France : Renfort de 205 policiers et gendarmes à Marseille

PARTAGER:

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a annoncé jeudi une "stratégie globale" ...

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a annoncé jeudi une "stratégie globale" pour faire de Marseille une métropole de dimension européenne, enrayer la violence endémique et permettre à l'agglomération de "repartir de l'avant".
Au-delà de l'aspect sécuritaire, le chef du gouvernement, qui se rendra sur place lundi et mardi, prévoit une refonte institutionnelle pour doter la ville du statut de métropole et un préfet sera dédié à cette mission.
A l'issue d'un comité interministériel à Matignon, le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a annoncé une "stratégie globale" pour faire de Marseille une métropole de dimension européenne, enrayer la violence endémique et permettre à l'agglomération de "repartir de l'avant". /Photo prise le 6 septembre 2012/REUTERS/Charles Platiau

Le destin de Marseille est une "question d'intérêt national", a dit Jean-Marc Ayrault en se défendant de vouloir "stigmatiser" les acteurs locaux ou placer la ville "sous tutelle".
Face à l'insécurité, il a annoncé dans l'immédiat un "renfort de 205 policiers et gendarmes à Marseille" et la création d'une nouvelle Zone de sécurité prioritaire (ZSP) pour les quartiers du sud de la cité phocéenne.
L'actuel préfet délégué à la sécurité deviendra un préfet "de plein exercice" pour l'ensemble des Bouches-du-Rhône, et non plus seulement pour Marseille, et les moyens de la justice et de l'administration pénitentiaire seront renforcés.
"Pour réussir, nous tendons la main et nous souhaitons qu'elle soit saisie", a dit le Premier ministre, qui avait réuni 18 ministres ou leurs représentants lors d'un comité interministériel à Matignon.
Pour Jean-Marc Ayrault, le fait que Marseille devienne capitale européenne de la culture en 2013 "peut-être une opportunité formidable" pour mobiliser toutes les énergies.
"SOLUTION GLOBALE"
Le gouvernement entend oeuvrer à une "solution globale", alliant prévention, logement, social, éducation et politique de la ville.
Jean-Marc Ayrault a assuré que la lutte contre la criminalité organisée- 20 règlements de comptes ont eu lieu depuis le début de l'année dans le département- ne se limiterait pas à l'envoi au coup par coup d'un escadron de gendarmes ou d'une compagnie de CRS supplémentaire,
Manuel Valls (Intérieur), Christiane Taubira (Justice), François Lamy (Ville), Arnaud Montebourg (Redressement productif) et Marie-Arlette Carlotti (Lutte contre l'exclusion) étaient notamment présents à Matignon.
Le dossier marseillais constitue un test pour la majorité longtemps accusée de laxisme par la droite qui, en dépit du volontarisme affiché par le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, affirme que le gouvernement reste dans le flou.
Manuel Valls table pour l'instant sur la mise en place progressive de 50 à 63 Zones de sécurité prioritaires (ZSP) au niveau national d'ici 2013 pour obtenir des résultats dans les quartiers difficiles.
Les ministres de l'Intérieur, de droite comme de gauche, ont multiplié les visites à Marseille depuis trois ans, sur fond de flambée de la criminalité dans les quartiers Nord où se trouvent les cités et de polémique sur les réponses à y apporter.
L'exécutif a opposé une fin de non recevoir à la suggestion de la sénatrice-maire PS des 15e et 16e arrondissements de la ville, Samia Ghali, qui demandait l'intervention de l'armée.
Manuel Valls a pour sa part accusé de démagogie le maire UMP Jean-Claude Gaudin, qui demandait que toute la ville soit classée en ZSP, et pas seulement deux quartiers.
Jean-Marc Ayrault n'a pas exclu des changements d'hommes, en particulier à la tête de la police marseillaise. Selon des sources syndicales, les jours du préfet délégué à la police Alain Gardère seraient "comptés".
Le syndicat Unité SGP police, qui a obtenu en partie satisfaction sur les effectifs, avait insisté sur le fait que Marseille "n'est pas une zone de non-droit ni un Fort Chabrol permanent".
Selon lui, la montée de la violence et les règlements de comptes dans la cité phocéenne sont surtout liés au trafic de stupéfiants et l'idée d'un plan global va dans le bon sens.
Gérard Bon
© 2012 Reuters

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,308,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,64,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,113,Abdourahamane Cheikh Ali,109,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2152,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1634,Ahmadou Mze,88,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,204,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,121,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,415,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1245,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,53,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8900,Daoud Halifa,232,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,181,Dini NASSUR,149,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1662,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3310,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1630,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,831,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,480,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2651,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1632,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,211,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,424,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,6114,Publication Article,1,Rafik Adili,49,SAID HALIFA,22,Said HILALI,101,Said Yassine S.A,173,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,53,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1193,Tribune libre,4795,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: France : Renfort de 205 policiers et gendarmes à Marseille
France : Renfort de 205 policiers et gendarmes à Marseille
http://www.capital.fr/var/cap/storage/images/media/images/photo-v2-457x222/reuters/ofrtp-france-securite-marseille-renfort-201209062/9415731-1-fre-FR/ofrtp-france-securite-marseille-renfort-20120906_paysage360.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2012/09/france-renfort-de-205-policiers-et.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2012/09/france-renfort-de-205-policiers-et.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières