Trois Questions à Salim Ahamada

Routier de Profession,  un des membres fondateurs de la FECOM, Salim Ahamada est un père de famille qui  vit à Marseille. Ancien  animate...

Routier de Profession,  un des membres fondateurs de la FECOM, Salim Ahamada est un père de famille qui  vit à Marseille.
Ancien  animateur des radios Gazelle, La Marseillaise, Provence Culture  et Galère ; il fut ancien footballeur de l'Association des Îles Comores qui avait gagné la Coupe Gambetta en 1977 à Marseille en division d'honneur. Salim Ahamada est un  Militant Politique de la cause du peuple comorien.

''Quand la maison brûle, le criminel n'est pas celui qui  éteint le feu!''


1 -  Vous venez de faire un appel à un soulèvement populaire, voire même de l'Armée aux Comores dans un pays relativement calme et qui vient juste d'en finir avec des Coup d'Etat répétitifs et de l'instabilité politique chronique. Avez-vous mesuré les conséquences d'un tel appel ? 

D'abord, Je n'ai fait que soutenir un appel dont l'auteur est Mansouri Mansoib qui se trouve à la Réunion. Cet appel est légitime à mes yeux et je le soutiens.

Parmi les missions d'une Armée Républicaine digne de ce nom, c'est de défendre les Institutions, le peuple et la Sécurité de la nation. En Avril 1999 cette même Armée s'est interposée pour "sauver le pays " suite à une crise politique et sociale aigue. 

Le peuple Comorien est en guerre contre une Corruption inqualifiable, immorale et abjecte qui sévit au pays depuis plus de 35 ans. Cette Corruption saigne à blanc et tue le peuple Comorien. Elle plombe le pays; hypothèque l'avenir de notre jeunesse, par une racaille de prédateurs sans scrupule.

Ensuite, une commission anti-corruption est nommée pour lutter contre ce fléau, et depuis rien n'est fait. Le fléau s'aggrave encore. Pour moi c'est une guerre sous une autre forme, et qui tue beaucoup plus que des balles de kalachnikov.

Comme si ce n'était pas suffisant, l'ex président Sambi vient ensuite confirmer qu'il a usurpé les élections à Fazul pour les faire bénéficier à Ikililou. Dans ce cas de figure, on se trouve face à une présidence illégitime ; un cas d'usurpation de pouvoir. Il y a eu parjure; transgression de nos institutions et surtout de la volonté exprimée de notre peuple, qu'on a volé sa voix. L'actuelle affaire Abou Achraf viendra couronner le tout, avec une menace réelle de la paix et la stabilité du pays. 

En laissant courir et pourrir ces dramatiques situations, on risque de voir le pays dans le désordre, voire pire dans l'explosion. Il y a donc le principe de précaution à prendre. Pour toutes ces raisons, l'armée doit intervenir pour sauver ce qui peut l'être avant que la situation ne devienne incontrôlable. Car l'Anarchie est plus criminelle que la Dictature. C'est cela mon idée. 

Quand vous dîtes que le pays est calme, il est calme pour qui ? Je rappelle que la Tunisie, la Côte d'Ivoire et l'Egypte étaient aussi des pays calmes. Comment peut-on dire qu'un pays est calme, quand des Milliards et des Milliards destinés à son développement sont accaparés par une Oligarchie sans foi ni loi ? Qu'on détourne des milliards même à l'hôpital El Marouf ; ce qui prive nos familles malades des soins dignes, etc.. C'est ça un pays calme? Si la population qui est à bout de nerfs décide un jour d'agir comme les autres peuples du monde contre ces politiques criminels, ce sera son droit le plus absolu. Quand la maison brûle, le criminel n'est pas celui qui veut éteindre le feu, mais celui qui est à l'origine de ce feu. C'est grâce à la diaspora que ce pays n'est pas déjà à feu et à sang, mais cette situation n'est pas à exclure à moyen ou long terme, car les Comoriens ne vivent pas dans la planète Mars mais sur Terre comme les autres peuples.

Une Insurrection populaire c'est une classe qui en chasse une autre par la Violence, laquelle fait partie de la politique. La Non-Violence s'applique à un Non Violent, et ici la violence est la Corruption et les autres méfaits. Ne surtout pas demandez au peuple Comorien, d'aimer et protéger ces ennemis. La déclaration des Droits de l'Homme dans son article 35 dit que : "Quand le gouvernement viole les droits du peuple, insurrection est pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ".

2 - Vous êtes vous-même de ceux qui prônent  le  ''Swalihisme'', bien qu'installé depuis longtemps en France, qu'aurait fait d'après vous l'ancien Guide Ali Swalihi, contre la Corruption et les malversations qui sévissent ces derniers temps aux Comores ?

Je signale tout de même  que je suis en France avant même le coup d'état du 3 Août 1975 ; donc je n'ai pas vu, encore moins participé à ce régime dont le Mongozi avait incarné le pouvoir. En revanche j'ai pris fait et cause à Marseille, à cette révolution depuis 1976, jusqu'à ce jour. En passant par OJC, CNPAC, Maesha Bora; Djawabu (des mouvements Swalihsites) de 1982 à 2006 où j'ai démissionné du Djawabu.

Cela étant, cette question à mes yeux ne se pose même pas car si Mongozi était là, il n'y aurait pas cette corruption. Il l'a combattu sérieusement avec des actes concrets,pendant son règne de 33 mois. Il a éduqué le peuple que les biens de l'Etat sont sacrés, avec une éthique jamais connue aux Comores. Je rappelle cette agréable phrase: " Nge Tayari No Ufwakuzi Wa Maesha Ye Mlezi Yikawo Ye Bayina Hahe Neze Mali Za Twayifa Hatsibi Ngama Dradji Sawa Ne Ngama Yiliyo bayina ya hahe Ne Mwanamshwa Hahe Wa Mdzadze Mdzima ". Ce qui signifie que les deniers publics sont comme le corps nu de ta sœur. Tu ne toucheras pas ! Tout est là. Donc, si Mongozi était vivant, cette corruption n'existerait même pas, car les 24 h dans les régions auraient calmés les ardeurs des corrompus. Paix à son âme.

3 - Etant membre actif de la diaspora Comorienne en France, qui souffre quand même de manque de représentativité, quelle serait la plus importante de vos revendications citoyennes auprès du président Ikililou Dhoinine de l'union des Comores ?

C'est vrai que ces 35 dernières années, notre Communauté est fortement représentée ici en France, notamment à Marseille, dont nous comptons approximativement 100 000 personnes. Nous sommes la 1ère Communauté noire et la 2ème communauté musulmane de Marseille. Il est aussi vrai, que depuis ces 35 ans, notre Diaspora est Orpheline, laissée à son triste sort. Tous les gouvernements qui se sont succédés aux Comores de 1985 à nos jours soit 28 ans, ont été saisi par écrits, par des rencontres, par des délégations diverses et variées, sur les problèmes des Comoriens à l'étranger notamment en France, y compris donc l'actuel président Ikililou Dhoinine. Ils connaissent tous nos doléances. Depuis 11 ans, il y a à chaque occasion 4 ministres de la diaspora mais à quoi servent-ils ? On les nomme et les paie pourquoi donc?

Les problèmes de la Diaspora sont énormes et sous multiformes. D'abord, qui parle au nom des Comoriens en France? Déguns ! Sinon, qui l'a élu ou nommé? En revanche il y a beaucoup d'imposteurs et c'est pourquoi l'organisation de celle-ci est prioritaire en France.

Quelques principales revendications existent : La première qui est un problème récurrent est liée aux transports France-Comores. Obtenir, des compagnies fiables, respectant sa clientèle. Des tarifs raisonnables. Un accueil respectueux et responsable au pays de la Diaspora. La deuxième est une reconnaissance de la Diaspora dans la vie politique de notre pays, en commençant par l'application de la loi votée qui permet aux comoriens à l'étranger de voter et d'être votés dans les élections comoriennes. Enfin, des efforts doivent être engagés pour mieux organiser les séjours des vacanciers notamment nos enfants nés en France ou ailleurs. Qu'ils aient l'amour du pays de leurs parents. Les propositions existent; mais c'est l'amour du peuple, la volonté, les gens compétents, qui font défaut dans notre pays hélas !


Propos recueillis par Ali M. Saïd
      COMORES - KARIDJAPVENDZA
HabarizaComores.com | أخبار من جزر القمر.
Le journal de la diaspora comorienne en France et dans le monde : Information et actualité  en temps réel 24h/24 et 7j/7.
Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,62,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,110,Abdourahamane Cheikh Ali,99,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2120,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1625,Ahmadou Mze,85,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,203,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,119,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,414,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1216,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,50,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8674,Daoud Halifa,228,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,164,Dini NASSUR,146,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1630,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3299,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1617,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,825,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,471,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2627,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1627,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,209,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,423,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5991,Publication Article,1,Rafik Adili,48,SAID HALIFA,22,Said HILALI,100,Said Yassine S.A,170,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,52,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1171,Tribune libre,4745,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Trois Questions à Salim Ahamada
Trois Questions à Salim Ahamada
https://4.bp.blogspot.com/--hh908SpeBI/Uo3kbVYrRjI/AAAAAAABDbA/5GDxarJNEnY/s320/image-764229.jpeg
https://4.bp.blogspot.com/--hh908SpeBI/Uo3kbVYrRjI/AAAAAAABDbA/5GDxarJNEnY/s72-c/image-764229.jpeg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2013/11/trois-questions-salim-ahamada.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2013/11/trois-questions-salim-ahamada.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières