A la Une,308,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,64,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,113,Abdourahamane Cheikh Ali,105,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2146,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1632,Ahmadou Mze,87,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,204,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,121,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,415,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1232,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,53,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8853,Daoud Halifa,232,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,179,Dini NASSUR,149,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1657,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3309,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1625,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,830,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,478,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2649,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1632,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,210,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,424,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,6069,Publication Article,1,Rafik Adili,49,SAID HALIFA,22,Said HILALI,101,Said Yassine S.A,173,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,53,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1192,Tribune libre,4788,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: France.Immigration : Docteur en littérature, prof de collège... et expulsable
France.Immigration : Docteur en littérature, prof de collège... et expulsable
http://2.bp.blogspot.com/-8OtuhlJjmzc/U5bBIVh57UI/AAAAAAABQpQ/DlJ_c_w0dDg/s1600/hasane.jpg
http://2.bp.blogspot.com/-8OtuhlJjmzc/U5bBIVh57UI/AAAAAAABQpQ/DlJ_c_w0dDg/s72-c/hasane.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2014/06/franceimmigration-docteur-en.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2014/06/franceimmigration-docteur-en.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières