[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
L'ancien président comorien, Ahmed Abdallah Sambi, a appelé lundi à la réhabilitation de la Cour constitutionnelle en tant que condition préalable au projet de référendum annoncé par le président Azali Assoumani sur la révision de la Constitution. 

"Je ne suis pas prêt à accepter ce référendum tant que la Cour constitutionnelle ne sera pas réhabilitée. Je défends la démocratie ", a déclaré M. Sambi.

Fin avril, le président Azali a annoncé un référendum en juillet pour amender la Constitution afin d'assurer la stabilité et le développement du pays.

Je ne suis pas prêt à accepter ce référendum tant que la Cour constitutionnelle ne sera pas réhabilitée. Je défends la démocratie.

Auparavant, le président comorien avait pris la décision de suspendre la Cour constitutionnelle, la plus haute juridiction du pays, en raison d'un «nombre incomplet de juges» et avait transféré «temporairement» ses pouvoirs à la Cour suprême. L'opposition a qualifié la décision d'abus de pouvoir. Selon Sambi, le président Azali Assoumani a le droit de modifier la Constitution, la Constitution le permet, mais il a déclaré: «Cette approche doit rester conforme aux règles établies par la même Constitution, et parmi ces règles, la Cour constitutionnelle doit approuver il''.

Il a déclaré: «tout changement qui ne respecte pas les règles établies par la Constitution conduirait à une crise. Les Comores n'ont pas besoin d'un nouveau cycle d'instabilité. Les Comores seraient la première victime. » «  Pour sauver ce pays, pour sauver son unité, nous devons arrêter ce référendum. Et si nous voulons vraiment changer la Constitution, nous devons restaurer la Cour constitutionnelle. Si nous suivons la Constitution, il y a un risque d'instabilité », a-t-il averti. Lorsqu'on lui a demandé quelles instructions il donnerait à ses partisans, l'ancien président a déclaré qu'il n'avait pas de réponse. "Ni oui ni non, nous verrons s'il persiste à l'organiser illégalement."

« Jusqu'à preuve du contraire, je ne crois pas que ce référendum aura lieu, je ne voudrais pas qu'il se produise. Il doit être dissuadé de ne pas le fairé ». Cependant, le chef du parti Juwa rejette l'idée d'appeler au boycott.

AFP
HabarizaComores.com (Habari Za Comores)| أخبار من جزر القمر
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.