L'Iran menace d'une riposte puissante en cas d'attaque

PARTAGER:

L'Iran répondra "de toute sa force" à toute agression ou même simple menace militaire de la part des Etats-Unis et d'Israë...

L'Iran répondra "de toute sa force" à toute agression ou même simple menace militaire de la part des Etats-Unis et d'Israël, a affirmé jeudi le guide suprême iranien Ali Khamenei, dont le pays est accusé d'avoir cherché à se doter de la bombe atomique.

Des responsables israéliens ont agité ces derniers jours la menace d'une attaque contre les installations nucléaires iraniennes, alors que l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a fait part de ses "sérieuses inquiétudes" quant à une "possible dimension militaire" du programme nucléaire iranien.

"Les ennemis, en particulier les Etats-Unis, leurs valets, et le régime sioniste doivent savoir que la nation iranienne ne veut agresser aucun pays, mais répondra de toute sa force à toute agression (militaire) et même à toute menace, de sorte que les agresseurs seront détruits de l'intérieur", a déclaré l'ayatollah Khamenei lors d'un discours devant des officiers.

"Quiconque songe à une agression contre la République islamique d'Iran doit se préparer à recevoir des gifles puissantes et les poings d'acier de l'armée, des Gardiens de la révolution et du bassidj (milice islamiste)", a-t-il ajouté, selon son site officiel.

Selon lui, "le peuple iranien n'est pas un peuple à s'asseoir et à se laisser passivement menacer par des puissances matérialistes fragiles, qui sont dévorées de l'intérieur par des vers".

Le ministre de la Défense, Ahmad Vahid, cité par le site de la télévision d'Etat, a lui aussi averti que "les forces armées de la République islamique riposterait avec force à toute agression ou menace. Toute (action) par le régime usurpateur (d'Israël, ndlr) signera sa fin".

L'Iran est accusé par l'Occident et Israël de chercher à se doter de l'arme atomique, ce qu'il a toujours démenti. Mais dans son rapport mardi, l'AIEA a pour la première fois livré des éléments étayant ces soupçons.

Régulièrement menacé par Israël de frappes militaires contre ses installations nucléaires, l'Iran répond non moins régulièrement en affirmant sa détermination à frapper en retour l'Etat hébreu mais également les forces américaines dans la région.

Une action militaire visant le programme nucléaire iranien pourrait avoir un "grave impact" dans la région sans pour autant dissuader Téhéran de poursuivre son projet, a mis en garde jeudi le chef du Pentagone Leon Panetta au cours d'une conférence de presse.

Une action militaire ne retarderait le programme nucléaire iranien que de trois ans et ne devrait donc être considérée qu'en "dernier ressort", a ajouté le secrétaire américain à la Défense, selon qui la communauté internationale doit appliquer "les sanctions les plus dures" contre Téhéran.

Le président israélien Shimon Peres a récemment prévenu que la possibilité d'une attaque militaire contre l'Iran était "plus proche qu'une option diplomatique", et la presse israélienne a évoqué un débat sur cette question au sein du gouvernement israélien.

Le ministre israélien de la Défense, Ehud Barak, a toutefois déclaré qu'Israël n'avait "pas encore décidé d'une opération contre l'Iran". Et le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a appelé la communauté internationale à "arrêter la course de l'Iran vers l'arme nucléaire".

A New York, le chef de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est dit partisan de négociations et non d'un recours à la force pour régler la crise du nucléaire iranien, selon son porte-parole.

Des responsables américains, français, britanniques et allemands ont évoqué un renforcement des sanctions internationales après la publication du rapport de l'AIEA. La Russie et la Chine ont en revanche rejeté toute nouvelle sanction contre Téhéran, dont le programme nucléaire a été déjà condamné par six résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU dont quatre assorties de sanctions.

L'Union européenne a dit préparer un nouveau de train de sanctions qui ne sera probablement pas finalisé avant une réunion ministérielle lundi.

En visite à Moscou, le numéro deux du Conseil suprême iranien de la Sécurité nationale, Ali Bagheri, a affirmé que la Russie et la Chine partageaient l'avis de l'Iran sur le caractère "purement politique" du dernier rapport de l'AIEA.

Et le chef de l'Agence russe de l'énergie atomique, Sergueï Kirienko, a même affirmé que la Russie était prête à construire de nouveaux réacteurs nucléaires civils en Iran.
AFP avec France24




Washington met en garde contre les "conséquences inattendues" d'une frappe.

Jeudi, le secrétaire américain à la Défense Leon Panetta a insisté sur les "conséquence inattendues" qu'une éventuelle intervention militaire contre l'Iran pourrait avoir sur l'ensemble du Moyen-Orient.

REUTERS - Une action militaire contre l’Iran pourrait avoir des “conséquences inattendues” dans la région, a prévenu jeudi le secrétaire américain à la Défense Leon Panetta, quelques heures après que Téhéran a mis en garde contre toute attaque contre ses sites nucléaires.
Panetta, qui dirige le Pentagone depuis le mois de juillet, a indiqué partager l’analyse de son prédécesseur Robert Gates, selon laquelle une frappe sur l’Iran ne ferait que retarder son programme nucléaire, que les puissances occidentales jugent de nature militaire et non civile comme le prétend la République islamique.
Robert Gates estimait en outre qu’une telle action aurait pour effet d’unir le pays et de ne faire que renforcer sa détermination à se doter de l’arme nucléaire.
“Il faut faire attention aux conséquences inattendues ici”, a déclaré Panetta lors d’une conférence de presse, en réponse à une question sur ses inquiétudes concernant une frappe militaire.
Il a reconnu qu’une action de ce type pourrait échouer à détourner les Iraniens “de ce qu’ils souhaitent accomplir”.
“Mais surtout, cela pourrait avoir un grave impact sur la région, et sur les soldats américains basés dans la région. Et je pense que tous ces facteurs doivent être soigneusement pris en compte.”
Les tensions sont montées d’un cran entre l’Iran et les puissances occidentales avec la publication, mardi, d’un rapport de l’Agence internationale de l’énergie atomique sur les activités nucléaires de Téhéran (voir ).
La rumeur a également couru sur une possible action militaire d’Israël, unilatéralement ou conjointement avec Washington.
L’Iran a prévenu jeudi que toute frappe sur son territoire entraînerait une riposte contre l’Etat juif et les intérêts américains dans le Golfe (voir ).

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,308,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,64,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,113,Abdourahamane Cheikh Ali,104,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2134,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1631,Ahmadou Mze,87,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,203,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,120,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,415,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1227,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,53,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8809,Daoud Halifa,231,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,176,Dini NASSUR,149,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1651,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3309,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1623,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,830,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,476,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2649,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1631,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,209,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,423,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,6052,Publication Article,1,Rafik Adili,49,SAID HALIFA,22,Said HILALI,101,Said Yassine S.A,173,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,53,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1192,Tribune libre,4782,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: L'Iran menace d'une riposte puissante en cas d'attaque
L'Iran menace d'une riposte puissante en cas d'attaque
http://www.courrier-picard.fr/var/plain_site/storage/images/actualites2/telex/l-iran-menace-d-une-riposte-puissante-en-cas-d-attaque/6235982-1-fre-FR/L-Iran-menace-d-une-riposte-puissante-en-cas-d-attaque_medium.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2011/11/l-menace-d-riposte-puissante-en-cas-d.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2011/11/l-menace-d-riposte-puissante-en-cas-d.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières