Relations franco-comorienne : un équilibre fragile

La rencontre entre François Hollande et Ikililou Dhoinine, les présidents français et comorien, avait initié le réchauffement entre les d...

La rencontre entre François Hollande et Ikililou Dhoinine, les présidents français et comorien, avait initié le réchauffement entre les deux Etats. Le Haut Conseil Paritaire est censé l’ancrer, mais des dissonances se font entendre.
 
Les deux présidents s’étaient rencontrés le 21 juin 2013 donnant lieu à la Déclaration de Paris sur l’amitié et la coopération entre la France et les Comores. L’acte est censé « refonder les liens historiques et étroits qui les unissent et de donner une nouvelle impulsion aux relations bilatérales afin de répondre aux aspirations des deux peuples ».


Les aspirations de la France, on les connaît : réguler le flux d’immigration clandestine qui gonfle la démographie en déversant sur les côtes mahoraises de nombreux kwassas (barques) dont les traversées depuis Anjouan se terminent souvent en naufrages.
Celles de l’Union des Comores se résument le plus souvent à la reconnaissance, soutenue par l’Organisation des Nations Unies, de l’appartenance politique de Mayotte à leur archipel.
Dans une perspective de conciliation, un « Haut Conseil Paritaire » a été mis en place, chargé de préciser les principaux axes de coopération. Il s’est réuni les 28 et 29 novembre 2013.

Accord sur les visas


Les deux présidents ayant estimé que la circulation des biens et des personnes « contribue au rapprochement des populations et qu’une maîtrise concertée de cette circulation constitue un facteur de stabilité de l’archipel et de développement », la facilitation des visas est un des premiers engagements du Haut Conseil Paritaire. Une mesure demandée par les hommes d’affaires lors de la conférence « Concept Canal du Mozambique » et qui concerne les voyageurs ayant « un intérêt effectif à se rendre à Mayotte ». Les visas sanitaires, ceux favorisant les rapprochements familiaux ou les visas destinés aux étudiants sont également concernés.
Les secteurs ciblés pour l’indispensable coopération entre les îles de l’archipel ont également été abordés, essentiellement en matière policière et judiciaire, appelant l’Union des Comores à contrôler ses frontières.
Anjouan, au deuxième plan, depuis Mayotte
Anjouan, au deuxième plan, depuis Mayotte

Mais depuis cette déclaration, les voix contestataires en provenance de l’Union des Comores se font de plus en plus nombreuses. Du comité Maoré tout d’abord, rapporté par le site Malango actualité, qui n’admet pas la présence de la gendarmerie sur les côtes anjouanaises censée empêcher tout départ d’embarcation, mais qui regrette surtout de ne pas avoir été appelé pour intégrer ce Haut Conseil Paritaire.


Pas sur la coopération judiciaire…


Même reproche du côté de Franco-Comoriens habitant Mayotte, qui veulent aussi faire entendre leur voix « mais anonymement, le sujet est trop sensible », invoquent-ils. A.B. notamment, demande une meilleure légitimité de la représentation comorienne : « Le président Ikililou a mandaté pour négocier des personnalités qui n’avaient même pas voté pour lui. Quelle confiance peut-on leur accorder ? » Il demande que les forces vives du pays, associations, partis politiques, élus, soient sollicités pour participer aux réunions du HCP.
Et dénonce les incohérences du gouvernement « quand il assure qu’il ne sera jamais question de voter pour une convention qui remette en question l’intégrité territoriale des Comores et qui accrédite en même temps une coopération visant à combattre l’immigration clandestine vers une île que nous considérons comme comorienne ! On peut lancer une coopération policière et judiciaire avec la France, mais pas avec Mayotte ! »

Ces détracteurs disent avoir été rassurés par une déclaration gouvernementale datant de lundi : « Le dernier mot reviendra de toute manière à nos députés ». Quant à la coopération commerciale, A.B. est pour, « mais la seule compagnie maritime qui assure la liaison a monté ses taux de fret à un euro le kilo… Il est impossible d’exporter des litchis depuis Anjouan à ces conditions! »
Le gouvernement français annonce sur son site que la prochaine réunion du Haut Conseil se tiendra aux Comores au premier semestre 2014.
Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,62,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,110,Abdourahamane Cheikh Ali,99,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2120,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1625,Ahmadou Mze,85,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,203,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,119,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,414,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1216,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,50,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8669,Daoud Halifa,227,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,164,Dini NASSUR,146,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1628,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3299,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1616,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,825,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,471,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2626,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1626,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,208,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,423,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5988,Publication Article,1,Rafik Adili,48,SAID HALIFA,22,Said HILALI,100,Said Yassine S.A,170,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,52,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1171,Tribune libre,4743,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Relations franco-comorienne : un équilibre fragile
Relations franco-comorienne : un équilibre fragile
http://3.bp.blogspot.com/-KAAsi0LLh3c/UqiRi1_VWAI/AAAAAAABEpU/HtF7XoVPGe4/s320/Capture78.PNG
http://3.bp.blogspot.com/-KAAsi0LLh3c/UqiRi1_VWAI/AAAAAAABEpU/HtF7XoVPGe4/s72-c/Capture78.PNG
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2013/12/relations-franco-comorienne-un.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2013/12/relations-franco-comorienne-un.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières