[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
La loi voudrait que même une personne incarcérée, un détenu ou un prisonnier puisse se rendre auprès d’un membre de sa famille proche, gravement malade ou décédé. Le cas de Ahmed Abdallah Mohamed Sambi est un cas simple, qui relève d'une résidence surveillée et non un emprisonnement. Il s'agit d'une mesure administrative qui sert à prévenir l'ordre public, mais pas de manière coercitive comme on a pu le constater. 

En plus d'avoir été victime d'abus de pouvoir notamment des privations des droits et libertés de façon arbitraires. On l'a empêché de participer aux obsèques de sa cousine Karima Nafion, paix à son âme. Ce n'est pas étonnant si les gens commencent à s'interroger sur l'impartialité et la transparence de la justice. Car comment expliquer que les détenus ont en principe, le droit de sortir de la prison pour des circonstances similaires et un homme en résidence surveillée ne puisse pas sortir pour les mêmes circonstances?

UNE JUSTICE À GÉOMÉTRIE VARIABLE?

Le refus du procureur de laisser Ahmed Abdallah Mohamed Sambi de s'y rendre à l'enterrement de sa cousine devrait être motivé, justifié par une raison majeure. Nous ne pouvons pas croiser les bras et accepter qu'une telle injustice demeure et s'installe dans notre pays. Un homme condamné malgré lui, à un an d'emprisonnement avec sursis fût libéré tandis que qu'un homme qui n'a jamais été jugé ni condamné reste toujours enfermé dans une résidence hautement surveillée. Que devrons nous comprendre?

Toutes ces décisions nous amènent à nous interroger sur la solidité de notre justice censée être autonome et impartiale. On pourrait comprendre si on nous expliquer que l'homme en question est dangereux ou pourrait s'échapper. Mais nous savons tous qu'il est inconcevable d'imaginer un tel scénario.

Et même si ça devrait arriver, ou irai t-il? À Mayotte? Soyons raisonnable, la lumière sur cette affaire d'abus du pouvoir et d'injustice éclatera au grand jour et le peuple, seul, jugera de cette affaire au moment opportun car, il suffirait de l'escorter, ou le laisser sortir librement pour assister aux obsèques de sa cousine qu'Allah lui pardonne tous ses péchés inch’Allah et l’accueille au paradis Amine.

Par Abdallah Abdouroihamane
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.